Categories
Akira Y

Garçon ou fille, prenez les paris

Yukiko est allée faire sa visite bi-hebdomadaire chez l’obstétricien hier. Encore 1h30 de train aller et retour (total 3h, hein, je vous aide). Pauvre Yukiko avec un ventre énorme. Bon, il y en a qui au même état d’avancement prennent l’avion et viennent au Japon à partir de France, alors évidemment 3h de train ça fait petit joueur. Mais je m’égare.

Yukiko dans le train, était assise la plupart du temps. Bien sûr, c’est si en montant dans le train il y avait des places assises. Parce qu’à la correspondance pour la ligne Toyoko, il n’y avait pas de place assise et personne ne lui a laissé sa place. Il faut pas déconner non plus. Les places prioritaires handicappés/personnes âgées/blessés/femmes enceintes, c’est juste pour faire beau, quoi.

Bon, pas grand chose à dire de cette n-ième visite. Le bébé s’est retourné et est dans la bonne position. Ça me rappelle une grand-mère qui nous avait raconté qu’il fallait manger froid et s’assoir sur du chaud pour que le bébé se mette dans la bonne position, parce que le fœtus essaie de positionner sa tête là où il fait chaud. Marrant.

Pour le sexe du deuxième bébé, je dois quand même dire que l’énorme majorité des gens nous disaient qu’il s’agirait probablement d’une fille. Je sais pas sur quoi les gens se basaient, mais ils avaient un avis, ou plutôt ils prenaient les paris. Mauvaises prédictions, donc, puisque notre deuxième bébé sera notre deuxième garçon (aucun doute selon le toubs). On va enfin pouvoir se mettre à chercher un prénom.

Categories
Humour

W.

En tombant sur une citation débile attribuée à Georges W. Bush, j’ai voulu vérifier. Je suis alors tombé sur un best-of des citations débiles de Bush. 509 citations, toutes plus débiles les unes que les autres.

A ce niveau, on a du mal à y croire. Oh, elles collent bien avec le personnage, et on imagine tout à fait sa bêtise à ce niveau. Mais les perles sont trop belles pour être vrai. C’est juste pas possible.

Ça n’empeche qu’elles sont drôles (même prises hors-contexte ou même carrément inventées), sauf peut-être pour ceux qui aiment Bush (désolé si il y en a qui me lisent).

http://thinkexist.com/quotes/george_w._bush/

Courte sélection:

“The thing that’s wrong with the French is that they don’t have a word for entrepreneur”

“Most imports are from outside of the country”

“I just want you to know that, when we talk about war, we’re really talking about peace.”

“It’s clearly a budget. It’s got a lot of numbers in it.”

Categories
Akira

Photo du nouveau bébé

Ce n’est pas toujours facile de bien comprendre qu’il y a un bébé dans le ventre de Yukiko (surtout pour Ryu). C’est vrai enfin, vu de l’extérieur, c’est très virtuel. On dit que les femmes deviennent parent aussitôt qu’elles sont enceintes, mais que les hommes ne le deviennent qu’ à la naissance; je commence  à trouver du vrai dans ce commentaire tout fait (n’existe-t’il qu’au Japon?), quoique ce fut sans aucun doute plus le cas pour Ryu que pour son petit frère ou petite sœur.

Alors, une photo aide à réaliser. Quand je parle de “photo”, je veux parler de l’image qu’on a à l’échographie.

echo

Categories
Ryu

Le dragon, la crevette et le crabe

Vous vous rappelez de la video sur la crevette et le crabe? Ryu nous en fait sa version presque tous les jours.

Remarquez que Ryu veut absolument que le loquet de la fenêtre soit à mi-chemin pour danser. Pas ouvert, ni fermé, non! A mi-chemin. On n’a pas compris pourquoi encore.

Vous aurez aussi une vision de l’une de ses peluches préférées: Anpanman (notez que Ryu n’a pas de peluche préférée, ni doudou (ce qui est fort appréciable): il en aime certaines, les plus grosses pour faire simple). Anpanman existe-t’il en France? Il faudra que je vous en mette une video, et que je fasse la liste des jouets Anpanman de la maison.

Categories
Akira Y

Enfin une bonne nouvelle

Yukiko souhaitait que je l’accompagne chez son obstétricien pour l’aider à le convaincre de lui donner un repos maladie, parce qu’il paraît que je leur fais peur. Pourtant je ne suis pas agressif quand je les rencontre; je ne fais que poser des questions de bon sens (genre “pourquoi votre médicament n’a pas donné de résultats?”). Mais l’obstétricien est loin, et je dois économiser les jours de congé, alors Yukiko y est allée seule. Mais tout s’est bien passé.

Alors le décollement de l’utérus de Yukiko a apparemment disparu, elle ne saigne plus (enfin). En gros elle se porte bien, mais dès qu’elle marche 5 minutes ou reste debout longtemps, des douleurs reviennent. Le médecin a jugé ça incompatible avec un travail de bureau, et lui a donné un mois de congé maladie, renouvelable (ça serait surprenant qu’elle se repose un mois et demi, et revienne au travail une semaine avant le début de son congé maternité…).

L’obstétricien lui a conseillé de déménager chez ses parents jusqu’à l’accouchement, pour les mêmes raisons que l’autre toubib avait énoncées: en cas d’accouchement prématuré, il vaut mieux être près de sa clinique. Mais Yukiko se sent bien et trouve ça trop tôt, donc elle va rester à Yokohama jusqu’à mi-décembre, et déménager à ce moment-là. C’est un mois plus tôt que ce qu’on avait prévu à l’origine, mais un mois plus tard que ce que le médecin préconise; un juste milieu. Ça veut dire qu’on va passer les fêtes de fin d’année chez mes beaux-parents. J’aime bien mes beaux-parents, donc ça ne pose pas de problème, mais leur maison est tout de même rudement moins confortable que la nôtre, et bien plus froide…isolation inexistante et léger chauffage uniquement dans la salle de séjour et les chambres… je vais vivre avec trois pulls, deux pantalons et 2 paires de chaussettes dans cette maison. Et la douche dans une pièce à 0 degrés, urkh… Ça va être folklo. Ça va me rappeler mon séjour en homestay à Kyoto en 1999 (hiver, températures négatives, on rentre à poil dans la salle de bains le matin, alors que la fenêtre est restée ouverte toute la nuit…).

Autre nouvelle, Ryu 2.0 a la tête en haut dans le ventre de Yukiko. Le toubs n’est pas plus inquiet que cela, et dit qu’avec quelques exercices, on devrait pouvoir inverser sa position d’ici à la naissance. Début des exercices dans deux semaines, au cas où il ne se serait pas retourné de lui-même.

Enfin, Ryu 2.0 cache son sexe. Impossible pour le toubs de le voir, malgré plusieurs angles de vue à l’échographie. Mince alors. Par contre, on a une superbe vue de son visage (que je n’ai pas encore eu le temps de scanner, ce sera pour un autre jour.)

Categories
Japon Y

Des nouvelles de la grossesse

Le bébé dans le ventre va bien. Yukiko, son état ne s’améliore pas. Repos absolu imposé.

Son toubib: Il faut absolument que vous vous reposiez, quelque effort que ce soit est interdit. Retournez chez vos parents jusqu’à la grossesse, car au moins la clinique sera près et en cas d’accouchement prématuré (qui peut très bien arriver vu votre état), ils pourront vous accueuillir, parce qu’à Yokohama, ils sont tous complets et vous refuseront.

Yukiko: D’accord. Mon congé maternité ne commence que fin décembre, il me faudrait un certificat médical disant qu’il faut que je me repose jusque là.

Son toubib: Ah bah non, c’est qu’un saignement que vous avez. Je vous donne deux semaines. C’est 5000 JPY (45 €) le certificat au fait, non remboursé bien sûr.

Yukiko: Mais… sans certificat médical, si je me repose, j’ai pas de salaire.

Son toubib: M’en fous, c’est pas mon problème. Voyez avec votre médecin accoucheur.

====================

Ça me rappelle une histoire drôle vue sur internet.

Vous êtes dans une pièce sans fenêtre et blindée, fermée de l’extérieur. Avec vous, 3 personnes: un tueur en série, un violeur pédophile, et un médecin. Dans votre main, un revolver avec seulement deux balles à l’intérieur. Que faites vous?

La réponse: Vous tirez une balle dans la tête du médecin. Deux fois.

Categories
Japon Ryu

Une nouvelle époque au Japon

Tout le monde ne va pas voir le lien entre l’article et son titre…

Je présente juste la chanson préférée de Ryu du moment. On l’a trouvée sur youtube, et Ryu nous la demande tous les jours. Il y a bien deux, trois choses à dire de cette video.

Impressionant, hein? Pas forcément étonnant quand on habite au Japon, mais… urkh. Et les paroles… ma phrase préférée, c’est quand ils disent “Si on est Japonais on aime les crevettes et les crabes”. Wow.

Categories
Akira Japon Y

Nouvelles du deuxième dragon

Ou plutôt de Yukiko, car le deuxième dragon se porte bien: il bouge et fait 1,5 kg.

Yukiko a eu des saignements hier. Après visite en urgence chez le toubs, on sait qu’elle a un décollement du col de l’utérus. Probablement dû au fait de soulever notre dragon de 12 kg à tout bout de champ. Un décollement du col n’est pas super rare selon ce qu’on peut lire sur Internet, même si c’est plus rare à un tel avancement dans la grossesse (je sais plus combien de semaines, mais environ 6 mois donc). C’est jamais bon signe de toute façon, et ça présage du pire si ça continue. A un tel avancement dans la grossesse, on ne parle plus de fausse couche mais de naissance prématurée, car le bébé aurait une chance de survie en couveuse.

Bref, on n’en est pas encore là. Pour le moment, c’est repos absolu pour Yukiko pour une semaine, avec interdiction d’aller travailler en premier lieu, et de ne rien faire d’autre que prendre sa douche, aller aux toilettes et manger. On vient de passer deux jours à ce rythme, et je suis crevé. Retourner au travail demain va me sembler être des vacances. Ryu, lui, n’apprécie pas du tout du tout que ce soit papa qui fasse tout. Je suppose que c’est parce qu’entre hommes, on se comprend 😀

Trêve de blagues. On espère que tout va bien se passer pour le 2e dragon (on sait toujours pas si c’est une fille ou un garçon, pour ceux qui voudraient le savoir).

Quelques considérations bassement matérielles, pour l’anecdote.

Si le toubib trouve que l’état de Yukiko est trop instable, il peut décider de faire une césarienne. Et il paraît (j’ai plus le temps de vérifier quoi que ce soit, hein, vous m’excuserez) que la césarienne est remboursée par l’assurance maladie… alors qu’un accouchement normal ne l’est pas. Je vois bien la logique dans le raisonnement, mais je suis pas sûr que cela colle bien à la réalité des choses.

Sinon, après vérification par Yukiko, la loi au Japon ne force pas les compagnies (ou qui que ce soit) à payer le salaire en cas de congé maladie (je croyais pourtant… mais apparemment non). Donc, si on est malade ou blessé, même un truc grave qui nécessite plusieurs jours/semaines/mois d’hospitalisation, il faut prendre sur ses congés. Plus de congés? Alors c’est congé sans solde. Trop longtemps en congé? Alors la compagnie peut vous licensier. Bon mais, les compagnies souscrivent (ou pas) des assurances pour ces cas-là. Selon les mutuelles (parce que ce sont vraiment des mutuelles à ce niveau, enfin je trouve), les conditions de remboursement, durée, etc sont différentes. Yukiko a la chance d’être dans la filiale d’une grosse boite et de bénéficier des avantages de la grosse boite; a-priori, les congés maladie de plus de 3 jours sont payés à 80% du salaire, mais on ignore la durée maximum de ce remboursement. Moi, je m’étais renseigné dès le début dans ma boite; c’est remboursé à 100% pendant un an maximum (sauf les bonus…). Un véritable luxe. Pour Yukiko, si on s’en tire avec 80% du salaire d’ici au début de son congé maternité, on sera content (car au pire elle va devoir se reposer jusqu’à l’accouchement). J’ai donc une pensée pour la majorité de la population au Japon, qui ne travaille pas pour des grosses boites, ou du moins pas en CDI ou CDD, et qui ne bénéficie de rien du tout au sujet de l’assurance maladie.

Enfin pour finir, Yukiko doit accoucher dans une clinique près de là où habitent ses parents, et c’est à 2h en voiture. Que fait-on si elle perd les eaux? Prendre le risque de faire deux heures de voiture avant de se faire examiner, c’est pas glop du tout. On aime les challenges, mais pas au point de faire un pari sur la vie de 2 personnes. Et après la vague de scandales d’il y a quelques années au Japon, on se doute qu’aucun hôpital du coin (ou de n’importe où) ne voudra la prendre en urgence sans avoir suivi sa grossesse (la réponse habituelle étant “tu peux crever”, ce qui effectivement arrive peu de temps après en général). Ben oui, c’est pas parce qu’il y a eu quelques scandales que les choses ont changé. Personne n’a été viré à l’époque, personne n’a même été inquiété, et ce ne sont pas les quelques procès avec quelques millions de yens à la clé qui auront changé quoi que ce soit. Il faut bien plus pour faire changer les choses, surtout au Japon.