Categories
Electronique/IT/AV/Net

Nouveau lecteur mp3

Finalement je ne me suis pas habitué aux boutons tactiles de mon précédent lecteur. En fait, en dehors de la bonne qualité de son, rien ne me plaisait vraiment. Mais c’est surtout en achetant un nouveau lecteur que je me suis rendu compte de ce qui ne me plaisait pas dans mon lecteur précédent.

Mon nouveau lecteur est un Sony (un S745 [site Sony JP]). J’en ai ras-le-bol des lecteurs coréens qui me posent des problèmes existentiels. Le i-river que Yukiko utilise a des menus mystérieux pour moi: je n’arrive pas à comprendre leur logique. Le signeo que j’avais eu autrefois était de la pure merde, tant du point de vue de la construction, que de la qualité du son. D’ailleurs il a cassé en moins de 3 ans. Et enfin le Cowon avec ses boutons tactiles impossible à utiliser pour moi a fini de ruiner mon opinion sur les lecteurs mp3 coréens. Lecteurs MP3 coréens: fini pour moi!

s745Le lecteur Sony que j’ai pris est beaucoup plus cher que les équivalents coréens, mais je l’ai trouvé d’occase à bon prix avec garantie 3 mois (pour 10000 JPY, soit environ 90 €). Il fait 16GB, que je ne me vois pas utiliser dans leur intégralité, mais je n’avais pas le choix de la capacité. J’ai pris le lecteur qu’il y avait, et il faisait 16GB.

L’écran est plus grand que celui du Cowon, et c’est un véritable confort d’avoir un écran de cette taille. Sur le Cowon, c’était écrit tout petit, et même il y avait des trucs affichés les uns sur les autres (l’image de l’album recouvrait tout en fait).

Les boutons sont faciles à utiliser, et ils sont mécaniques, eux! Pas besoin de mettre le “hold” en permanence, et les commandes des doigts sont bien interprétées.

Le son est excellent. Là encore, je le trouve meilleur que celui du Cowon, mais je dois rêver; c’est pas possible que je détecte autant de différence de qualité entre tous les lecteurs que j’utilise, et qu’à chaque fois mon dernier achat en date soit le meilleur de tous. C’est pas possible.

Enfin, les menus sont juste formidables (avec plein de choix dans les options, j’adore). Là où sur le Cowon on ne pouvait que lire les albums selon la position des fichiers et dossiers, le Sony propose des playlists par chanteur/album/genre/année/dossier (et playlists manuelles bien sûr). Quand on a bien rentré toutes ces info dans les tags des mp3, c’est très pratique. Pour le moment, je ne me sers que de la lecture par album ou par dossier, mais je m’imagine bien me servir des autres choix aussi.

Il y a aussi les fonctions habituelles radio/enregistreur etc, mais je ne m’en servirai sûrement pas. Pour l’instant, le seul désavantage pratique que je lui trouve est dans le fait qu’il n’y ait pas de bouton “on”. On appuie sur n’importe quel bouton, et il se met en route (tout de suite d’ailleurs). En fait, le bouton “off” met plus l’appareil sur “pause” que sur “hors-tension”. Ce qui explique peut-être que sa batterie tienne beaucoup beaucoup moins lontemps que le Cowon (mais alors, vraiment beaucoup moins longtemps hein!).

J’ai mis mon lecteur Cowon à vendre aux enchères Yahoo à 1000 JPY (je l’ai acheté 8600 JPY il y a un an), en n’étant pas sûr de pouvoir le vendre. Il est parti à 5100 JPY. Incroyable, qui paye ce prix pour lui? J’ai mauvaise conscience.

Categories
Loisirs

A la plage. Encore.

Le week-end suivant celui où nous avions été à la plage, on est retourné à la plage (le 11 septembre, anniversaire funeste des avions percuteurs). On s’est équipé entre temps: glacière et tente anti-UV (dont je n’ai pas pris de photos).

Cette année, je crois que j’aurais été à la plage pour baignade plus souvent que le total des 10 dernières années de ma vie (3 fois).

enoshima1On a changé de plage aussi, car Yukiko voulait aller à Enoshima, entre autres pour voir son aquarium. L’aquarium de Enoshima est OK, quoiqu’inférieur en nombre de poissons et autres créatures aquatiques et en superficie par rapport à celui de Okinawa. Le gros aquarium, pièce maitresse du bâtiment, est ridiculement petit comparé à celui de Okinawa. Le spectacle des dauphins est OK, et s’il est nettement moins spectaculaire que les autres spectacles de dauphins qu’on a pu voir par le passé, il est le plus original car son focus est sur les 4 belettes qui chantent et dansent avec les dauphins, et non pas sur les dauphins. Le spectacle des dauphins fut l’un des rares trucs sur lesquels Ryu a accroché bien sûr. On n’a pris aucune photo, car pas grandiose du tout. Intéressant à voir, mais ne donnant pas spécialement envie d’en garder un grand souvenir. On a juste pris des photos sur la plage. Je trouve les photos de Yukiko meilleures que les miennes en général, mais il y a des trucs auxquels elle ne pense pas forcément, comme la position du soleil. Toutes ses photos étaient en contre-jour. Moi, c’est toujours l’environnement qui peche le plus, avec des trucs en fond ou sur le côté qui ruinent totalement la photo (c’est pour ça que maintenant, j’essaie de prendre les photos du plus loin possible, pour avoir un fond trouble). Et tous les deux, on a comme un problème avec le cadrage, surtout moi. (fin de la parenthèse photographique)

enoshima3
Summum du contre-jour

Le parking n’était pas gratuit cette fois. Ohlala non. 8 heures, 3200 JPY (environ 30 €). Pas exhorbitant (quoique pour un parking…), mais ça fait mal au bas du dos quand même.

La partie plage fut sympa, avec un Ryu fortement intéressé par l’eau comme d’habitude. Avec notre tente et notre glacière, on était les plus équipés de la plage, avec plein de gens qui nous regardaient. C’est toujours comme ça; on y va les mains dans les poches, on se fait regarder comme des touristes, on y va un brin équipé et on nous prend pour des otaku de la plage.

enoshima4

Ryu a pu faire sa sieste sous la tente, et on était bien confortable. Il faisait beau et chaud. L’eau était un peu plus froide que la semaine d’avant (c’est peut-être aussi parce que je n’y étais pas rentré au-dessus du genou la semaine dernière). Mais Ryu n’a pas l’air de sentir le froid. En règle générale, il n’a jamais froid, et son corps est toujours chaud. Je suis envieux.

enoshima5

En guise d’équipement, on avait aussi une bouée gonflable de compétition (façon de parler), pour Ryu. Une sorte de bagnole de police, avec un volant. Du début à la fin de son utilisation (une fois rentré dedans, il ne voulait plus la quitter), Ryu est resté rivé sur le volant, un coup on le tourne à gauche, un coup à droite, etc. Le bonheur d’un bébé tient à peu de choses.

enoshima2

Categories
Japon Ryu

Taille et poids

Je me posais de plus en plus de questions sur la taille et le poids de Ryu. Pour la taille, je n’étais pas inquiet car je le trouvais plus grand qu’un grand nombre de ses camarades (pas énormément, mais clairement). Pour le poids, j’étais moins sûr pour deux raisons; la première est que ces mêmes petis camarades sont tous plus gros, sans être obèse. Ryu est fin, mais pas maigre. Pas de quoi s’en faire dans l’absolu, mais pour des trucs qui nous tiennent à cœur, on aimerait bien être rassuré. La deuxième raison est qu’il mange peu. Mais genre, vraiment pas beaucoup, c’est choquant. Moi et Yukiko nous en tenons à notre façon de voir les choses en ce qui concerne les repas, qui d’ailleurs fut confirmé par les quelques bouquins de pédiatrie qu’on a lu et par le pédiatre délégué par la crèche: on laisse bébé choisir ce qu’il veut manger dans tout ce qu’on lui propose. On lui propose de manger de tout, mais s’il dit non ou ne montre aucun intérêt, on n’insiste pas. Le truc, c’est que des fois, il saute carrément des repas. Le truc bien aussi, c’est que Ryu ne fait pas de cirque à table avec la bouffe (selon nos critères on va dire), et bien qu’il ait ses préférences culinaires, elles ne sont pas forcément sur les desserts (il mange autant sucré que salé).

Tout ça pour en venir au fait que je recherchais des chartes de croissance. J’ai découvert par hasard ces chartes dans le 母子手帳 (comment appelle-t’on ça en français? Le carnet de santé?), délivré à la naissance de chaque enfant… J’ai mis 2 ans à m’en rendre compte, c’est vous dire comme je regarde souvent ce livret.

Là, grosse satisfaction sur le résultat. Ci-dessous le scan du tableau de croissance du poids et de la taille des enfants jusqu’à 6 ans.

1

A 2 ans (axe horitzontal), j’ai mis un point pour là où se trouve Ryu, en poids (courbe du bas) et taille (courbe du haut). Il est exactement au milieu, aussi bien pour le poids que pour la taille.

Moi qui le trouve grand? J’ai halluciné. Moi qui m’inquiète pour le poids? Ridicule.

Logiquement, la charte de rapport taille/poids (ci-dessous) donna un résultat similaire.

2

Au passage, je suis bien content que le Japon utilise les centimètres pour la taille et les kilogrammes pour le poids (et non pas les pieds/pouces et livres, quoique je suppose que c’est comme tout: on doit s’y habitué).

Tout va bien.

3

(photo prise aujourd’hui, lors des rencontres sportives de la crèche, dont j’espère parler dans un autre billet)