Categories
Electronique/IT/AV/Net Loisirs

Jouets

Je suis tombé sur un rêve d’enfant, à vendre sur Amazon. Des hélicoptères télécommandés.

Il y a 20 ans, quand je trouvais déjà ça “super cool”, c’était uniquement des engins énormes qui fonctionnaient avec du carburant, crachaient de la fumée, et coutaient une véritable fortune.

Là, on en vend qui fonctionnent sur piles, à 1500 JPY [11 €] (quoique le prix fluctue; en ce moment le moins cher est à 2000 JPY [15 €]). J’en suis tombé par terre.

Alors évidemment, on ne parle pas des mêmes engins; ceux qui fonctionnent sur piles sont des engins d’intérieur, ils sont tous petits, et ils ne volent que 5 minutes (pour 30 minutes de recharge, oops). J’ai acheté celui-ci [Lien Amazon], parce que ça ne coutait presque rien:

minibee

A ma grande surprise, il ne faisait que monter et descendre! (j’avais pas bien lu toutes les explications avant de commander…). Mais c’était déjà franchement drôle, d’autant plus qu’il est tellement sensible aux courants d’air, que quand on l’utilise alors que la clim est en marche, il va dans tous les sens. Tout un art pour ne pas qu’il s’écrase partout. La notice dit que c’est pour les plus de 15 ans, mais j’en doutais tellement que je l’ai prêter à ma nièce de 5 ans…qui me l’a broyé en 5 minutes. Heureusement qu’il ne coutait que 1500 JPY.

J’en ai racheté un (parce que bah ouais, quand on veut faire une pause de 5 minutes quoi qu’on soit en train de faire, c’est bien pratique), mais à 3 voies, c’est à dire qu’on peut le faire avancer. C’était celui-ci [Lien Amazon]:

honeybee

Vous voyez la différence? Il m’a couté 2200 JPY [17 €]. Il est 80% plus grand (18 cm pour 10 cm). Moins cute. Mais il avance! Enfin c’est un bien grand mot, car c’est tout autant incontrôlable, car tout aussi sensible à la moindre brise. Et on dirait pas comme ça, mais c’est rigolo comme tout à utiliser (5 minutes).

En espérant que j’ai le même état d’esprit d’ici à ce que Ryu ait 10 ou 15 ans. On pourra faire des courses dans la maison.

Categories
Electronique/IT/AV/Net

Qu’achetez-vous avec un bon d’achat de 10000JPY chez Sony?

L’année dernière, en achetant un VAIO, Sony nous avait donné un bon d’achat de 10000JPY (76 €) pour leur site Sony Style. J’avais complètement oublié l’existence de ce chèque-cadeau, et Sony m’a envoyé un mail pour me dire que les points arrivaient à expiration et que je devais les utiliser dans les jours à venir.

J’ai regardé sur leur site. Il y a plein de choses dont j’ai envie en provenance de ce site, surtout des gadgets en fait (i.e. des trucs dont j’ai pas vraiment besoin). Mais rien en dessous de 10000 JPY. Et j’avais pas envie de dépenser de l’argent en plus pour avoir un truc dont j’avais pas vraiment besoin. Qu’auriez-vous pris? J’aurais dû vous demander avant, mais je n’ai pas eu cette présence d’esprit.

J’ai pensé à prendre une PSP pour mes nièces, mais j’avais peur que les PSP soient lockées sur des zones et qu’elles ne puissent pas se servir d’une PSP japonaise avec des jeux français (j’aurais dû vérifié sur le net, mais… pas le temps/la flemme). Si elles veulent une PSP, je leur en achèterai une carrément pour Noël (notez que les PSP valent bien plus de 10000 JPY et que j’aurais dû rajouter de l’argent si j’avais utilisé mes points, bien sûr).

Finalement, je me suis rabattu sur un casque. Les casques avec noise reduction étant bien trop chers, j’en ai un pris un conventionnel, pour walkman (ou plutôt pour mon PC sur lequel je regarde la majorité de mes films dans le train):

casqueCe n’était pas le plus cher loin de là (comment des casques de walkman peuvent coûter aussi chers? Ils coûtent plus chers que certains walkman eux-mêmes), mais il faisait quand même 5000 JPY (38 €). Bien plus cher que ce que j’avais mis dans mon casque actuel (un premier prix de chez Audio-Technica 🙁 ) qui commence à être un peu fatigué et dont j’ai perdu la rallonge, ce qui m’empêche d’éloigner ma tête du PC quand je regarde un film (pas gênant dans le train, mais quand je prends un repas…). Et puis, comme il restait 5000 JPY sur mes points, et bien j’ai racheté un autre casque:

casque2

dont à priori je ne vais pas me servir… Je vais juste faire un test avec le casque deux fois plus cher (le 2e casque coûte 3000JPY [23 €]) ci-dessus pour entendre si il y a une différence. Mais j’en doute. Et puis j’ai acheté un câble de rallonge pour ces casques, et des oreillettes de rechange (le truc qui se paume par excellence et qui nous empêche de nous servir du casque par la suite).

C’est beau cette société de consommation ou on “achète” (sans débourser un sou) des trucs chers dont on ne va pas se servir. On atteint des sommets dans le ridicule et le non-sens.

Categories
A propos de ce blog

Nouveau blog

Je voyais tellement de films, que ce blog en était littéralement devenu un blog sur le cinéma. Il y avait des semaines où il n’y avait que des articles de films, ce n’est pas tout le monde qui est intéressé par le cinéma, et ce n’est pas le public que je désirais pour ce blog (même si tout le monde est le bienvenu, hein! 😉 ).

Alors, décision somme toute naturelle, j’ai créé un nouveau blog qui sera réservé aux films dont je fais le commentaire. Plusieurs avantages: un film par article, ce qui va créer des stats plus fiables. Et puis c’est pas forcément facile de lire (ni d’écrire) 3 critiques de films à suivre. Ce blog-ci reviendra à son but initial (ma vie de tous les jours, plus ou moins) sans être “pollué” par les trop nombreux films. Le nuage de liens de ce blog sera épuré des tags d’acteurs, trop nombreux. Enfin, le nouveau blog conviendra mieux aux fans de cinéma qui ne sont pas intéressé par les histoires de ma vie de tous les jours.

Et puis il y a plusieurs désavantages aussi; d’abord, je dois maintenir plusieurs blogs, y compris et surtout par leur nombre d’articles (mais vu que je ferai dorénavant un article pour un seul film, j’aurai automatiquement plus d’articles à disposition pour le même nombre de films). Et mon lectorat ne va peut-être pas aller voir mon blog sur les films (pour cela, j’ai rajouté un flux RSS du nouveau blog dans la frame de droite sur ce blog).

Le nouveau blog se  trouve ici: http://www.planeteblog.com/blogcine

J’ai pas mal de travail à faire pour finir la migration des articles passés sur le nouveau blog:

  • Les commentaires ont été migrés, mais ils ne sont pas accrochés correctement à leurs articles respectifs
  • Je dois séparer tous les articles de 3 films en 3 articles de un seul film (je dois séparer les articles/les tags/les catégories)
  • Le design a des trucs un peu bancaux
  • Beaucoup d’articles n’ont toujours pas de tags (car il n’en avait pas déjà dans ce blog-ci)

Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas, ici ou sur le nouveau blog!

cine

Categories
Ryu

C’est qui?

Et qui c’est donc dont c’est l’anniversaire aujourd’hui?

ryuanniv

C’est Ryu!

Je comptais faire une rétrospective pro avec de la vidéo, du flash, des bannières qui clignotent, plein de photos ré-éditées, remixées, relookées, remasterisées, re-plein de choses, mais finalement, non. J’ai juste pas le temps.

L’article de sa naissance.

Les premières photos publiées (qui n’ont pas été les premières photos prises, eheh).

La première video.

Manque de bol, pour sa journée d’anniversaire, Ryu est malade. Une sorte de rhume, enfin un état grippal (fièvre, infection de la gorge, nez qui coule, mauvaise humeur, etc.). Yukiko a été lui acheté un cadeau d’anniversaire qui pèse une tonne (j’ai encore aucune idée de ce que c’est). Vu le poids, il devrait mettre deux fois plus de temps pour s’en lasser que pour ses cadeaux précédents (on ne lui en fait pas beaucoup, honnêtement), c’est à dire environ 20 secondes.

Aux dernières nouvelles (environ 2 semaines), il pesait 8,6 kg pour 72 cm. Il a quatre dents. Il a trois gros hématomes sur le visage (pas sur la photo ci-dessus). Il rit beaucoup, surtout quand il est avec sa mère, ou avec les nounous, enfin bref quand il n’est pas qu’avec moi. Il mange comme un vorace (les nounous sont impressionées de la vitesse à laquelle il engloutit…la totalité de ses repas. A tel point qu’on commence à se demander si c’est bien correct de le laisser manger à cette vitesse, mais on n’a pas trop le choix; pour la nourriture solide, il hurle jusqu’à qu’on lui mette la cuillère suivante dans la bouche. Quant au biberon, une fois dans la bouche, il le bloque avec ses mains pour nous empêcher de le lui retirer…).

BREF, bon an mal an, il va bien et tout va à peu près bien (plus de nouvelles dans un prochain article). On est partis pour la 2e année.

Categories
Japon Loisirs

Presqu’île de Miura

Le week-end dernier, nous sommes allés faire un tour à la plage.

map

(En violet, la maison. En rouge, la destination)

Levés à 6h30, partis à 7h30. Même Ryu était encore dans le coltard. On voulait éviter les embouteillages, et ce fut mission réussie! Nous avons donc eu le plaisir, que dis-je, la jouissance de rouler sur une autoroute pratiquement déserte. Le dernier péage, ETC n’était pas utilisable. J’ai failli faire une remarque à l’employé du péage comme quoi c’était inadmissible qu’en plein Kanagawa un péage n’ait pas de ETC, et puis je me suis dit que 90% des gens équipés d’un ETC devaient lui faire la remarque, alors je me suis abstenu (je suis assez agressif le matin…j’essaie de me soigner, mais ça marche pas trop).

On a trouvé l’endroit où voulait aller Yukiko du premier coup; aucune gloire, vu que le navigateur nous y a conduit…(c’est fou comme on se repose sur les gadgets)…mais il est arrivé plus d’une fois qu’on ne trouve pas tout de suite notre destination, quand par exemple le navigateur dit d’un coup, alors qu’on est en pleine nature, “C’est plus très loin, cherchez-le vous même”.

Bref, on trouve un parking juste à côté de la plage où voulait aller Yukiko. Un garde à l’entrée comme d’hab, qui me demande d’ouvrir ma fenêtre pour me donner un papelard. J’attends qu’il me dise combien le parking coûte, et il me dit “on ferme à 18h!” en me donnant un papier avec marqué en grand dessus: “Le parking ferme à 18h”. Oui, d’accord, j’ai compris, là. Avec des employés municipaux payés à ne rien foutre, on se réjouit que le Minshutō dirige maintenant (enfin, bientôt) le gouvernement, et que dans son programme il y ait “Diminuer les dépenses inutiles de l’administration”. Je lui demande quand et combien je dois payer pour le parking, et il me répond “c’est gratuit”. Je crois que c’est la première fois que je vois un parking gratuit dans le Kantō, en dehors des parkings de supermarchés (souvent conditionné au fait de faire des achats), surtout à côté d’un coin touristique.

Il était 8h du matin, et il n’y avait pas grand monde ni sur la plage, ni aux alentours. Quel chance! Certes, l’annonce du typhon pour la soirée avait dû décourager une bonne partie des gens, le fait qu’il pleuve un peu et qu’il y ait du vent (la pluie et le vent précédant et suivant les typhons) avaient dû décourager les autres. Finalement, le typhon n’arriva pas le soir, mais le lendemain (un truc de rien du tout qui longea la côte, comme d’hab).

Alors évidemment, la plage quand il pleuvotte et qu’il y a du vent, c’est pas top. En plus, ça m’a empêché de sortir mon reflex de la voiture. Mais il y avait assez d’éclaircies, et la pluie était assez fine pour qu’on puisse se promener sans réels désagréments. On a fait un petit tour d’une heure, on a marché sur les rochers en bord de mer, et nous sommes rentrés. Il y avait un peu plus de monde sur l’autoroute, mais à peine. Il était environ 9h, et la foule n’était toujours pas là. Une promenade bien sympathique et dépaysante, un genre de promenade qu’on n’a pas trop fait ces derniers mois, sauf quand nous avions des visiteurs.

miura

Categories
Japon

La ville la nuit

Quand je vais chez mes beaux-parents en voiture, c’est toujours un peu la galère. 75km en 2 heures, ça vous calme n’importe qui. Sauf que.

Taxi in TokyoQuand j’y vais la nuit, Tokyo m’offre des paysages assez grandioses. Déjà en journée, il y a des paysages urbains qu’on ne se rappelle pas avoir vu dans quelque film que ce soit, avec les autoroutes volantes tokyoïtes qui passent entre les tours et dans des quartiers avec des batiments pitoresques, ou simplement vieux. Des batiments vieux à Tokyo, on n’en voit jamais quand on marche dans la ville, mais quand on est sur l’autoroute et qu’on a l’occasion de voir des centaines de batiments en quelques minutes, on se rend compte qu’en fait il y en a. Ils sont en minorité écrasante, mais il y en a, et c’est un rude plaisir de les voir.

Mais ce qui coupe le souffle, ce sont les tours. En France, les tours sont synonymes de banlieues, de logement pas chers (HLM), d’insécurité. Personne n’a envie d’y habiter. Au Japon, certaines tours font concurrence aux plus ravissantes maisons, et leurs prix rivalisent de même (il y a aussi de nombreuses tours HLM, hein! Elles sont plus nombreuses que les tours de luxe, on les reconnait de suite car moins hautes et plus larges, mais elles ne sont pas dans le centre de Tokyo, et ce n’est pas d’elles dont je parle ici). Il faut les voir! L’impression qui s’en dégage est un peu irréelle.biru2

Et alors la nuit…quand je passe entre elles la nuit sur une autoroute volante, je marque le coup à chaque fois. Blade Runner peut aller se rhabiller, ainsi que tous les films américains qui subliment ce genre de paysage urbain nocturne (villes généralement sublimées sur leur largeur, alors que Tokyo doit être sublimée dans sa hauteur, ses étages et ses niveaux). On tombe sur des paysages nocturnes auxquel on ne s’attend pas, même si on sait qu’ils existent, même si on les a déjà vus par le passé.

Je me disais que c’était le fait de ne pas avoir habité à Tokyo pendant si longtemps que ça (près de dix ans) qui me faisait m’émerveiller devant ce spectacle (notez que ce n’est pas de l’émerveillement dans le sens de “jaime beaucoup”, c’est de l’émerveillement de surprise face à une réalisation humaine de folie). Et c’est il y a quelques semaines, quand nous allions chez mes beaux-parents avec ma belle-mère qui était restée chez nous la journée pour garder Ryu, qu’au détour d’un virage sur la shutokō (nom du réseau autoroutier qui traverse Tokyo), on déboucha sur une rangée de tours toutes plus grandes, toutes avec une architecture plus spéciale les unes que les autres. Moi, cette rangée de tours me met toujours en transe, mais je ne dis rien et ne montre rien. Je fais celui qui est habitué et blasé. Cependant, silence dans la voiture pendant 5 secondes à cette vue, et c’est alors que ma belle-mère lacha un “Woah… Ça coupe le souffle.”! Ma belle-mère a toujours habité ici, elle a vu ces paysages se construire, elle les a vu un nombre de fois bien plus élevé que moi, mais elle marque toujours sa surprise.

biru3Je crois qu’il est possible qu’on ne s’y habitue pas, à moins peut-être de voir ce paysage un nombre incalculable de fois. Notez bien qu’un de ces paysages nocturnes vu du balcon d’un 40e étage n’aura pas le même effet; c’est bien de se trouver sur une autoroute volante, au pied de ces tours, qui est impressionant (le paysage vu du 40e étage peut aussi être impressionant, mais l’effet qui s’en dégage est radicalement différent). Mettez ça dans vos agendas de touristes; voir les tours tokyoïtes de nuit à partir d’une autoroute volante.

(toutes les photos sont d’immeubles de Tokyo, aucune n’est de moi, mais aucune ne nécessite un lien ou une mention de leur auteur)