Categories
Ryu

Rhube

Ryu s’est bien remis de sa gastro…et a enchainé sur un rhume qui lui fait déverser des litres de secrétion nasales. On (surtout le toubs) lui a tellement trituré le nez, que maintenant quand on approche la main de son nez, il tourne la tête dans tous les sens et bat des mains pour nous empêcher de le toucher :lol: Pauvre bout’chou.

Yukiko préférait cette photo…

Alors maintenant on a un liquide à lui faire boire, plusieurs fois par jour. Mais oh! bonheur, tout ce qui traine à portée de Ryu, il le porte directement dans sa bouche, même si c’est un médicament. Alors on n’a aucun problème à lui faire boire, en particulier avant son biberon.

Ça n’a rien à voir avec son rhume, mais remarquez que Ryu a été capable de porter un senbei (biscuit de riz) à sa bouche et de le manger tout seul. Enfin un bout d’un senbei, car en entier c’était un peu trop pour lui.

Et demain…premier jour de crèche. Il est parti pour 60 ou 70 ans à devoir aller quelque part tous les jours en dehors des vacances et congés…crèche, école, université, travail…Ça fait quèk’chose.

Categories
Ryu

Amélioration → Détérioration → Amélioration

Il suffit que je fasse un article spécifiant que Ryu va mieux, pour que son état s’aggrave.

Aujourd’hui, montée de fièvre à 38゜, vomissements jaunes, et de nouveau utilisation intempestive de couches. Yukiko ne suporte plus le toubs pour enfants près de chez nous (qui fait attendre une bonne heure en salle d’attente, même avec rendez-vous, et avec des infirmières qui lui disent “de ne pas donner à manger à Ryu avant que le docteur ne le reçoive”…comment on fait pour refuser de donner à manger à un bébé de 6 mois quand il a faim, pendant une heure, dans une salle d’attente d’un cabinet médical? Elles ont jamais eu d’enfants ou quoi?), alors elle est allée à l’hôpital (le gros dans lequel elle a accouché).

Bon…il n’y a pas encore de quoi s’inquiéter qu’on lui a répondu, mais “prenons un rdv pour demain des fois que la situation ne s’améliore pas”. On a déjà l’impression d’avoir entendu ça quelque part…mais finalement, la fièvre est tombée à 37゜ (température normale du corps: 36゜2), et les vomissements ont disparu.

A suivre.

Categories
Japon Ryu

Que faire quand son dragon est malade?

La réponse facile: on l’emmène chez le médecin.

Ryu est tombé malade pour la première fois de sa vie. Coïncidence, on nous avait dit un nombre incalculable de fois que les défenses immunitaires des bébés tombaient à environ 6 mois, pour peu qu’il ait été allaité la première semaine de sa vie (selon les quelques médecins qui nous en ont parlé, c’est à peu près le seul intérêt de l’allaitement au sein). Et c’est juste à 6 mois que Ryu s’est fait latté par un seul virus.

Et non, Ryu, c’est pas une moto!

Pas de fièvre, mais un peu plus de fatigue que d’habitude, et environ 6 fois plus de couches utilisées que d’habitude nous ont poussé à aller voir un toubs (c’est Yukiko qui y est allée). Verdict: sale virus qui normalement doit dégager dans la semaine, si ça dure plus longtemps, il faudra employer les grands moyens.

Ryu a eu un traitement au…Kanpo (médecine chinoise dont personnellement je doute beaucoup de l’efficacité, mais dont Wikipedia dit qu’elle marche bien dans des cas très limités). Pour info, les médicaments du Kanpo ont un goût assez déplorable, pas le top à faire prendre à un bébé a-priori.

Le risque évident de ce virus évoqué par le toubs était la déshydration. Il a donc prescrit un truc à boire pour hydrater Ryu, une sorte d’eau où il y a plus d’eau que dans l’eau pour l’hydrater plus vite qu’avec de l’eau (vous remarquerez au passage le flou artistique de mon récit, avec l’emploi de mot-clés comme “truc” pour désigner les choses que je n’ai pas bien comprises). La visite au médecin fut gratuite, car couverte à 100% par l’état. On ne sait toujours pas jusqu’à quel âge c’est par contre (faute de nous êre renseignés). Et les médicaments, eux, ne sont pas pris en charge à 100%.

Trois jours plus tard, Ryu va mieux, il n’utilise plus que 4 fois plus de couches que d’habitude, et sourit plus. Visite au toubs pour montrer l’évolution, et le toubs a confirmé que son état s’améliorait, en exprimant un “ouf, si ça avait duré la semaine, je l’aurais fait hospitaliser” (avec une perfusion s’il vous plait, car ils adorent les perfusions au Japon).

Ah bon. C’était donc si grave que ça? Perso, je ne m’imagine pas pouvoir laisser mon dragon à


uh?hein?quoi?qu’est-ce qu’elle a ma tête?

l’hosto (c’est pas comme si j’aurais eu le choix de toute façon).

Et donc on voit bien comment nos congés payés à moi et Yukiko vont être utilisés cette année: à veiller Ryu quand il sera malade. Mes collègues m’ont dit: pas de vacances jusqu’à ce que l’enfant ait quelques années. Les bébés sont suffisament malades pour bouffer tous les jours de congés de leurs parents les premières années. Ont-ils exagéré? Qui vivra verra.

C’est moins de perdre mes congés que d’imaginer Ryu tomber autant malade qui m’embête. Mais bon…quand je vois comment les japonais sont résistants à l’âge adulte (pas tous, hein!), ça me rassure un peu.

※ Photo 1: La petite fille derrière Ryu, c’est ma nièce!

※ Photo 2: Remarquez que depuis quelques semaines, Ryu peut s’assoir tout seul! Bon mais, il est encore très instable.

Categories
Electronique/IT/AV/Net Japon

Signeo est mort, vive iRiver!

Les grosse enseignes d’électronique comme Yodobashi Camera ou Bic Camera proposent toujours des garanties plus longues que celles des fabricants (garantie fabricant: 1 an de bas, avec quelques produits qui ont 3 ans ou 5 ans). Perso, je la prends presque toujours pour l’électronique de loisir (genre lecteur mp3), et jamais pour l’équipement électroménager (genre frigo).

Parce que mine de rien, on a beau vanté l’excellence et la durabilité des produits japonais, ils claquent souvent, et ils claquent souvent vite (peut-être toujours moins vite que les autres produits, mais qu’est-ce que j’en ai à faire des autres produits, je suis pas en train d’écrire un article pour 60 millions de consommateurs).

Genre mon appareil photo Sony qui marche carrément plus. Genre mon (ex-)moniteur Mitsubishi qui me livre une superbe ligne verticale de pixels morts. Genre mon lecteur mp3 Signeo qui ne marche plus. Ah tiens, Signeo n’est pas japonais, c’est coréen.

D’après Bic Camera, chez qui j’ai ramené mon lecteur pour réparation, on ne dit pas “c’est coréen”, on dit “c’était coréen”, parce que Signeo, la boite, s’est smashée la tête par terre. Moi qui allais vous dire de ne pas acheter du Signeo, que c’était une marque de garbage, et bah en fait c’est pas la peine; ils existent plus, ils se sont coulés tous seuls!

Et moi, j’étais là, il y a un mois, avec la garantie de 3 ans de Bic Camera, qui devait s’échoir début mars. C’est mon côté sadique ou “je veux tester leur service clientèle”, en leur ramenant un produit vieux de 3 ans, qui n’existe fatalement plus; si ils ne peuvent pas le réparer, il y a des chances qu’ils me donnent un nouveau lecteur, ou me le remboursent!

Je sors mon lecteur. La nénette du service de réparation me fait les yeux doux et me dit “On peut pas le réparer, tous les services concernant cette marque ont stoppé le mois dernier, car Signeo n’existe plus”. Alors sur ce, je sors ma garanti 3 ans, et je dis “Bah ouais mais j’ai payé pour votre garantie là…alors on fait quoi?”.

Elle m’a pris mon lecteur et m’a dit qu’elle vérifierait si ils pouvaient le réparer. Dans le cas où il ne pourrait pas, ils me “donneraient sans doute un nouveau produit équivalent”. ihihi. Cool.

A la place, j’ai donc reçu un iRiver E100. Il a peu près les mêmes caractéristiques (radio, enregistreur), sauf qu’il a une capacité de 4GB (au lieu de 1GB), et un écran 2,4 pouces (au lieu de beaucoup plus petit). Et puis, c’est du iRiver, une marque stable.

J’allais le mettre à vendre aux enchères Yahoo! (car j’ai plus trop l’utilité d’un lecteur mp3, j’utilise mon téléphone portable à la place maintenant), quand je me suis rendu compte que le E100 ne vaut pas grand chose à l’achat: 10000 JPY (76 €). C’est là que Yukiko me saute dessus et me dit “Je’l’veux, je’l’veux!”.

Bon…j’ai perso pas récupéré de lecteur mp3 à la finale (m’en fout en fait), mais c’est pas perdu tout le monde.

Categories
A propos de ce blog

C’est le printemps

Les beaux jours arrivent, alors je change les couleurs du blog. L’orange trop clair, c’était un coup à ruiner les yeux, alors j’ai choisi une couleur un peu plus foncée pour les bords du blog. Tout le monde ne le voit pas, car selon la résolution du moniteur, les bords apparaissent ou pas (moi au boulot, sur mon petit portable, ils n’apparaissent pas). Ça ne va pas rester comme ça éternellement, mais c’est pour marquer le coup.

Ah oui et puis, détail mineur, j’ai changé la photo pour représenter ET le printemps ET le thème du cable.

A propos de cable, restez branchés; j’arrive avec un article dans la soirée (heure japonaise).

Categories
Japon

L’engueulade du grand-père

Les trains au Japon, ils dépotent. Quand les portes s’ouvrent, c’est un grand flot qui se déverse, puis un autre grand flot dans le sens inverse. Il ne fait pas bon être devant les portes aux heures de pointe, car on sait qu’au prochain arrêt où les portes s’ouvriront de son côté, on va être rushé dehors, en n’étant pas complètement sûr à 100% de pouvoir re-rentrer après. Mais ce n’est pas comme si on avait le choix de là où on se trouve dans le wagon, pendant les heures de pointe.

Pendant les heures creuses, le réflexe reste (et ça me semble logique); on ne reste pas devant une porte, car on va gêner ceux qui descendent et ceux qui montent. Il y a quelques jours en journée, c’est à dire avec les wagons vides, il y avait un tout jeune écolier (dix ans ou un peu moins) qui se tenait devant les portes, jouant à la DS, son cartable par terre. Ça me semblait clair qu’il gênerait si quelqu’un voulait descendre, mais je n’avais aucun doute qu’il ne s’était pas rendu compte qu’il était du côté qui allait s’ouvrir à la station suivante, et qu’il dégagerait quand les portes s’ouvriraient.

Les portes se sont ouvertes…une personne agée est descendue (un pépé tout courbé) par ces portes…et l’écolier n’a pas bougé! Il s’en battait l’œil comme de Pearl Harbor. Le pépé a commencé à lui faire des remontrances, et pris sans doute par un coup de sang…comment il a engueulé l’écolier! “Ton cartable, là, on se prend les pieds dedans! Qu’est-ce que tu fous là bon sang, dégage sur le côté! Réfléchis un peu!” etc…

Bon, l’écolier avait tort, et qu’est-ce qu’il s’est pris! Pas d’insultes ou de nom d’oiseaux, mais une voix forte, agressive et pleine de réprimandes…un échange (à une seule voie, car l’écolier n’a rien répondu) musclé, mais poli.

Et l’écolier, donc, n’a rien répondu. Une fois le pépé parti, il a rengainé sa DS pour 10 secondes, ramassé son cartable, et a dégagé sur le côté.

Ça me laisse songeur des scènes comme cela.

Categories
Amis/Famille Y

Visite à la famille

Souvent au Japon, les femmes qui viennent d’accoucher rentrent habiter chez leurs parents pendant quelques jours/semaines. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, le pourquoi du comment des racines ancestrâles de ces coutumes (allez plutôt lire Wikipedia, qui ne va pas vous en apprendre beaucoup. Il vous faudra savoir lire le japonais, et si vous savez lire le japonais, les chances sont grandes que vous sachiez de quoi je parle [le “satogaeri”, ou 里帰り]).

Yukiko n’est pas rentrée après son accouchement. Et pour que ses parents aient l’occasion de voir Ryu pendant plusieurs jours, ainsi que pour tout simplement marquer le coup et montrer Ryu à toute la famille “de là-bas” (parce qu’il s’agit de Saitama quand même, c’est pas la porte à côté pour nous, hein!), et bien Yukiko est rentrée cette semaine chez ses parents. Ce fut toute une histoire de l’y accompagner, mais j’en parlerai (ou pas) dans un prochain billet.

Se séparer de ma tendre femme et de mon fils adorable me fend le cœur. Je manque de mots pour exprimer le manque et la solitude que je ressens le soir en revenant dans une maison vide. Ils me manquent déjà, c’est affreux.

Ouais.

Cependant, c’est quand même ‘achement cool de pouvoir passer mes soirées à mater des films sur mon plasma géant avec les enceintes qui crachent le feu, à bouffer n’importe quoi (de préférence pas équilibré) et à dormir avec les chats qui me ronronnent dans la figure.

Pas fou non plus le frelon.

Categories
Ryu

Les dragons font du yoga

Il est pratique le tapis de yoga de Yukiko; on peut y mettre Ryu, je suis sûr que c’est plus sympa pour ses articulations (des genoux). Le temps qu’il apprenne à bouger tout seul…

Et il comprend vraiment bien comment se tenir sur le ventre maintenant. Ses bras le soutiennent (ça paraît évident, hein? mais pas forcément pour un bébé de quelques mois).

Bon, il n’a pas encore compris que si il pousse sur ses jambes, il avance. Tant mieux, ça lui évite de se ballader comme il le désire, et de dévaler l’escalier. Par contre, évidemment, faire du sur-place, c’est pas très marrant, alors il s’ennuie assez vite.

Categories
Photo

Des couleurs pour les morts

J’ai retouché une photo prise il y a quelques temps.

Oui, c’est dans un cimetière, si personne n’avait deviné. J’aime bien le contraste rouge/grisaille.

C’est une photo typique, qu’on trouve par centaines dans les recueils de photos du Japon…celle-ci, c’est la mienne 😉

Categories
Ryu

Re-çu!

C’est avec un bonheur indescriptible, immense, et inattendu que samedi, nous avons été informés que Ryu était accepté dans une crèche pas loin de chez nous. Certains malades y verraient un signe du destin (ahah), mais cette crèche nous semble bien meilleure que celles pour lesquelles nous avions postulé à la première sélection.


Ryu à l’annonce de son admission

Alors, nous se saurons jamais si la négociation de Yukiko avec la mairie aura porté ses fruits, ou si simplement il y avait plus de places que de demandeurs…

Alors, les différences avec les crèches auxquelles nous avions pensées avant: La crèche qui nous a été attribuée (et qu’on avait donc placée en premier choix dans la 2e session) est plus grande. Sur une surface de terrain de 2300 ㎡, un bâtiment de 760 ㎡ (sur 2 niveaux, soit la moitié seulement d’occupation du sol). Ça fait une belle superficie de terrain de jeu à l’extérieur.

Vue extérieure de la crèche…c’est grand!

Et ils prennent 90 enfants là-dedans…umh…à vue de nez, ça m’a l’air d’être une densité assez faible. Donc c’est bien. Dans les crèches qu’on avait vues auparavant, c’était bien plus plein.

Yukiko a déjà été la visiter quelques jours après avoir reçu le refus de la première session; elle en est revenue ravie. Le bâtiment n’est pas vétuste, en bois et briques, et on y a une sensation de place formidable, d’après elle. Elle a aussi apprécié les gens qui y travaillent, enfin pour le peu qu’elle en a vu, ce ne peut guère être représentatif.

Cette crèche est à 5-10 minutes de chez nous…en voiture. 20-30 minutes à pied. Yukiko ne raffole pas de devoir prendre la voiture tous les jours, moi je m’en fous. Il est probable que l’un de nous ira porter Ryu le matin, et que l’autre ira le chercher le soir. Mais quoiqu’il en soit, on devra prendre la voiture (on se voit pas faire une promenade de 1h [aller-retour] tous les matins ou tous les soirs).

Semaine prochaine, entrevue avec la crèche pour qu’ils nous disent ce qu’on doit préparer et ce qu’on doit payer (vous savez qu’il faut payer pour que la crèche s’occupe de jeter les couches? On a le choix de ne pas payer, mais alors il faut ramener les couches usagées chez nous chaque soir…terrible).