Categories
Chats

Darma Jobs

Dimanche au retour de Kodomo no Kuni, on retrouve la maison dans une mare de vomi de chat. Je reconnais la marque de Darma dedans… bon, ça arrive quand les poils de chat se sont entassés dans son ventre, quoique j’ai rarement vu une telle quantité en un jour.

Le soir, Darma se tasse dans un coin et ne bouge plus. Le lendemain, elle va au fond d’un placard, puis d’un autre, et passera sa journée tapie dans l’ombre, sans jamais en sortir, sans jamais miauler, sans jamais ni boire ni manger. On commence à la sentir faible.

Mardi, rebelote. Ça fait quand même deux jours qu’elle n’a ni bu ni mangé. Il y a vraiment un problème qui n’a pas l’air de se résoudre tout seul; je l’emmène chez le véto mercredi matin.

Le véto dit tout de suite qu’elle est dans un état misérable, au minimum à cause de sa déshydratation. Je leur raconte ce qui s’est passé les deux derniers jours, et ils lui font une radio et un examen sanguin rapide.

La radio montre que des gaz se sont accumulés dans les intestins, et l’examen sanguin montre un fort taux de cholestérol et de … comment traduit-on 中性脂肪? En anglais ça me donne “neutral fat”… bon, c’est un certain type de graisse…

L’accumulation de gaz peut être le résultat d’un intestin bouché par des poils, mais le taux de cholestérol non. Par contre, un chat peut très bien avoir un fort taux de cholestérol dû à un déséquilibre pathologique quelconque, sans que cela manque de tuer le chat comme ce qui est arrivé à Darma. Examens complémentaires nécessaires, donc. Le véto dit quand même que de forts vomissement avec un examen sanguin pareil lui font penser à un problème au pancréas, au demeurant pas rare chez les chats un peu âgés (Darma a 11 ans et demi).

L’examen sanguin a exonéré tout problème aux reins et au foie, qui aurait pu créer les mêmes symptômes. Le véto rajoute que d’autres causes peuvent se situer au niveau de l’utérus, ou au niveau de l’appareil digestif: corps étranger (boule de poils), tumeur, inflammation de l’appareil (gastro-entérite). La priorité sera donnée à la boule de poil (surtout parce que j’insiste dessus) et le pancréas. En tous les cas, Darma est mise sous perfusion pour la journée pour la réhydrater et la nourrir. RDV pris pour le soir pour que je revienne la chercher et entendre les résultats. En fait je téléphonerai dans la journée pour avoir des nouvelles, mais j’eu de plus amples explications le soir.

Surprise après les examens (Baryum, 11 radio et une quantité impressionante de clichés d’échographie plus tard). Le baryum passe sans problème de l’estomac dans les intestins et continue sont chemin pèpère: il n’y a donc pas de boule de poils. Par contre, il est lent à avancer. Et l’accumulation de gaz vue le matin signifie alors que l’estomac et les intestins ne fonctionnent pas correctement (dans le sens où ils n’évacuent pas les gaz comme ils le devraient). A ce moment on ne sait toujours pas pourquoi, mais juste qu’il y a un problème, et un gros puisque sans traitement c’est la mort.

Les examens ont révélés des épanchements de liquide un peu partout (j’ai eu la liste exacte mais je ne m’en rappelle plus, je ne vous raconte pas le nombre de mots se rapportant à l’anatomie auxquels j’ai eu droit), mais globalement l’utérus n’a aucun problème. Par contre, cela concorderait avec une inflammation au pancréas. Le cabinet médical n’ayant pas les équipements pour analyser les problèmes du pancréas, ils ont fait appel à une société extérieure pour ça: réponse dans 1 ou 2 jours. Sans attendre les résultats et puisque cela ne peut pas faire de mal, ils ont commencé à injecter Darma avec les antibiotiques adaptés à ce genre d’inflammation.

J’ai ramené Darma à la maison avec la perf encore attachée à sa patte (ils vont s’en servir les 3 prochains jours, inutile de la percer tous les jours), et une collerette pour éviter qu’elle ne se l’arrache. Je lui ai donné un peu à manger, et elle a mangé, grande victoire. Juste un peu, mais c’est déjà énorme.

Si vous n’avez pas tout suivi, voilà où on en est (avec encore d’autres détails):
Le résultats des analyses sur le pancréas revient dans 1 ou 2 jours. Ce résultat n’est fiable qu’à 70%. S’ils ne trouvent rien, il y a 30% de chance qu’ils se soient trompés, mais c’est pas grave puisque de toute façon ils donnent les antibiotiques à Darma. S’ils trouvent quelque chose, alors plus besoin d’examens complémentaires, et il faudra espérer que les antibiotiques marchent bien. D’après le véto, ils marchent bien dans “plus de la moitié des cas”. Euh… seulement la moitié? Qu’est-ce qui arrive à l’autre moitié? J’ai eu une réponse tout à fait Japonaise: “Oui, il arrive que des chats ne réagissent pas positivement aux antibiotiques”

S’ils ne trouvent rien au pancréas, on ne sera toujours pas sûrs de ce qui est arrivé, et je sais que ce vétérinaire déteste ça. Il faudra alors faire des examens complémentaires pour vérifier si il y a une tumeur ou si il s’agit d’une gastro. Concrétement, il faudra analyser ce liquide qui s’épenche, et en prélever par biopsie. Petit problème, il faut qu’il y ait un certain minimum de liquide pour être sûr de pouvoir en prélever, et c’est pas sûr que cela soit le cas. Il faudra aussi peut-etre pratiquer une endoscopie pour verifier les tuyaux. Au pire, il faudra ouvrir et regarder de visu ce qui se passe a l’interieur.

Enfin, il paraît qu’on ne peut pas traiter la gastro. J’ignore ce qui se passe alors.

Pour revenir au pancréas, même si le véto avait l’air confiant que si c’est bien le pancréas qui pose problème alors Darma devrait guérir, les problèmes de pancréas restent reminiscents, c’est à dire qu’ils reviendraient si on ne les traite pas en continu.

A suivre après les résultats des derniers examens. La note du vétérinaire pour aujourd’hui: 50000 JPY (environ 500 €). Eh beh. Ce qui a coûté le plus cher:

  • 12 radio: 10080 JPY (100 €)
  • Echographie: 7000 JPY (70 €)
  • Examen dans un labo externe pour le pancréas: 7700 JPY (77 €)
  • Examen sanguin: 7000 JPY (70 €)
Categories
Humour

Trouvé par hasard sur Internet

En espérant que cela ne devienne pas comme ça à la maison…

Bon, j’ai deux gars, alors évidemment ça sera différent, mais ne jouez pas sur les mots, hein.

 

Categories
Travail

Budgets de grosses compagnies

La semaine dernière était la “Customer Service Week”, c’est à la dire la “semaine” de ma division. Ma division est la “Service Delivery”, qui fait partie de la plus grande division “Customer Service”. Et cette semaine, c’était LA semaine  où il y avait “plein” de choses. C’est à dire un speech quotiden d’un gros ponte (par email) sur une des maximes de notre division (genre “show them we care” ou “do it faster and better than others” ou “take ownership”), et l’obligation de faire une fête entre collègues et d’envoyer des photos plein de joie au QG, pour que celui-ci mette toutes les photos en ligne pour bien montrer comme on prend du bon temps dans ma division, et comme l’ambiance est excellente. La photo ci-dessous est l’une des photos prises pour le Japon. Le budget pour la fête? 3000 JPY (30 €). Pas 3000 JPY par personne, non non, 3000 JPY total. Pour 15 personnes donc. Ça fait donc 200 JPY (2 €) par personne pour s’amuser, dans l’une des villes les plus chères du monde. 2 €, ça fait un coca et un mini-sneaker. Pas un sneaker entier, hein, faut pas déconner. C’est le coca OU le sneaker entier, il faut choisir. On n’est pas chez Crésus ici.

Bon, le collègue nommé pour tout organiser a trouvé des trucs pas chers. On a pris les photos, on s’est répartis les petits gateaux et bonbons, et la “fête” était finie en 15 minutes pour qu’on aille prendre notre lunch. N’allez surtout pas croire que je critique le petit budget qu’on a reçu, puisque d’habitude, c’est de note poche. Les fêtes de fin d’année, les pots de départ ou d’arrivée dans la boite, etc., tout est payé par nous-mêmes. Alors 3000 JPY, c’est Byzance.