Categories
Maison

Déménagement

On a déménagé, et je ne m’en suis pas encore remis.

Yukiko s’est occupée de chercher un déménageur. Le commercial des déménageurs a fait la boulette de faire un devis sans venir voir; il a donné 65000 JPY (450 €). Il a donné une quote pour 3 déménageurs.

Moi, je me disais qu’à 3, ils n’allaient JAMAIS y arriver, ou alors en y passant plusieurs jours. J’ai taraudé Yukiko pour qu’elle les appelle et confirme qu’ils étaient au courant pour l’escalier de 135 marches. Je suis comme ça moi, honnête. Et puis j’avais pas envie qu’ils nous laisse en plan le jour J.

Finalement, Yukiko les a appelé, et le commercial lui a dit que oui oui, ils étaient au courant et qu’ils enverraient 4 bonhommes (et pas 3 finalement).

Le Jour J arrive… et ils sont 5 (et pas 4 finalement), à 8h30 du matin pour commencer, avec un camion de 2 tonnes de charge utile. Et il faisait chaud ce jour-là, dans les 35 degrés.

Sans surprise, les gars ont gravement souffert. Monter la soixantaine de cartons et tous les meubles était super lent. Ils finiront à 22h le soir, sachant que l’escalier n’est pas éclairé à certains endroits (essayez de monter un frigo après 12 heures d’efforts, dans un escalier de 135 marches, dans le noir total), à 10 bonhommes (et pas 5 finalement; ils ont appelé du renfort à mi-chemin parce qu’ils se sont dit quelque chose comme “bordel, on va jamais y arriver!”).

Ils ont dû faire une perte sèche ce jour-là… parce que 65000 JPY pour 5 bonhommes sur 13 heures…

Et c’est sûr, ils n’avaient pas l’air très contents… le commercial a même téléphoné à Yukiko pour moitié se plaindre…

Pour se venger, ils ont laissé une quinzaine de trucs dans l’ancienne maison en disant que ça rentrait plus dans le 2e camion de 2 tonnes… J’ai demandé combien ça nous coûterait de refaire un voyage avec la quinzaine de trucs restant (l’ancienne et la nouvelle maison étant séparés en voiture de 2 minutes); la réponse: 40000 JPY (300 euros). Ahahah, bah non alors, leur ai-je dit.

Mais du coup, c’est moi qui ai dû les transporter la semaine dernière, un peu tous les soirs… et ce fut très lourd, aux deux sens du terme. Trois chauffages au fuel, une demi-douzaine de plantes, deux sacs plein de trucs divers, deux snowboards, un aspirateur, etc… Le week-end, entre les trucs à acheter et la fin du déménagement, je dois monter l’escalier dix fois par jour… le lundi je suis bien fatigué au boulot.