Categories
Loisirs

Barbecue

Samedi dernier, barbecue entre pères de famille de l’école des enfants (et plus précisément de l’année scolaire de Ryu). Il y a d’autres enfants métis dans l’école, mais dans l’année scolaire de Ryu (et d’Akira), je suis le seul père étranger.

FB_IMG_1501347542288

Entre autres discussions intéressantes et/ou amusantes, le point culminant de la rencontre fut la cuite d’un des pères qui lui valut de partir en sieste à mi-route et de se faire enduire de mayonnaise et de se faire asperger d’eau par un autre père.

Autre détail, la mère de famille de la maison où on a fait le BBQ, qui nous a demandé d’utiliser les toilettes… assis. Genre pour être sûre qu’on ne salisse pas. J’ai trouvé ça très castrateur… et d’entendre deux ou trois pères de famille dire que c’était déjà le cas chez eux, j’en suis resté bouche bée. Vous allez voir que dans 30 ans, tous les japonais mâles s’asseyeront aux toilettes pour la petite commission.

Categories
Electronique/IT/AV/Net

Nouveau téléphone

J’en avais marre de me trimballer une tablette en plus de mon téléphone portable. Oh elle me servait beaucoup, à regarder les films dans le train et le midi au travail. Mais à porter, à trouver une place dans le sac pour elle, à recharger (un truc de plus à recharger), c’était un peu la galère.

J’ai donc pris tout naturellement le plus grand téléphone portable que j’ai pu trouver pour y regarder des films. Ce téléphone, c’est le Asus Zenfone 3 Ultra, un monstre de 6,8 pouces.

asus-zenfone-3-ultra-zu680kl-1
Un peu cher neuf pour les specs de la machine (en particulier le processeur qui est vraiment moyenne gamme), mais à un prix acceptable (le tiers du prix d’un iphone) maintenant, vu qu’il est sorti il y a un an.

Première impression, c’est vrai qu’il est grand et difficile à tenir d’une main. Impression une semaine plus tard: pas si grand que ça et pas difficile à tenir d’une main.
Asus-Zenfone-3-Ultra-First-Look-AA-8-of-15-840x560
Première impression, bel écran. Impression une semaine plus tard: écran formidable, un plaisir d’y regarder des films.

Première impression, pas facile de s’en servir d’une main. Impression une semaine plus tard: ouaip, on oublie l’utilisation d’une main sauf dans de rares instances.

Première impression: le proc moyenne gamme ne semble pas poser problème pour mon utilisation. Impression une semaine plus tard: ouaip, no problemo avec ce proc, tout marche nickel sans ralentissement.

J’avais peur que la grande taille pose problème, mais non, le tel rentre dans toutes les poches et ne me pose aucun problème. On s’y habitue vite. Maintenant quand je reprends mon ancien tel de 6 pouces, il semble tout petit tout rikiki. Je crois que je ne reviendrai plus dans la taille de 6 pouces et en-dessous, sauf si TOUS les fabricants décident de ne plus fabriquer de téléphone géants.

Le seul point négatif que j’aurais est une sorte d’instabilité de l’OS, des trucs bizarres qui se passent des fois; des icones qui disparaissent, des appli qui se ferment violemment, des non-réponses aux tap, etc. Pour ça, Huawei c’était vraiment bien; les deux tel Huawei que j’ai eu étaient d’une stabilité à toute épreuve, je ne les rebootais JAMAIS, et il n’y avait pas de comportements bizarres. Le prochain tel Huawei de 6,8 pouces qui sort, je l’achète!

Categories
Vie en general

Des nouvelles

Cela va faire deux mois que j’ai repris le travail. Pour l’instant, je flotte. C’est l’impression que j’ai. Ça a du bon, parce que le stress des projets ne m’atteint pas. Ça a du mauvais, parce que je n’arrive pas à me motiver. Le travail sans motivation, c’est une forme élaborée de torture. Tout ça me passe bien au-dessus de la tête… en un sens, je ferais bien de changer de travail pour en trouver un qui me plait (j’aimerais bien retourner dans l’administration système/réseau). Mais je perdrais les avantages de mon travail actuel, et ils sont bien… bon salaire qui augmente chaque année, travail de chez soi, liberté de ses horaires, pas mal de congés payés…

Je prends toujours une tonne de médicaments, 14 pilules par jour. Le médecin du travail a un peu halluciné: 3 anti-dépresseurs, 1 anti-psychotique, 2 stabilisateurs. Quand je lui ai dit que je me sentais un peu mou et que j’aimerais bien un truc pour me donner un peu plus la pêche, il me dit que c’est ce à quoi servent les anti-dépresseurs, et que bah, je suis déjà au max de max. Ah bon. Bah qu’est-ce que ce serait sans alors!

Autre effet des medocs, quand j’oublie de les prendre, je ne dors pas de la nuit. Umh, j’ai développé une petite dépendance a priori. D’habitude je dors comme un loir, alors maintenant quand je me réveille la nuit, je me rappelle des medocs oubliés, je me lève et vais les prendre. Du coup je les prends vraiment tous les jours.
funny-quotes-i-stopped-fighting-my-inner-demons-we-are-on-the-same-side-now
Au travail, ils me ménagent. J’ai une bonne dizaine de projets à gérer, contre une petite quarantaine pour mes collègues. D’après ma toubs c’est une bonne boite dans laquelle je travaille, et que ce qu’il y a de mieux c’est d’avoir une dose de travail telle qu’on s’ennuie pendant 3 à 6 mois. Je n’ai pas particulièrement l’impression de m’ennuyer, mais c’est vrai que quand je suis à la maison et que je n’ai pas de travail à faire, je m’occupe différamment… Dans ces conditions, je ne trouve pas honnête de changer de travail, et même je trouve ça dangereux. On va attendre que je revienne à un rythme normal et je ré-évaluerai.

Sinon, la santé ça va. Après avoir atteint les 69 kilos, je crois que je suis en train de tout perdre hélas. “Je crois” parce que je ne vérifie pas avec la balance. Pas de sport. J’ai arrêté le tennis parce que Yukiko ne pouvait pas rentrer tôt en semaine et le samedi impossible pour moi de me motiver à quitter la maison. Maintenant qu’on a une au pair, peut-être que je pourrais reprendre le tennis le jeudi soir… Je vais y penser. Sinon, je devrais aller courir mais dur dur de se motiver pour un truc que je n’aime pas. Déjà que pour le tennis c’est dur.