Categories
Akira

Changement de plâtre

Yukiko doit aller à la clinique tous les mercredi pour faire mettre un nouveau plâtre à Akira sur sa jambe. Et tous les mardi soir, on doit enlever le plâtre d’Akira nous-même (c’est sacrément long d’enlever un plâtre, 10 minutes à trimer comme un fou… surtout quand c’est sur un bébé, qui n’apprécie pas forcément qu’on se démène sur sa jambe).

Hier soir, en enlevant le plâtre d’Akira, grands espoirs: le pied était revenu à la normale, on ne voyait aucune distinction entre le pied droit et le pied gauche.

Ce matin au réveil, grande déception: le pied était revenu à sa position initiale.

Cet après-midi, grande surprise: le toubib regarde le pied d’Akira et s’exprime: “Oh, ça s’est bien remis!”.

Yukiko n’a pas eu droit à plus d’explications, de détails, ou d’un pourcentage de chance de ne pas avoir à nécessiter la chirurgie.

Autre chose au sujet d’Akira, il pour le moment semble-t’il bien au-dessus des moyennes de poids. Il mange comme un trou de grandes quantités de lait et en une vitesse record. Normalement les bébés prennent en moyenne 25g par jour le premier mois, Akira en a pris 40g en moyenne quotidienne. Il fait 5,5 kg à 1 mois et demi; il paraît que c’est beaucoup. Rien d’alarmant bien sûr, il est juste au-dessus des moyennes. Tout le contraire de Ryu qui a toujours été exactement dans la moyenne (avec nous qui le trouvions un peu maigrelet, mais on se trompait).

Categories
Japon

L’ambassadeur français au Japon est un menteur?

Messages de l’Ambassade aux Français résident au Japon:

13 mars:
“4. Recommandations :
Compte tenu de ce qui précède (le risque d’un fort tremblement de terre et
l’incertitude sur la question nucléaire), il paraît raisonnable de
conseiller à ceux qui n’ont pas une raison particulière de rester sur la
région de Tokyo de s’éloigner de la région du Kantô pour quelques jours.”

16 mars:
“Le Premier ministre François Fillon s’est exprimé hier à l’Assemblée
nationale sur la situation au Japon.

(…)

Il a proposé à ceux de nos compatriotes qui ne sont pas astreints à rester
à Tokyo de rentrer en France ou de partir vers le Sud du Japon dès
maintenant.”

17 mars:
“1- Compte-tenu de l’évolution possible de la situation, il est recommandé
aux Français de Tokyo de quitter la région pour le sud du pays ou pour la
France.

En complément des capacités aériennes d’Air France, les autorités
françaises mettent à disposition deux avions gouvernementaux.”

25 mars, interview de l’ambassadeur français dans le Nihon Keizai Shinbun, l’un des plus gros titres japonais (tirage de 3 millions le matin et 1,6 millions le soir, journal économique, tous les businessmen le lisent). L’interview est ici (fichier pdf, en japonais bien sûr).

Après la première partie de l’article où on peut lire les trucs diplomatiques habituels (la France est l’amie du Japon, on va vous aider, etc), on peut lire les deux phrases (citations) suivantes:

“L’Ambassade de France n’a absolument jamais donné la consigne de partir”.

Et comme c’était pas assez, il rajoute:

“Une partie (de nos concitoyens) a fui, et en tant qu’Ambassadeur je tiens à exprimer à tous les Japonais mes plus sincères excuses”.

C’est quand même fou, non? Il croyait que les Français au Japon ne savent pas lire le japonais?

Et au moment où certains Japonais épris d’une fierté nationaliste malsaine et totalement stupide montrent leur ressentiment envers leur collègues Français qui sont partis précipitemment, le lachâge en règle de la part de l’Ambassadeur doit être ressenti par certains comme un tremblement de terre bien pire que celui du 11 mars.

Dans ma boite, ça a l’air d’aller. Il y a eu un mail de la maison-mère aux Etats-Unis demandant aux managers d’autoriser la prise de congés payés pour ceux qui voulaient partir (ils autorisent la prise de congés payés, c’est fort quand même). Je crois que ce mail a bien aidé ma situation, parce que mon chef était un peu embêté que j’aie quitté le navire 3 jours. Je crois pas qu’il m’aurait fait des ennuis, mais là au moins la situation est officiellement approuvée par la maison-mère, donc lui aussi est couvert.

Categories
Akira Ryu

Photos Akira

Dans la tourmente des dernières semaines, je n’ai pas eu le temps de mettre de photos d’Akira, oops. J’ai même pas eu le temps de trop en prendre non plus, hélas… Je vais me rattraper.

Aujourd’hui 2 photos de mauvaise qualité, car prises pas avec un bon appareil, et sans flash…

Vous remarquerez (en dehors du fait que Ryu était de mauvais poil) que la jambe gauche d’Akira est dans le plâtre… j’ai averti ma famille mais personne d’autre.  La cheville tournée vers l’intérieur de Akira était bien pire que ce que les toubs nous l’avaient laissé entendre (ou alors c’est parce qu’ils étaient nuls); il s’agit d’un pied-bot, c’est assez grave. La rééducation va prendre des années, possiblement 3 opérations, beaucoup de plâtres, d’attèles (toute une collection: métal, plastique, de nuit, etc), de chaussures orthopédiques, et de semelles. Normalement, ça devrait être guéri dans 5 ou 6 ans, et bien qu’il y aura des séquelles physiques (pieds de différentes tailles, jambes de différentes tailles, mollet pas développé, manque de force dans le pied, etc), il ne devrait rester aucune douleur, la démarche devrait être naturelle, et n’importe quelle activité sportive devrait être possible, quoique certains sont incapables de supporter de longs efforts. J’ai expliqué le processus plus ou moins en détails à ma famille, vous me permettrez de le sauter sur ce blog. Enfin j’en parlerai au fur et à mesure.

Pour le moment, la jambe gauche d’Akira est dans un plâtre (jusqu’en haut de la jambe), à changer toutes les semaines pendant 10 à 15 semaines.

Akira mange beaucoup et vite, à la différence de Ryu au même âge. Il est assez cool, quoiqu’un peu dérangé par le vacarme de son frère quand il essaie de dormir. Heureusement Ryu est très gentil avec Akira, et ne fait que très très peu de crises de jalousie. Avec Yukiko, on gère, un enfant chacun (pas toujours le même)…

Categories
Ryu

Une video: ça faisait longtemps

Vu le nombre d’articles et de témoignages de Français à propos de Fukushima qui explosent sur le web (et par email), je ne vais sans doute plus trop en parler.

La video ci-dessous fut prise lors de notre escapade à Kōbe. Pour info on a une nouvelle caméra qui prend en 1080p. Je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose, mais dans le doute je prendrai les vidéos dans ce format maintenant.

Je n’ai pas le temps de mettre des sous-titres (je ne sais pas encore comment faire d’ailleurs). Le vocabulaire utilisé par Ryu est:

3

4

5

encore

yada (“j’aime pas”)

mou ikkai (“encore une fois”)

Categories
Japon

Lisez absolument cet article

Un témoignage d’un Français resté sur Tokyo, et ses explications des déroulements de l’accident à Fukushima. J’adhère tout à fait à ce qu’il dit, mais je n’aurais pas été capable de le dire aussi bien.

http://ameblo.jp/elb/entry-10836936769.html

Categories
Japon

Un ou deux liens

Je ne dirais pas merci au sensationalisme journalistique (et gouvernemental parfois) qui a monté un scénario catastrophe pour la centrale de Fukushima avant de savoir quoi que ce soit. Je n’ai pas le temps ni le confort d’aller dans les détails, mais je ne suis franchement pas content avec quelques articles de journaux, tirés sûrement pour certains de déclarations sensationalistes de bouffons publics qui n’y connaissent rien. Et alors le principe de précaution (quand il est avancé par des officiels), je vous le dis tout de suite, pour moi c’est de la connerie pure et simple. L’aide au départ de Français du Japon (fournie par ailleurs avec des critères (2 critères, voire 3) qui m’empêchaient d’en bénéficier), a à mon avis eu des conséquences néfastes sur certains qui n’ont pas trop eu le choix par la faute d’une pression psychologique ambiante. Mettre ça après sur le dos du principe de précaution (ah bah oui parce que certains vont demander des comptes), c’est vouloir se donner bonne conscience. Le principe de précaution, c’est pas ruiner une partie de sa vie (ou de celle des autres) pour une peur basée sur rien. C’est dommage, parce qu’il y avait d’autres moyens de justifier de cette aide au départ, qui a nécessité d’énormes efforts et moyens à mon avis. En gros, cette aide était à mon avis une bonne idée (ça aurait été mieux si il y avait eu des critères différents pour en bénéficier), mais pas basée sur les bonnes raisons. Médiatiquement, cela m’en donne une très mauvaise impression, et je reste du coup sur un sentiment plutôt négatif de toute l’affaire.

Bref, pour le moment je suis plutôt satisfait de la réponse du gouvernement Japonais à cette accident nucléaire (Yukiko un peu moins que moi), en dehors des discours du premier ministre qui étaient complètement nuls (virez-moi ce gros Kan). Beaucoup beaucoup moins satisfait de Tepco, et c’est un euphémisme. Franchement j’espère que certains de cette boite démoniaque vont répondre des boulettes qui ont été faites, préparons les cordes. Et puis plutôt pas satisfait de la France (son gouvernement je veux dire) et de ses média, qui ont semé la panique chez nos familles et amis à un point qui dépasse très nettement le bon sens.

J’en viens à ces liens que beaucoup d’expats au Japon doivent déjà connaître:

Un relevé quotidien de radio-activité à Tokyo par Metropolis, journal en ligne indépendant qui a juste un compteur Geiger et publie les résultats. J’hésite d’ailleurs à acheter notre propre compteur Geiger pour chez nous, pour la bouffe.

Un hall of shame de journalistes qui ont écrit des conneries. C’est en anglais, désolé, mais on retrouve bien la mentalité de la plupart des articles de journaux français que j’ai pu lire.

Qu’on soit bien clairs; les tremblement de terre et tsunami étaient de réelles catastrophes, l’accident à la centrale de Fukushima est une réelle catastrophe, ce sont les pires catastrophes (humaines, économiques (? à voir), environnementales, tout ce que vous voulez) au Japon depuis la 2e guerre mondiale, et ce sont des catastrophes à un rang franchement pas négligeable à l’échelle de la planète. Mais la perception (et la réaction) qu’en ont (eu) beaucoup de gens à l’étranger et beaucoup d’étrangers au Japon est tout de même démesurée (non tout le monde à Tokyo n’est pas mort et n’est pas prêt de mourir, non ils ne vivent pas dans la psychose, non Fukushima ne va pas contaminer toute la planète, non c’est incomparable à Tchernobyl, non le gouvernement japonais n’est pas minable, non le Japon n’est pas un pays en retard qui a désespérement besoin de l’aide de l’occident pour s’en sortir (et le Japon n’est pas aussi fier qu’on veut bien le dire, puisqu’il accepte les aides qu’on lui propose…la France le ferait-elle?), etc.).

Je n’ai qu’un conseil à donner aux gens que je ne connais pas personnellement: keep cool.

Categories
Japon

Qui c’est qui part?

C’est moi. Je pars pour Kobe (Kobé) dans 2 heures (6h du matin). Super, une nuit blanche avant de retrouver une Yukiko lessivée, et un Ryu en pleine forme, ouais! Ça va être fun! (Yukiko et les enfants y sont depuis mardi en fin d’après-midi)

Alors j’ai pris 3 jours de congé pour arriver au week-end tout en étant hors de la région de Tokyo, mais il va falloir que je travaille quand même…je suis le seul de ma division à m’enfuir comme un lâche, mon chef était déçu, et je le comprends. Qu’ils nous coulent rapidement ces putains de réacteurs sous des mètres de béton comme à Tchernobyl!

Alors Kobe, ça va faire longtemps que j’y suis pas allé, 9 ou 10 ans je crois. A Kobe, on va se sentir en sécurité au moins. Vous connaissez Kobe oui? C’est là où le tremblement de terre a fait 6000 morts en 1995. L’enfer d’hier est le paradis d’aujourd’hui.

Les Tokyoïtes verront-ils de la pluie noire? Nah, pratiquement aucune chance. Les gars à Fukushima par contre…?

Categories
Japon

Pour la suite des évênements

Bon, les prochains jours vont être décisifs. C’est la centrale nucléaire qui me fout les plus les boules, mais même dans le pire des cas, au moins elle ne me tuera pas tout de suite. Le tremblement de terre de force 7 prévu à 70% dans les 3 jours me fait beaucoup moins peur, mais lui il peut tuer tout de suite, juste il y a un pourcentage de chance très faible (5000 morts à Kobe par exemple, c’était quand même un pourcentage très faible de la population). Ça devrait être moins grave à Yokohama parce que le tremblement de terre est prévu plus dans le nord, mais comme je l’écrivais il y a peu, les prédictions sismiques j’y crois que très moyennement. Et puis demain, je travaille à Tokyo (je vais emmener une paire de chaussures de sport cette fois…).

Donc bon, terre inconnue à partir de maintenant et ce pour quelques jours.

Il y a des coupures de courant demain, dans ma zone cela devrait durer jusqu’à 22h heure locale. Heureusement qu’il ne fait pas très froid. Si j’ai des news pendant la journée, je les mettrai sur ce blog.

Les magasins d’alimentation sont pratiquement vides, ils ne sont pas réapprovisionnés. J’ai fait une réserve qui devrait me permettre de tenir quelques jours. L’essence commence à être rationnée (mais j’ai fait le plein aujourd’hui). Les kits de survie sont partis à vitesse grand V, donc hélas je n’ai pas de réchaut ni de radio portable. C’est le réchaut qui m’embête le plus.

Au cas où, je vais faire un backup en ligne de toutes mes données (ce que je voulais faire depuis des mois, bordel!), et toujours au cas où, j’en donnerai les clés à un ami.

Ce soir, je dors sous ma table de séjour. A demain.

Categories
Japon

Gros tremblement de terre

Ça a vibré sévère il y a une heure (14h50 heure locale). Au 7e étage d’une tour, on n’est pas rassuré.

Alors une heure plus tard, tous les téléphones sont toujours morts, et je n’arrive pas à prendre contact avec Yukiko. Les mails fonctionnent pourtant… La maison de ses parents est supra-vieille, et franchement c’est pas rassurant question solidité.

Il y a quelques incendits sur Tokyo (à mon avis, les pompiers sont pas prêts de rentrer chez eux), le toit d’un vieil immeuble s’est effondré sur plein de gens qui étaient là pour une cérémonie, les tsunami arrivent de partout (1 mètre à Tokyo, et sur la côte pas loin de Sendai, ils ont l’air d’avoir pris cher), bref, les nouvelles arrivent en flot continu.

Le sol continue de trembler toutes les x minutes, avec une intensité plus ou moins décroissante.

Tous les trains semblent être stoppés, je me demande si ils vont reprendre d’ici à dans une heure, parce que j’habite quand même à 30 bornes de mon travail, pas facile de rentrer à pied. Je dois aller chez mes beaux-parents ce soir avec la voiture, mais c’est pas gagné.

Bon, j’espère que la famille va bien dans sa vieille maison, et que les chats vont bien (que rien ne leur soit tombé sur la gueule). Des news plus tard.

Edit (17h30):  Bon. Téléphones toujours morts, toujours pas de nouvelles de Yukiko. La boite nous a offert de rester au bureau jusqu’à ce que les trains reprennent le service, mais franchement on a aucune idée de quand ils vont reprendre, alors…   je vais rentrer à pied. 23 kilomètes jusqu’à chez moi selon l’iphone de mon collègue. 5 heures de marche, ouais!

En espérant que l’un des tsunami qui ravagent le pays ne va pas se trouver sur ma route, lol.

Edit (18h04): En train de définir la route à prendre pour rentrer, galère. Yukiko m’a envoyé un mail, elle et les bébés vont bien, mais y’a plus d’électricité là où ils sont.

Boh et puis y’a des annonces qu’on va se prendre une deuxième grosse secousse bientôt, oups… Alors je pars ou pas…

Edit (00h15): Après avoir marché 3h et…je sais pas trop… 12-14 km peut-être? Les trains ont recommencé à circuler. Ils ont pris leur temps les lascards! Bref, rentré chez moi à 23h30.

Les autoroutes sont fermées, et je me demande bien quand elle vont rouvrir. C’est con, on voulait faire une grosse partie du déménagement de Yukiko demain.

Les téléphones sont toujours coupées (les portables au moins). Notre au pair qui devait arriver dans 2 semaines m’annonce par mail qu’elle refuse maintenant de venir, sympa… Genre, je sais pas trop, elle savait peut-être pas qu’il y a des tremblements de terre au Japon. Ah, quand l’émotionnel guide les pas, rien de bon n’en sort. C’est Yukiko qui va être contente, comment va-t’elle aller à ses cours de MBA maintenant.

Sur les 12-14 km que j’ai faits, pas une seule scène de désastre ou quoi que ce soit; les japonais dans les restaurants et cafés à faire ripaille gaiement en attendant que les trains repartent, et les cons qui marchent pour rentrer chez eux (comme moi), c’est à peu près tout ce que j’ai vu. Bon, Shibuya était comble de chez comble, avec tout le monde qui espérait attraper un bus pour rentrer. Evidemment, il y avait 100000 personnes qui avaient eu la même idée, alors ça bloquait un peu. Perso j’ai renoncé en 2 minutes.

Ça continue de trembler de temps en temps, mais c’est très léger maintenant.

Bref, comme d’hab; des scènes cataclysmiques dans le journal et à la télé, mais à côté de chez soi, rien du tout qui laisse deviner le carnage qui se passe dans un autre coin du pays.

Ah ouais sinon, les chats vont bien, ils sont zen. Vu tous les trucs qui sont tombées (dont mes statuettes Elektra et Magneto, aaarrrggghhh!), les chats ont dû se demander ce qu’il se passait. La TV plasma était attachée par une corde spéciale pour pas qu’elle tombe (j’avais fait ça en pensant à Ryu), et ce fut une riche idée, parce qu’elle avait bien bougé. Pareil pour mon moniteur de PC. Nos meubles sont résistants aux tremblements de terre (c’est à dire qu’ils s’ouvrent pas en cas de tremblements de terre, un système mécanique tout con qu’on devrait mettre sur tous les meubles au Japon), alors aucune vaisselle n’est tombée.

Photos sympas du New York Times

Edit (J+1, 16h00): L’électricité est revenue hier soir chez mes beaux-parents, ouf. J’ai été faire des courses ce matin, et quelques rayons sont vides (dont le pain et les œufs). Il y a beaucoup d’usines et d’entrepôts dans le nord-est du pays, et donc ils prévoient une pénurie de pas mal de choses dans les jours qui viennent. Est-ce dû à la pénurie ou à la panique des gens je l’ignore, mais il y a des rayons vides. Merdoum, ça va être la galère.

Sinon, je cherchais des video de la catastrophe et de la situation sur le net, et ahahah, il sufft d’allumer la TV. C’est en continu avec des tonnes de video différentes apparemment (pas mal en live sûrement).

Putain de tsunami, hein! Si ça avait été que le tremblement de terre, les dégâts auraient été super limités, une pichenette. Mais alors là…boudiouh.

Edit (J+1, 19h00): Avec beaucoup de gens qui parlent du “big one”, je tiens à donner mon point de vue (le “Big One” est le tremblement de terre qui supposément détruira Tokyo et sa région dans les 2 ou 3 décennies). Beaucoup disent “le tremblement d’hier n’était pas le Big One”.

Le tremblement d’hier n’était-il pas justement le big one? Certains pensent que si. [Washington Post, EN]

Quelques passages:
“Quakes aren’t predictable in time, space or intensity.”
“It (prédire les tremblements de terre, Note de Cable) is really just a kind of guessing game, and Mother Nature never really puts up with those guessing games,” said seismologist Dave Wald of the U.S. Geological Survey’s National Earthquake Information Center”

Le “Big One” est une légende urbaine pour faire peur aux enfants qui trainent à dormir. Ils n’ont pas réussi à prédir celui de Kobe, ils n’ont pas réussi à prédir celui d’hier (alors qu’il s’est passé sur une des failles qui passe par Tokyo il me semble), alors leurs prédictions de malheur, ils savent où je me les mets… Il y aura peut-être un tremblement à Tokyo un jour, demain ou dans 200 ans, et à ce moment tout le monde dira “c’était le big one, ils l’avaient dit!”… Les gens croient n’importe quoi, et plus c’est gros et ça fait peur, plus on y croit. C’est comme les théories de conspiration.

Scoop, il y a des tremblements de terre au Japon, et personne n’est capable de prédire où ils vont arriver. Je veux bien croire qu’ils puissent avoir une fourchette de probabilités (mais je n’y crois pas), mais tous ceux qui ont étudié les probabilités à la fac de sciences (ou ceux qui ont joué aux loto) devraient le savoir: entre la probabilité et ce qui arrive vraiment, il y a un tout un univers de différence.

En toute logique, je n’arrive pas à comprendre ceux qui ont peur d’être au Japon depuis les catastrophes d’hier, alors qu’ils n’avaient pas peur avant-hier. Pour moi, absolument rien n’a changé dans mon appréhension de la dangerosité du pays (dangerosité toujours largement inférieure à bon nombre de pays occidentaux, la France par exemple, avec ses ouragans, ses coulées de boues et ses canicules), et ma vie est de retour à ce qu’elle était depuis que je suis rentré chez moi hier soir (et je ne parle pas du train-train quotidien). Je ne me sens pas en danger ici. Je sais qu’il y a des risques, mais après il n’y a rien d’autre à faire que de continuer à vivre sa vie et faire au mieux une catastrophe arriverait-elle. C’est globalement ce que tout le monde fait, non? En dehors de ceux qui disent “oh non je ne veux pas aller au Japon, j’ai trop peur”, lol.

Edit (J+1, 22h45): Mon accès Internet a vachement ralenti. Les sites prennent longtemps à s’afficher. Avec tout le monde qui doit donner de ses nouvelles à tout le monde, on va peut-être vers un deadlock? Alors là, ça va me faire plein de temps libre!! Heureusement qu’il y aura toujours la télévision, franchement je suis admiratif de ce qu’ils font, du nombre de reportages, de données et d’infos qu’ils donnent. J’avais perdu confiance en la télé, mais là (je me répète), elle me donne beaucoup plus d’info et de détails que ne me donne internet.

Sinon, une video hallucinante:

J’ai vécu ça dans la tour de mon bureau hier, c’est impressionant!!! Et ça fout le mal de mer au bout de quelques heures, parce que faut pas croire, mais avec toutes les sous-secousses qui arrivent, ça balance en presque continu.

En tous cas, le niveau technologique des constructions m’a presque donné envie de pleurer, ce genre d’exploit ça me retourne.