Categories
Japon

Proverbe Japonais

なくてぞ人は恋しかりける。

Traduction littérale: Le décédé devient cher.

“Cher”, c’est dans le sens “aimé”, “apprécié”. Ce n’est pas qu’il revient cher !

L’équivalent français serait: Bien perdu, bien connu.

Cela me rappelle mon épisode sur les toilettes de la boite. On sait toujours ce qu’on gagne, on ne sait jamais ce qu’on perd.

Jusqu’à ce qu’on le perde.

Categories
A propos de ce blog

Un blog célèbre

Non, mon blog n’est pas encore célèbre. Mais aujourd’hui, mon traffic a été le double de son meilleur score du passé (je n’ose pas dire le nombre de visites…).

Coïncidence (c’est du deuxième degré pour ceux qui ne comprendraient pas), mon outil de stats me dit que la moitié de mon traffic vient de Google et de Yahoo. Allez sur google.fr, faites une recherche sur “Yada Akiko” dans les pages francophones, et mon blog est en première position.

Mon blog est en première position chez Google.

Ça vous la bouche, hein ? 😀

Quand je pense qu’il y en a qui payent pour ça 😀

Je fais le kakou, mais je ne m’en remets pas 😀

Mon outil me donne la liste des chaines de caractères cherchées par mes visiteurs…c’est à dire que ces personnes, en cherchant ces mots, sont tombées sur mon site dans leurs recherches. Voilà le hit parade des liens (“cables”) vers mon blog:

  • V for Vendetta french subtitles
  • proverbe japonais rigolo
  • tokyo epilation a la cire (WTF ?? 😯 )
  • prise de sang oreille

Tous les chemins mènent à Cable 😀

Categories
Vie en general

Ignobel

Connaissez-vous les ignobles ? Pardon, j’ai fait une faute, je voulais dire “les ignobels” ?

L’autre jour, je tombe par hasard sur un article d’un journal (français, sur Internet) parlant de deux chercheurs français qui venaient de recevoir un IgNobel, un de ces nombreux prix scientifiques. Soit. Je regarde sur quoi portent leur travaux.

“Basile Audoly et Sébastien Neukirch ont expliqué pourquoi les spaghetti, quand on les plie, ne se cassent pas en deux morceaux, mais en trois ou plus.”

Ils ont de l’humour, ou alors ils ne savent plus qui récompenser, pensè-je innocemment.

Je regarde les autres prix décernés cette année.

  • Un chercheur américain a pu expliquer pourquoi les pic-verts n’avaient pas de migraine (ni de décollement de la rétine), malgré le fait qu’ils frappent les arbres de leur bec 20 fois par seconde, 12.000 fois par jour.
  • Un autre a démontré que la femelle moustique anopheles gambiae (malarienne) est tout autant attirée par l’odeur du Limburg (un fromage) que par l’odeur des pieds humains.
  • Un autre a été récompensé pour son invention, un “appareil anti-jeunes”. L’appareil émet des ultra-sons horribles (répulsifs) audibles uniquement par les jeunes (technique reprise parait-il, par des téléphone portables dont la sonnerie est inaudible par les professeurs)

Là je me dis que j’ai trouvé un excellent moyen de perdre 5 minutes de travail au profit d’un bon moment. Je fais des recherches sur IgNobel. “IgNobel” vient de “Nobel” (l’inventeur de la poudre, oui), et de “Ignoble”. C’est une parodie des Nobel, bien que sur des recherches bien réelles, et dont le jury est composé de prix Nobel. Ils récompensent les découvertes et inventions qui n’ont à priori aucune débouchée, ou qui font bien rire de toute façon. Bah, pourquoi pas. Si ça peut prendre 5 minutes sur mon travail chaque année…

Les quelques autres perles que j’ai pu déceler:

  • Un chercheur a démontré que les trous noir remplissent toutes les conditions et critères techniques pour être l’enfer
  • Un autre a démontré et expliqué que les hommes nagent aussi vite dans du sirop que dans de l’eau…avec démonstration grandeur nature.
  • Un inventeur a inventé un détecteur de chat marchant sur clavier de PC
  • Un autre a inventé un spray détecteur d’infidélité, à vaporiser sur les sous-vêtements des hommes (c’était un ignobel de chimie, bien entendu).
  • Un autre a inventé “le Blaster”, un système d’alarme pour voitures, composé d’un bête détecteur de présence et d’un lance-flammes.

C’est en octobre chaque année. Et voici sur Wikipedia la liste des ignobel depuis 1991.

Categories
Japon

Légende urbaine

Il y a une sorte de légende urbaine au Japon qui m’a beaucoup fait rire la première fois que je l’aie entendue il y a des années. Après qu’on me l’aie dite une bonne centaine de fois, elle me fait beaucoup moins rire.

Cette légende, la voici: “Si on boit du Coca-Cola, les os fondent (se dissolvent)” (en japonais: コーラを飲むと骨が溶ける).

Il y a des variantes qui disent que même les dents peuvent fondre.

Soyons sérieux. C’est le principe même de la vieille grand-mère qui dit que tout ce qui est bon au goût est mauvais pour la santé. Et avec mes 2 canettes de coca-cola quotidiennes, vous pouvez imaginer maintenant le nombre de fois où, “l’air de rien”, on m’a balancé dans la tête que j’allais bientôt ressembler à un ver de terre.

Alors, j’ai cherché sur Internet. J’ai trouvé quelques sites de militants en parlant. Il y a une bataille sur ce sujet, mais voilà ce que, moi, j’en ai tiré.

Tout vient du calcium et du phosphore. L’organisme fixe ces deux éléments grâce à la vitamine B. En cas d’insuffisance de vitamine B pour tout fixer, le phosphore a l’avantage. Donc, trop de phosphore ou pas assez de vitamine B entraine un manque de calcium dans l’organisme, ce qui est donc néfaste (pour les os et les dents, coïncidence. Les japonais auraient-ils le scoop du siècle ?).

Le rapport avec le Coca-Cola ? me direz-vous. Son gaz, soi-disant riche en phosphore. Effectivement, le coca-cola a plus de phosphore que n’importe quel autre soda (2 fois plus que le diet cola, et 40 fois plus que le sprite). Seulement voilà, une canette de coca a 7 fois moins de phosphore qu’un bol de céréales Kellogg’s ! Là, je me dis: cette légende, c’est n’importe quoi.

Puis je trouve autre chose, cette fois au sujet de la cafféine. La cafféine a un effet diurétique, c’est à dire qu’elle interfère avec la fixation du calcium. Le coca-cola contient de la cafféine, donc en boire trop peut poser des problèmes. Mais c’est comme le café du coup, et la légende japonaise ne parle pas de café.

Accessoirement, on admirera le magnifique saut logique entre “problème dans la fixation de calcium” et “les os fondent”, logique qui ne pose aucun problème à des millions de personnes dont le cerveau a été lavé par leurs grand-mères et leurs légendes.

Je bois mes canettes tranquille, et on me traite de ver de terre. Mon voisin de bureau est sous perfusion de café, mais lui “c’est un grand travailleur qui fait plein d’heures supp”. C’est beau l’injustice.

Categories
Japon Marvel

blanc vert

Vous vous rappelez de mon gros coup de gueule dans ce post, où je pestais contre le Japon et son peu d’ouverture d’esprit, et prenait le très mauvais exemple des statuettes de caractères Marvel (Je disais qu’elles étaient introuvables) ?

Le week-end dernier, on était à Shibuya avec Y, à faire quelques courses indispensables (j’ai remarqué qu’il existe des caves à vins pas chères du tout !!), et en passant devant un magasin (Blister) de ces statuettes de résine, je me décidais à aller y faire un tour.

Alors ce magasin existe depuis au minimum un an, et tout le monde l’a déjà vu; il est dans une artère de Shibuya, il est énorme, et il a des quantités de statuettes/statues en vitrine. J’ai toujours refusé d’y aller, car les statuettes exposées étaient nulles, et il n’y avait pas de Marvel. Hors, ce samedi dernier, il y avait des Marvel exposées. J’ai finalement (après un an tout de même) décidé d’aller y faire un tour.

Et bien j’ai rarement vu un aussi bon stock de merchandising de tous les films cultes les plus connus de l’occident (Star Wars etc). La quantité n’est absolument pas impressionante (c’est même assez limité), mais alors la qualité des produits exposés, et la quantité de statues de grande taille sont, elles, impressionantes.

Et alors le prix…c’est pas cher du tout ! Figurez-vous que j’ai même trouvé mon Daredevil, et qu’il était 30% moins cher que ce que mes parents ont payé en France. J’étais VERT. VERT-VERT-VERT. Je passe pas trop pour un con maintenant.

Categories
Vie en general

La crise

Grosse crise d’asthme pour moi hier soir et avant-hier soir. A 4h du matin. A chaque fois, après avoir eu l’impression de mourrir, j’ai mis une heure pour me rendormir, et pas pour dormir très bien. Parce que pour calmer ce genre de crise, la ventoline ne sert à rien. Alors, je mets un bloc (100 cm2) de glace sur mon thorax. Essayez de dormir avec des glacons sur votre ventre, un souffle divisé par 10, et des glaires partout entre votre gorge et vos poumons.

Ce genre de (grosse) crise, ça n’est que la 3e fois que ça m’arrive. Dans ces moments, je me dis que je sais comment je vais mourrir un jour. Alors je me dis que je devrais passer le permis moto, parce qu’avec ma tête brûlée au volant, je sais que ce n’est pas d’asthme que je mourrais alors. Et puis je divague dans mes pensées, la vie n’est qu’un blog finalement. Un souffle court et une forte toux me rappellent à la réalité.

Je trouve une nouvelle clinique d’un allergologue/pneumologue juste à côté du bureau. J’y vais aujourd’hui pour me plaindre de cette crise qui dure depuis deux jours et qui ne passe pas. Il m’osculte. Je lui dis que ça fait deux jours que ca dure et que je ne tiens plus. Lui me répond que “deux jours, c’est s’inquiéter un peu vite, mais que c’est une bonne chose de s’inquiéter de sa santé.”

Uh ? Attends, je lui dis que je suis en train de mourrir, et il se fout de ma gueule, l’autre.

Il en rajoute une couche après usage de son stéthoscope: “ouais, effectivement, j’entends un petit râle, c’est pas dramatique.”

uuhh ? Il veut voir comment donner un coup de boule en râlant ?

Il me demande quel traitement j’avais jusqu’à présent, et lui répond: Ventoline + Bécotide + Deolong (‘connais pas l’écriture en caractères romains). Sa réponse: “Bécotide ? ah…votre docteur était resté à cette époque…”. C’est vrai, le bécotide fait partie de la préhistoire des médicaments de traitement de l’asthme.

Sa solution pour ma crise ? Une perfusion d’un cocktail dont je n’ai pas eu les détails. 20 minutes, 10cl. Ça m’a effectivement calmé la crise (elle est revenue 5 heures plus tard, mais bon). Pendant ma perfusion, j’ai vu deux autres patients.

L’un d’eux était dans le même cas que moi (crise qui ne s’arrête pas). Mais alors, son état était IM-COM-PA-RA-BLE avec le mien. Je me suis demandé comment le gars pouvait tenir debout avec cette respiration, on aurait dis Darth-Vader, surtout à la fin de l’épisode 6. J’en avait mal au cœur.

C’est clair, mon asthme est un petit asthme.

L’autre s’est fait faire une prise de sang. Au lobe de l’oreille. Je demande à une infirmière: pourquoi vous prenez le sang à l’oreille ? Réponse: elles ont besoin de prendre le sang d’une artère. Dans le bras, il n’y a que des veines. Et l’oreille est l’endroit le plus pratique et le moins douloureux pour chopper une artère.

Moi: “Mais c’est pas difficile de récupérer plein de sang d’une oreille ?”

Elle, tout en mimant de la main: “Oh, on appuie dessus tout ce qu’on peut pour traire le sang.”

J’ai eu mes médicaments. Comment vais-je dormir ce soir, vais-je me réveiller la poitrine en feu, au milieu de la nuit ?

Nan, j’espère bien dormir, et faire des beaux rêves sur le CT-Scan des poumons que je vais passer demain vendredi. Pour voir en quoi consiste la tache trouvée sur mes radios.

Categories
Photo

Minatomirai

Suite de mon pélerinage à Yokohama (chaque été, je m’y rends une journée par mois. J’adore Yokohama, enfin ce quartier (appelé Minatomirai) tout du moins. Le soir venu, je bois ma corona au bord de la mer, dans un environnement ultra-propre, plein d’espace, vide de monde, avec des buildings high-tech derrière moi. Et j’apprécie le moment.). Queen’s, dont j’ai montré les meilleures photos ratées la semaine derrière est dans ce quartier.

Je précise que ce quartier est bien entendu ultra-connu des résidents de la région de Tokyo, et les photos que je montre sont d’une banalité extrême pour tout habitant du Japon. Ces photos, je les ai vues prises par d’autres personnes des centaines de fois. C’est presque comme si on prenait la tour Eiffel en photo et la montrait à un français. Moi, je ne m’en lasse pas (de Minatomirai), mais les gens du Japon qui lisent le blog ne vont sûrement pas trouver ça fantastique (les autres non plus d’ailleurs, mais cela tient à la qualité des photos…:D ).

Ensuite, ces photos ne sont pas ratées techniquement (grace à l’appareil, bien que ce fut rude parfois d’en prendre certaines sans un trépied (merci Armelle pour le mot)).

Première photo…ai-je besoin de présenter ? Non. La Landmark Tower.

Deuxième photo, ai-je besoin de présenter ? Non. Minatomirai, pris d’un angle pas si commun. En fait je n’ai jamais vu d’autre photo où tous ces bâtiments et le bateau étaient dessus. Forcément, cela a nécessité une violente utilisation du grand-angle. D’ailleurs, quand je sors avec mon appareil, je n’emporte généralement que le grand-angle et le téléobjectif. J’ai un “trou” dans mes possibilités entre 20mm et 70mm.

Encore Minatomirai, pris de l’autre extrêmité.

Et la grande roue, avec la montagne russe autour. Jaune. Si vous cliquez dessus, vous pourrez la voir en bleu, mais la photo est moins bonne.

Je me suis fait plaisir à prendre un endroit que j’aime beaucoup. Comme d’habitude, les photos ne sont guère mieux que de vulgaires photos de touristes. Mais les bonnes photos arriveront un jour (ne serait-ce que par chance), je suis patient et confiant.

Categories
Japon

Proverbe Japonais

子は有るも嘆き、無きも嘆き。

Traduction littérale: Avoir des enfants: du chagrin; ne pas en avoir: du chagrin aussi.

Et le proverbe le plus proche en français:Il est heureux qui a des enfants, il n’est pas malheureux qui n’en a point.

C’est vrai que le parallèle est flagrant entre les deux versions. Sauf que l’un parle du malheur, tandis que l’autre parle du bonheur.

Moi, je retiens que le fait d’avoir ou de ne pas avoir d’enfants n’a aucune incidence sur son bonheur/malheur. Chacun voit midi à sa porte.

Categories
Humour

Pancartes

En bonus, je confirme qu’il est bien marqué en haut à droite de l’affiche pour Quelle “L’effet est garanti”.

Categories
Japon

Auto-pilote

Toyota a sorti une nouvelle Corolla. Swat, personnellement je ne suis pas un fan de voitures donc la nouvelle me laisserait froid si Toyota n’avait pas saisi l’occasion de dévoiler un nouveau gadget qui, lui, m’a laissé coi.

Il s’agit d’un système automatique de parking. C’est à dire que la voiture 1/ vous dit s’il y a assez de place pour se garer (calcule la place disponible grace à un radar à ultrason) et 2/ se gare toute seule.

Un moniteur de 5,8 pouces permet au conducteur de surveiller l’opération. Tout ce qu’il a à faire, c’est surveiller, et garder le pied sur la pédale de frein au cas où ca se passerait mal. J’ai vu la chose fonctionner en démo à la télévision, et c’est impressionant.

Je connaissais déjà les systèmes pour éviter de froisser sa carosserie (sur le même principe: des émetteurs/capteurs d’ultrason à divers endroits de la voiture font émettre une alarme s’ils détectent un obstacle à moins de 10 cm). C’était rigolo comme gadget (quoique ce doit être bien pratique quand on conduit un Hummer), mais là on entre dans la science-fiction. A quand le pilote automatique pour les autoroutes puis pour toutes les routes ?.

Finis les crénaux impossibles (et les crénaux sont rapidement impossibles pour les japonais), la voiture rentre du premier coup. Et cette voiture est du bas de gamme (moins de 1,5 Millions JPY = 10,000 €), donc l’option va être présente sur toutes les nouvelles Toyota à partir de maintenant.

La page dédié à la nouvelle Corolla. (site de Toyota JP)