Categories
Vie en general

La coiffeuse medium

Le week-end dernier, je suis allé chez le coiffeur (je vais chez le coiffeur uniquement de fin avril à octobre/novembre pour faire une coiffure un peu style…le reste de l’année, puisque je porte un bonnet, je me tonds moi-même).

Une fille (celle en charge des colorations chez ce coiffeur) m’a pas mal fait la discussion pendant que mon coiffeur courait à droite à gauche (je ne sais pas ce qu’il avait, il avait des milliards de choses à régler pendant qu’il me coupait les cheveux).

La fille m’a félicité pour notre bébé-boy à naître (ils gardent des fiches sur leurs clients chez ce coiffeur? Parce que moi je ne lui ai jamais dit, mais mon coiffeur le savait). Elle m’a demandé si c’était un garçon ou une fille (réponse: garçon). Elle m’a demandé si on avait déjà décidé du prénom (réponse: oui à priori sauf changement d’ici à septembre). J’ai rajouté que je ne souhaitais pas le dire avant la naissance.

Et alors là! Elle m’a dit “Vous devriez l’appeler XXX (je censure le prénom (※)), je suis sûre que ça lui irait bien!”. Et il se trouve que XXX était exactement le prénom qu’on avait décidé. Elle m’a scié. Je suis resté à la regarder avec des grands yeux, l’air incrédule, pétrifié pendant trois secondes. Mais je me suis repris et ne lui ai pas dit qu’elle avait vu juste. J’ai failli lui dire de changer de métier, mais sans lui donner la raison, elle l’aurait sans doute mal pris 😆

※ Je ne donnerai pas le prénom avant la naissance. Quand on donne des idées de prénom, la personne en face se permet souvent des commentaires désobligeants (sans s’en rendre compte…ça peut être une drôle de moue, des froncements de sourcils, un sourire en coin, etc.), sans doute parce que le bébé n’étant pas encore là, la personne en face a l’impression qu’on parle d’un concept ou de toute autre chose immatérielle, et se permet donc de donner son opinion. Elle ne se rend pas compte que le futur parent risque d’y penser et d’y re-penser des jours et des nuits (il s’agit du prénom de son enfant, que celui-ci va traîner toute sa vie, alors on n’a pas envie de se tromper). Ça peut torturer le futur parent, et il risque fort de changer de prénom, ayant perdu toute confiance en soi.

Categories
Y

4 kyu

Ma Yukiko poursuit sont bonhomme de chemin. Elle avait passé son 5 kyu (5e niveau) du test d’aptitude en français (DAPF) en décembre dernier.

Six mois plus tard, elle a tenté et réussi l’examen suivant, le 4 kyu.

Et en plus, elle l’a passé haut la main. Mais elle a toujours des problèmes pour parler; autant elle arrive à décrypter des textes que je trouve très difficiles grammaticalement, autant elle ne peut pas tenir une simple discussion. Il faut dire qu’en classe ils sont une dizaine d’étudiants (3 heures par semaine), donc pas facile de parler. Et puis à la maison, on ne prend jamais le temps d’essayer de parler en français. Ce serait bien si on pouvait se motiver. Si quelqu’un a un “truc”, je suis preneur.

L’examen durait 45 minutes. QCM. Il y a une partie orale. Pour qu’on s’amuse un peu, je poste ci-dessous une question de chaque exercice, pour que vous fassiez une idée (fausse) du niveau.

  • (1) J’ai acheté (    )  chemise blanche.

a) au   b) aux   c) de   d) du   e) les   f) une

  • (2) -Elles viennent de Tokyo?

– Oui, elles (   ) viennent.

a) en   b) le   c) y

  • (3) A: Il fait trop chaud dans cette chambre.

B: (                                                               )

A: On ne peut pas. Il y a trop de bruit dans la rue.

a) Il a mal aux pieds depuis hier.

b) On ouvre la fenêtre?

c) Tu as soif?

  • (4) Qu’est-ce que tu (   ) comme dessert?

a) as pris   b) prendras   c) prends

  • (5) Elle aime ___  ___  (___)  ___

(Sélectionner le mot qui va dans les parenthèses)

a) belle   b) cette   c) rouge   d) voiture

  • (6) Elle travaille (   ) la banque.

a) à   b) en   c) par

En fait, je trouve qu’elle n’a plus grand chose à apprendre en grammaire. Il reste les conjuguaisons, certes…pour le moment elle ne connait que le présent de l’indicatif, et le passé composé. Mais je trouve qu’elle a fait le plus difficile. Il ne reste plus que le bourrage de crâne: vocabulaire, conjuguaisons. Et puis un peu de dialogue. En avant pour le 3 kyu!

Categories
A propos de ce blog

Aujourd’hui

Aujourd’hui, jour de la mer au Japon (jour férié).

Vous avez remarqué que je ne poste presque jamais le week-end ces temps-ci? Et bien, on dirait que je n’ai pas le courage de poster les jours fériés non plus 😉

Categories
Vie en general

Le ganglion inflamé

Mardi dernier, gros mal de dent, mais pas spécifique à une seule dent. Le lendemain, plus trop de mal de dents, mais une grosse douleur au cou. Jeudi, plus de mal aux dents du tout, mais une douleur au cou vraiment gênante. Vendredi je vais voir le toubs près de chez moi. Je ne lui parle que de mon mal de cou, car je pense qu’il n’est pas lié au mal de dents. Le toubs commence à me palper le cou.

Le toubs – Vous avez mal là?

Moi – Non.

T – Et là?

Moi – Aïe! Oui.

T – Ah OK. Vous n’avez pas eu mal à la gorge ou aux dents ces derniers jours?

Moi – 😯 Euh…oui…

T – ihihi, je suis fort, hein? C’est un virus qui vous crée une inflammation à un ganglion. Ce genre de virus ne va pas directement aux ganglions, il s’attaque d’abord à une partie plus commune comme les dents ou la gorge. Puis, il se déplace.

Ça me rappelle ma sinusite qui avait dégénéré (j’en ai encore une cicatrice au visage, à cause d’un putain de toubs qui m’avait pas donné des médicaments suffisament puissants juste avant le week-end, et la sinusite avait dégénéré pendant le week-end). J’ai bien fait d’aller voir un toubs sur ce coup.

Le toubs rajoute que la ganglion n’a pas eu le temps de grossir. Un ganglion ne rétrécit jamais selon lui, c’est donc une bonne chose que le mien n’est pas pris la grosse tête.

4 jours d’antibiotiques. La douleur devrait disparaître en deux jours (elle a effectivement disparu en deux jours). Revenez me voir si la douleur est toujours là au bout de 4 jours.

Et bang! Deux minutes de consultation (1300 JPY, soit 7,7 €). Mort du virus programmée. Il commence à me plaire le toubib près de chez moi. C’est la deuxième fois qu’il me guérit sans hésiter, et sans avoir besoin que j’aille le revoir pour recevoir des médoc plus puissants. On verra quand (si) il m’arrivera un truc moins bénin.

Categories
Japon Loisirs

Concentration de magasins d’enfants

Avec Yukiko, depuis qu’on a Duako, on va très souvent au centre commercial Lalaport. J’aime beaucoup les centres commerciaux. Ça vient sans doute du fait de mes très très très nombreuses visites aux centres commerciaux de la région nantaise quand j’y habitais (de 0 à 25 ans, avec quelques passages de quelques années dans d’autres villes). La galerie Beaulieu, et celles des centres Leclerc, celle d’Atlantis en particulier les dernières années.

Lalaport, je m’y sens chez moi. J’aime beaucoup les boutiques qui y sont, j’aime beaucoup leur restaurant style “cafet'” qui sert des pizza de chez “1830”. Et la dernière fois que nous y sommes allés, dans des allées secondaires de la galerie dans lesquelles nous ne sommes jamais allés, on a trouvé une pléthore de boutiques pour enfants. Il y a une de ces concentrations! C’est majoritairement des boutiques de jouets et de vêtements, mais c’est très diversifié, i.e. deux boutiques de vêtements l’une à côté de l’autre auront des contenus totalement différents. Et franchement, les boutiques travaillent leur thème décoratif sérieusement. Très pro tout ça.

Le plus impressionant peut-être fut le coiffeur Hello Kitty.

Et vu les tonnes de produits L’Oréal en vitrine, ce n’est peut-être pas qu’un coiffeur. J’ai crû voir des télévisions installées en face des sièges où doivent s’assoir les gamins. Pour les faire tenir tranquilles? Allez savoir, c’est encore loin tout ça pour moi.

En tous cas, ceux qui ont des enfants de 0 à 10 ans devraient aller faire un tour au Lalaport de Yokohama, si vous avez envie de dépenser de l’argent pour vos têtes blondes.

Categories
Japon Vie en general Y

Expérience scientifique

Commençons par une devinette. Devinez ce qu’est ceci.

Pas facile peut-être? Bon alors je vous donne un indice.

Vous avez deviné, là? Allez je vous le donne dans le mille (pan!).

Yukiko a tenté une expérience scientifique; qui est le plus résistant? Un rétroviseur de Dualis, ou un poteau en béton armé?

Bon alors ce qu’il s’est passé selon Yukiko (je n’y étais pas): dans une rue très étroite comme il y en a beaucoup autour de chez nous, Yukiko a croisé un vieillard marchant sur le bord de la route (il rognait carrément sur la route). Elle a donc mis 1 mètre entre la voiture et le vieillard à droite, et elle a mis -10 cm sur la gauche (vous avez bien remarqué le signe “-” dans ma phrase?). Le rétroviseur a donc été dire bonjour au poteau électrique, qui avec son cœur de pierre lui a en retour fendu le coeur (en fait, il l’a fendu tout court, et le choc l’a même arraché de son attache sur la voiture). Je suis sûr que le vieillard était pété de rire sur le bord de la route. Salaud, va! 😆

Estimation par téléphone de la réparation: 55000 JPY (326 €). J’attendais beaucoup plus cher. Je me rappelle d’un ami qui avait pulvérisé le rétro d’une porsche avec son scooter, et la facture avait été élevée (je ne me rappelle plus exactement du prix, mais c’était à plusieurs centaines de milliers de JPY). Pour notre Duako, on a même appris que ça ne coûterait que 30000 JPY (178 €) si il n’y avait pas eu de caméra intégrée dans le rétro (oui, figurez-vous que notre rétro gauche a une caméra intégrée…ça aide pour les créneaux, même si je n’en fait que très rarement au Japon).

Finalement, quand nous sommes allés au garage Nissan pour faire un devis formel, on nous a dit que ça ne coûterait “que” 33000 JPY (195 €). Bonne surprise en fait. Temps de la réparation? Une heure. “Revenez demain en soirée. On vous offre le café pendant 1h, et vous repartez avec votre voiture et sa nouvelle oreille.”. En semaine, en soirée, on n’a pas le temps, alors on y repassera samedi prochain. C’est cool, je m’attendais à ce qu’on doive se passer de la voiture quelques jours.

Categories
Japon

Les sardines

Hier matin dans le train, c’était tout aussi plein que d’habitude. Dans les trains bondés, il faut apprendre à gérer, et c’est toute une science. Placer les pieds où il faut pour garder un équilibre dans toutes les situations, car on n’aura peut-être pas la possibilité de pouvoir se rattacher à quelque chose. Choisir ses voisins; éviter les trop grands qui vous empêchent de respirer, éviter ceux qui collectionnent les pellicules sur leurs épaules, éviter ceux qui transpirent trop (juste parce que c’est dégueu d’avoir une fontaine en face de soi), évitent ceux qui n’ont pas l’air propres sur eux. etc.

Et puis, il faut éviter les personnes du sexe opposé, parce qu’il n’y a rien de plus gênant qu’avoir (dans mon cas) une fille écrasée contre soi. Encore, quand c’est épaule contre épaule, ça va. Mais alors hier…J’arrive en général à bien gérer; avoir une fille aplatie de face contre moi n’a pas dû m’arriver plus de 3 ou 4 fois dans toutes ces années à Tokyo. Mais hier…Je n’ai pas eu la moindre chance de l’éviter. La donzelle n’a pas apparemment même pas fait l’effort d’éviter le contact. J’étais bien placé, juste à côté des portes, contre la rangée de sièges. A peine était-elle rentrée dans le wagon, qu’avec la pression ambiante elle fut plaquée contre moi, et ne put plus bouger. C’était tête sur mon épaule, cheveux dans le visage, son bras droit contre mon bras gauche, ses jambes autour d’une des miennes, et sa poitrine plaquée contre la mienne. En plus, elle était du genre vachement mignonne. Vu de l’extérieur, je ne suis pas sûr qu’on puisse imaginer comme c’est gênant (surtout pour nous les hommes…les femmes sont toujours considérées innocentes, les hommes non…c’est beau l’injustice). Mais je vous promet, ça l’est. Et si par malheur ça déclenche une érection, c’est pire que tout (c’est pas comme si on décidait non plus, vous savez comment ça fonctionne). Moi, dans ces situations-là, j’essaie de me souvenir de gens laids que je connais, ou bien je pense à un truc pas sexy du tout, genre un tank ou un bus. Mais ça marche que très moyennement. En tous cas je me suis fait tout petit (pour les parties de mon corps contrôlables!), et ouf! Je n’aurais pas un procès sur le dos. On ne sait jamais, avec les folles qui se baladent en cherchant à remplir leur compte en banque…

Categories
Humour

Les politiques ont de l’humour

Trouvé par hasard dans le journal, un lien (Wikipedia) vers les meilleures citations politiques humoristiques françaises (parfois sans que l’auteur n’ait fait exprès).

Je voulais mettre ici mes préférées, mais en fait il y en a trop que j’aime.

Ce même article fait un lien vers un autre article de Wikipedia sur les raffarinades. C’est un cran en-dessous, mais c’est à lire aussi.

Categories
Japon

A propos de Taspo

Et là, tous les francophones du Japon lisant mon blog se disent “Oh non, putain, pas encore un article expliquant Taspo!!”. Ben si. Je suis pas sûr de raconter la même chose que les autres par contre.

Depuis le début de cette année et progressivement jusqu’au 1er juillet (hier), tous les distributeurs automatiques de cigarettes au Japon nécessitent l’emploi d’une carte à puce sans contact pour pouvoir acheter des cigarettes (il faut présenter sa carte au distributeur pour qu’il accepte de vous servir). La carte est disponible gratuitement auprès de JT (Japan Tobacco), sous deux semaines, et nécessite une présentation de pièces d’identité justifiant de la majorité. Le but officiel affiché de Taspo: empêcher les mineurs de pouvoir s’acheter des cigarettes.

Autant dire, un ramassis de conneries et de mensonges politiques.

Le tabac est devenu l’ennemi public numéro un de la santé, on est au début d’une chasse aux sorcières. Il aura fallu un bout de temps vous me direz, pour le pays qui doit avoir l’un des plus hauts taux de cancers des pays développés (la bombe atomique y est aussi pour quelque chose), et surtout pour l’un des pays qui avait au moins jusqu’à présent un taux de fumeurs incroyablement élevé (chez les hommes du moins). Mais le vent a tourné, et maintenant ça commence a devenir mal vu de fumer; des quartiers entiers sont devenus non-fumeurs, les taxis sont devenus non-fumeurs, les bureaux deviennent de plus en plus non-fumeurs, de plus en plus de restaurants sont devenus non-fumeurs, etc. Pauvres fumeurs, ça devient impossible de fumer où que ce soit, mais chacun son tour; jusqu’à présent on ignorait les 4/5 de la population (les non-fumeurs), maintenant on n’ignore plus que 1/5 de la population (les fumeurs). C’est bien, ça s’améliore, mais alors on est loin du monde parfait.

Il y a des lobbies anti-tabac, et ils sont devenus assez puissants. Ils sont devenus assez puissants pour faire trembler JT, l’entreprise megalo qui brasse des milliards à vendre sa drogue, a ses entrées partout, s’est même développée dans d’autres businesses, et a des distributeurs à tous les coins de rue. La dernière grosse attaque, donc, portait sur les distributeurs automatiques, que la majorité des fumeurs utilisent parce que c’est plus pratique et plus rapide pour acheter un paquet. Il est bien possible que faire disparaître les distributeurs inciteraient moins les gens à fumer (ou à arrêter); pas facile en effet pour ceux qui veulent arrêter de fumer de se retenir d’acheter des cigarettes quand tous les 50 mètres on croise un de ces distributeurs. Mais la loi les autorise ces distributeurs, alors il fallait un autre motif. Ils n’ont trouvé que celui des mineurs qui peuvent s’acheter des cigarettes.

C’est un motif qui ne tient pas debout; En près de 9 ans de Japon, je n’ai jamais vu un mineur fumer (ils se cachent peut-être super bien), et si un mineur se fesait pincer par un citoyen lambda (surtout une grand-mère) à acheter des cigarettes, qu’est-ce qu’il se prendrait! Ce que je veux dire, c’est que si les mineurs sont actuellement capables de se procurer et de fumer du tabac, rien ne pourra changer la situation; elle est déjà excellente sur ce point.

Mais JT ne pouvait pas dire “ça ne tient pas debout”, parce qu’il avait une sacré pression publique sur les épaules, et qu’une telle réponse est un pauvre argument. Alors JT a sorti son Taspo, une carte à puce réservée aux adultes. Les frais ont dû être énormes; il a fallu créer ce système, le produire, mettre en place tout ce qu’il faut pour recueillir les inscriptions, éditer les cartes, les distribuer, et surtout modifier leurs dizaines de milliers de distributeurs pour être compatibles avec Taspo. Ouaip, très cher, tout ça. Mais sans doute une goutte d’eau par rapport à leurs revenus.

Et alors le retour du bâton…JT va donc disposer d’un fichier de noms de millions de personnes, du jour au lendemain. Un fichier avec nom, prénom, âge, adresse, téléphone, voire adresse email. C’est pas beau? Les marketers de JT n’en ont même jamais rêvé, Taspo l’a fait. Accessoirement, ils vont aussi savoir qui a été où, et qui a acheté quoi (comme cigarettes). Et alors ce fichier, je me demande qui y aura accès. Sans doute d’abord toutes les entreprises du groupe JT. Leurs marketers vont pouvoir faire des analyses formidables sur leur maousse base de données. Et la police…ouh, la police doit se frotter les mains. D’abord ils pourront demander si tel ou tel suspect dans telle ou telle affaire n’aurait pas acheté des cigarettes tel jour telle heure de tel côté du pays. Puis tant qu’à faire, les flics zélés pourront aussi vérifier où est allé le petit copain de leur fille la veille. Vous croyez que la police ne va pas le faire? Hahaha… Vous verriez les questions qu’elle vient nous poser à la boite parfois (très rarement pour être honnête tout de même, et on n’a jamais donné suite). Et alors le jour où le tabac deviendra illégal, tous les gens du fichier deviendront directement des suspects dans les affaires de contrebande de cigarettes, surtout les étrangers, ça va de soi.

Et les assureurs, ils vont se régaler si ils ont accès à la base de données. Et les départements RH de sociétés qui embauchent. Bref, fichier dangereux.

Enfin, cerise sur le gâteau pour JT, leur Taspo fait porte-monnaie électronique. Tous les fumeurs vont mettre une petite réserve d’argent sur leur carte (disons 1000 JPY). Si on a 10 millions de fumeurs qui mettent 1000 JPY, ça fait 10 milliards de JPY (60 millions €). Cet argent ne sera pas à JT…il sera juste sur leur compte en banque. Finalement, l’investissement de JT, qui ne leur avait pas coûté grand chose, va leur rapporter le jackpot. Et en plus, cet argent sera utilisé principalement (99%, du moins au début) dans…les distributeurs de JT.

JT: 1 ; Lobby anti-tabac: 0

Et après tout ça, on a encore des cons qui disent “c’est pour empêcher les mineurs de s’acheter des cigarettes!”…