Categories
Ryu

Le dragon autiste

J’aurais bien aimé que le titre de cet article soit une figure de style, une exagération.

Ryu est autiste, en plus de divers troubles. Dixit le pédiatre/psychiatre après quelques séances d’évaluation. Il est à un niveau qui lui permettra cependant de mener une vie quasi-normale, il sera capable de travailler, de vivre seul et de payer ses factures. Trouver une femme risque de ne pas être aisé, dans ce pays coupeur de têtes qui dépassent. Mais c’est sans doute pour le mieux!

Tu m’étonnes qu’on le trouvait décalé par rapport aux autres enfants et que ses notes ne décollaient pas.

J’ai accusé le coup en 24 heures, mais Yukiko toujours pas. Ça fait quelques semaines qu’on est au courant. Elle a des moments en creux. Elle a lu plusieurs bouquins sur le sujet, elle a oscillé entre “ah ouais hein, c’est vrai que x, x et x… ça doit être vrai” et “Ah mais non j’y crois pas parce que x, x et x…”. D’un côté, c’est vrai qu’il y a des points qui collent pas du tout, mais le spectrum de l’autisme est vaste… ça va de Rain Man (autisme flagrant) à Ryu (en passant beaucoup de temps avec lui on se dit qu’il y a un truc qui cloche), de la dépendance totale à une vague lenteur dans la compréhension de ce qui se passe autour.

Finalement elle a repris un RDV avec le psy pour le confronter et se fighter avec (moi j’y suis pas allé). A priori elle l’a joué agressif et elle s’est faite clouée au mur; le psy lui a dit ses 4 vérités en tant que parent (vérités avec lesquelles je suis globalement d’accord mais moi ça fait 11 ans qu’elle ne m’écoute plus), vérités que je ne vais pas vous dire par respect pour elle, mais elles sont violentes.

Sinon quoi d’autre… Ryu s’arrache les cheveux depuis quelques mois. Il est quasi-chauve sur un cinquième du crane, il se les arrache lui-même, avec ses petits doigts. Le psy en a donné une explication très simple.

Bon. Les coups durs, ça arrive. On va gérer. Après tout, quel est le but dans la vie?

 

Categories
Ryu Vie en general

Ça faisait longtemps. Une petite sur les toubibs.

Il y a des jours où je ne vois rien de ce qu’il y a à moins d’un mètre de moi. Surtout les jours où je n’ai pas beaucoup dormi la nuit d’avant. Bizarre non? (je blague)

Bon. Il faut que j’aille voir un opticien. Pour le moment j’utilise une paire de lunettes achetée au conbini (8 euros), elle fonctionnent mais il faut que je me colle le nez sur ce que je veux voir. Elles fonctionnent pas bien, quoi. Mais j’ai tellement pas envie d’aller donner de l’argent à un opticien riche comme pas possible à faire un boulot facile et chiant comme un rat mort.

Ça me rappelle une histoire. Ryu a des copines. Certaines meilleures que d’autres. Genre, oh et si il allait se marier avec elle? ou avec elle? Oh non pas elle, elle est trop … (insérez un adjectif péjoratif). On s’amuse quoi. Comme on peut. Mais il en a 2 ou 3 bien sérieuses. Il y en a une en particulier (que j’aime bien, et ses parents aussi), qui voulait devenir médecin. Alors j’ai dis “oui mon fils, marries-toi avec elle.”. Puis la jeune fille a changé de refrain. Maintenant elle veut faire speakerine. (attends attends!! ça se dit encore ce mot en France?? Je parie que non.). Enfin speakerine, présentatrice de journal quoi, c’est à peu près la même chose dans mon esprit, c’est des bouffons tout pareil qui racontent n’importe quoi à la télé. Oui, j’ai une bien piètre opinion de la télé.

Et donc la copine de Ryu veut devenir présentatrice. Elle a 10 ans, c’est aussi raisonnable que de vouloir devenir barbie, mais j’ai marqué l’arrêt quand même. Alors j’ai dit “bon bah Ryu tu te marieras pas avec elle.”. Ahahah. C’était une blague bien sur, allons. Si ça a un effet sur ce que Ryu pense, c’est pas de ma faute.

Avec ce que je raconte par contre, Ryu commence à avoir des opinions sur 2, 3 trucs. Genre sur les toubibs justement. Au contraire de ce que vous pensez surement, je ne dis pas ouvertement de mal à leur sujet. Je dis juste qu’ils gagnent des montagnes en foutant rien, et que donc c’est une bonne idée de carrière. C’est pas dire du mal, on est d’accord?

L’autre jour on s’est amusé avec Ryu à faire un calcul tout simple. Ryu avait un rhume, on a été voir le toubib. Consultation: 2 minutes (je n’exagère pas, c’était VRAIMENT 2 minutes. C’est TOUT LE TEMPS 2 minutes). 10 euros. Sachant que la secu paye (en amont) 70%, le toubs a en fait gagné 30 euros pour un rhume (je vous raconte pas ce qu’il charge pour une prise de sang ou une radio). Il enchaîne 20 consultations par heure (au moins). 160 par jour. En admettant qu’ils travaillent 5 jours par semaine (ils travaillent souvent 6 jours par semaine, c’est pas comme si ils pouvaient mourir de surmenage) soit 21 jours par mois, 3360 consultations par mois, soit 100.000 euros par mois. Il y a des poussières en plus, quelques milliers d’euros, mais ils ont des frais, genre l’infirmière qui fait aussi réceptionniste, il faut bien payer ses 2000 euros de salaire.

Et ça choque personne bien sur (personne n’est jamais choqué de quoi que ce soit de toute façon). Tout le monde est là, ouais les médecins c’est des gens vachement importants et intelligents qui ont fait de longues études, blahblahblah. Oh, ça me touche. Mais je vous laisse deviner où ça me touche.

Et Ryu était là, ouaaaaaaaaah. Eheheh. Une bonne chose de faite.

Categories
Akira Japon Loisirs Ryu

Ski Suki

La date de notre prochain séjour de ski est fixée: 11 et 12 février, avec d’autres familles de l’école des enfants. Problème, aucune de ces familles n’a de garçons, alors Ryu n’est pas content qu’il n’y ait que des filles. C’est trop mignon.

Ça me rappelle un autre épisode; retour du karaté, une course (on était allé acheter un rat pour Akira, bien que finalement il se soit décidé pour un hamster. Un hamster, y’a vraiment pas plus con comme animal. Le nôtre défèque dans son lit (où il dort, oui oui), pisse dans sa gamelle et tente de s’évader de nos mains quand on est debout, alors qu’il se tuerait si il y arrivait. On aurait vraiment dû prendre un rat.) m’avait empêché d’être là pour le retour de Ryu (Ryu va au karaté avec une camarade de classe, c’est la mère de cette camarade qui les accompagne). La mère de sa camarade de classe m’avait gentiment proposé de garder Ryu le temps qu’on revienne. Sympa. Elle avait alors proposé à Ryu de prendre son bain avec… sa camarade de classe. Réponse de Ryu: “Ça va pas, non?”. Akira est encore pire, il ne veut pas entendre parler de filles, ses seuls amis, comme il le déclare, sont les garçons de sa classe.

Bref, pour palier au mécontentement de Ryu, Yukiko a invité un camarade de classe de Ryu, via la mère de cet enfant. Réponse: “ah super, merci beaucoup, oui ce sera avec plaisir”. Yukiko plus tard: “on passera vers 4h30 le chercher, il devrait y avoir pour 3-4 heures de route”. Réponse: “Ah c’est en voiture? Alors désolé c’est non, si il y a un accident cela risque de créer des problèmes entre nous.”.

J’avoue, je ne l’avais pas vu venir, mais ça ne m’a pas surpris plus que ça. Après tout on est au Japon, et il s’agit d’une école primaire privée.

Categories
Ryu

Questions sur la mort

Je l’avais vu venir mais ne m’y étais pas préparé pour autant (à chaque jour suffit sa peine, procrastination, etc). Ryu est en pleine phase de questionnement sur la mort. Ça fait une semaine qu’il nous bombarde littéralement de questions sur l’après-mort et qu’il fait part de ses vives inquiétudes. J’étais pareil à cet âge, mais je ne me rappelle pas avoir autant questionné mes parents. Je me rappelle avoir lu un article sur la conception de la mort par les enfants; que jusque vers 5 ans c’est virtuel, puis jusque vers 9-10 ans c’est considéré comme un état proche du sommeil, et qu’enfin le caractère inéluctable et définitif est compris et assimilé. Ryu n’est pas en retard sur sa compréhension. Reste l’acceptation, et cela risque de prendre un certain temps au vu de sa panique.

Categories
Akira Ryu

Des nouvelles

Le temps file en douce. J’avais des trucs à poster… et puis d’un coup je me suis rendu compte qu’il s’était passé un mois et demi depuis mon dernier post. Je n’en reviens pas.

Je ne regarde plus mes mails… Je les ai regardés avant-hier et hier parce que j’attendais un message de mes parents (à ma prochaine visite je leur apprends à se servir de Messenger), du coup je suis tombé sur d’autres messages vieux de 3 semaines auxquels je n’ai donc pas répondus… pas sérieux, mais le mail m’indispose, je procrastine un max à leur répondre, donc je ne les regarde même plus.

Je n’ai pris aucun congé pour les fêtes de fin d’année. Zéro. J’ai donc travaillé le 25 décembre, comme l’écrasante majorité de la population active locale, mais ce fut la première fois de ma vie je crois (sauf pour le Mc Do quand j’étais étudiant). Chose intéressante, mes collègues ont fait tout le contraire. Je me suis retrouvé avec les commandes de 4 de mes collègues. Ahah, j’ai eu le travail de 5 personnes. Et ben le 25 et le 26, je n’ai presque rien eu à faire, seuls mes clients japonais travaillant. Je compte renouveler l’expérience dans le futur.

J’ai perdu un kilo, maintenant à 69 kilos. L’effet travail et manque de sport sans doute. Je fais un peu de karaté, mais il faudrait que j’en fasse plus.

Ryu a passé un examen de mesure de connaissances. Il est juste en dessous de la moyenne nationale en math, mais en japonais il est à un niveau gravement bas. Genre pathologiquement bas, genre on pourrait croire qu’il est scolarisé dans une école francophone ou anglophone et qu’il apprend le japonais par-dessus la jambe avec ses parents. Ce fut une question du centre à Yukiko quand elle est allée chercher les résultats: Ryu est-il scolarisé en école japonaise? Et oui, mais Ryu a probablement un petit problème sur ces capacités cognitives. Les traitements ne sont pas pris en charge par la sécu ce qui fait que les toubs dans le domaine sont quasi-inexistants, ont une liste d’attente de 3 mois, et les traitements coûtent des milliers d’euros, pour un résultat bien incertain. Je crois qu’on va plutôt essayer de combler le handicap avec plus de travail que les autres en espérant qu’il y ait un déclic un jour.

Petit exemple, un problème de trois phrases: On noue une ficelle de 60cm et une de 90cm. Le noeud pour les relier prend 15 cm. Quelle longueur fait la ficelle résultante?

Et ben, il lit, il comprend tous les mots, mais il percute pas, il comprend pas ce qu’on lui demande. Je rappelle qu’il a 9 ans. J’ai eu beau lui expliquer de 30 façons différentes, rien à faire. Alors j’ai été chercher une ficelle, j’en ai coupé deux bouts, j’ai relu le texte du problème en même temps que je nouais les deux bouts de ficelle, et il a dit tout de suite “ah! 135cm?”.

Et ça, c’est sur un problème de 3 phrases, et sur des math en plus. Les examens d’entrée en collège, la partie “japonais” c’est plusieurs textes d’une page avec des questions à la fin “et pourquoi machin il dit ça?”, “à quoi il fait référence à ce moment?”, “quel va être la probable émotion ressentie par xxx avec tel acte de yyy?”. Laisse béton.

Akira, pour le moment, dans un sens c’est pire. Au moins Ryu ne rechigne pas au travail, il bûche (il râle pour la forme, mais globalement il est facile à gérer pour le faire travailler). Akira, lui, refuse de travailler et de répondre correctement. Il a des notes catastrophiques, mais on ne sait pas trop pourquoi. On lui montre un kanji (qu’il a appris en classe): il ne se rappelle plus de sa prononciation. Bon, on lui dit, lui fait répéter 5 fois. Bon. On passe au suivant: pareil. Une fois qu’il a répéter le suivant 5 fois, on revient au premier: il ne sait plus sa prononciation. Mais plus du tout. On a essayé de le gronder, de l’amadouer, de lui laisser du temps pour réfléchir, de lui donner des indices, RIEN DE RIEN, il dit qu’il ne s’en rappelle plus. Mais c’est à un point impossible, même un dyslexique grave y arriverait mieux. Alors soit il a un problème vraiment grave, soit… il y a quelque chose d’autre. D’après son instit, qui a remarqué la situation (pas bien difficile), suite au refus de Akira de marquer quoi que ce soit sur ses interrogations (il ne marque aucune réponse, il rend feuille blanche), c’est un problème de fierté. Akira serait fier, et refuserait de marquer/répondre quoi que ce soit s’il n’est pas sûr d’avoir 100% de bonnes réponses. A mi-trimestre il nous a donné toutes les interro à venir du trimestre, pour les faire en avance et lui donner confiance en lui. Et, en effet, Akira a commencé à écrire des réponses aux tests. Yukiko doit y passer 4 ou 5 heures par interro (2 par semaine), à le faire bûcher en avance dessus, et Akira écrit des réponses… il oscille maintenant entre 80% et 100% de bonnes réponses. On va voir si le kick-start marche bien et si il continue d’écrire des réponses aux tests lors du 3e trimestre.

Voilà voilà. On se dit “quelle merde!” et puis l’autre jour un ami dont la fille va à la même école que R et A, disait que sa fille souffrait de migraines, vomissement et douleurs chroniques, qu’elle ratait un bon tiers de l’école depuis 3 ans, qu’ils lui faisait passer des examens en pagaille, scanners et tout pour trouver l’origine mais que les toubs de trouvaient rien de rien… On se fait distribuer les cartes à la naissance et après il faut jouer le jeu de la vie avec son jeu. Je suis bien curieux de savoir comment ça va finir dans 10-15 ans.

Sinon tout va bien. Une chienne de nouvelle année commence (année du chien), avec ses espoirs, ses craintes, et son lot de bordel et de cata. Tout va bien. Tout va bien. Tout va bien.

famille

Categories
Akira Projet Baleine Ryu

Nouvelles en vrac

Je continue de prendre du poids, maintenant à 70kg, soit tout juste 25% de poids en plus dans l’année (en bien moins d’un an en fait). Entre autres conséquences, les pantalons de costumes que j’avais achetés en taille 42 ne ferment plus. Je vais devoir soit en racheter, soit (plutôt) les faire agrandir. Mêmes mes ceintures ne fermant plus, j’ai dû acheter une pince pour faire des trous dans du cuir, pour y rajouter des trous. Ça coûte moins cher d’acheter la pince en question que de racheter des ceintures…

Ryu a pris 9 ans, petit bonhomme devient grand petit à petit. On continue de le faire travailler comme un fanatique, si j’étais lui je nous en voudrais. Ça ne me semble pas être une enfance heureuse de travailler comme ça, mais apparemment c’est le lot de beaucoup d’enfants Japonais (et puis qu’est-ce donc qu’une “enfance heureuse”??). Ses camarades masculins sont tous à travailler comme des fous, ses camarades féminines, elles, ont la vie belle puisque le collège/lycée/université sont tous reliés à l’école primaire, pas besoin de travailler plus que ce que l’école demande.

Quand on lui demande ce qu’il veut faire, c’est “photographe”. C’est bien, photographe. Hélas, quand on lui demande la raison, c’est “parce que c’est facile”. Il n’y a pas de métier “facile” lui ai-je expliqué, mais pas moyen d’avoir un autre métier par lequel il serait intéressé. Autre chose, on voit qu’il jauge déjà les choses par leur difficulté, ce qui me semble étonnant pour un garçon de cet âge; peut-être un effet de bord de tout le travail (difficile) qu’on lui fait faire.

Akira préfère toujours sa mère, quoi que je lui dise/demande, sa réponse est toujours la même: d’abord “non”, puis “je veux maman” ou “je veux le faire avec maman”. Que ce soit devoirs, se brosser les dents, ranger, aller se coucher, etc. A l’école ça a l’air de bien se passer, il réussit plutôt bien les interro, sauf parfois, quand il se rebelle et rend feuille blanche. Genre l’interro sur les katakana: feuille blanche. Qu’il vienne pas me faire croire qu’il ne connait aucun katakana, ça n’a pas de sens. Non, il n’avait juste pas envie de le faire. Parfois il n’a pas envie d’aller à l’école non plus, mais il y va quand même (ouf! Quel cauchemard si il refusait d’y aller!). Sauf une fois, où il n’est pas rentré en classe pendant une demi-heure, temps pour l’école de nous appeler “Akira n’est pas venu ce matin, qu’est-ce qui se passe?” et Yukiko de répondre qu’elle avait bien déposé Akira à l’école une demi-heure plus tôt. Il était toujours au même endroit une demi-heure plus tard, à l’entrée de l’école.

Categories
Loisirs Ryu

Karaté

Je vais reprendre le karaté. Voir Ryu en faire, ça m’a donné envie. Ça fait environ 20 ans que j’ai arrêté alors évidemment je dois être rouillé, mais on va y aller sans pression et doucement. Je sais pas par quelle ceinture le prof va me faire commencer, mais c’est pas grave si je recommence du début. Le prof est 7e dan, 70 ans… un peu hallucinant. J’espère que ça durera plus longtemps que ma reprise du tennis qui fut finalement éphémère. Je ne désespère pas de reprendre dans le proche futur ceci dit.

Il y a 10 jours ce fut premier tournoi de karaté (tournoi du Shōnan) pour Ryu. Bien entendu, vu qu’il a commencé cette année, ce fut une catastrophe du point de vue de la performance, je me demande d’ailleurs bien pourquoi il fut inscrit. Le prof a dû décidé de ça tout seul. Les arts martiaux, au début on est pire qu’avant de commencer. L’acquis annihile l’inné (disait Virgil, et je ne parle pas du poète romain), du moins en ce qui concerne les arts de combat, mais l’inné disparaît rapidement, bien avant qu’un acquis suffisant s’installe. Du coup on sait moins bien se battre juste après avoir commencé qu’avant.

Cependant, comme pour toute réunion sportive, ce sont les entre-combats qui sont presque le plus appréciables, un pique nique sur le bout d’une bâche, l’ambiance festive et chargée d’électricité, les enfants qui s’amusent, etc. On a passé une bonne journée, et heureusement Ryu ne s’est pas formalisé de sa performance et de ses résultats.

P_20170903_144705_vHDR_Auto

Categories
Ryu

Sleepover

Ce week-end ce fut sleepover pour des amis de Ryu (de son école), 5 en tout, que des garçons, chez nous. En rajoutant nos deux loulous ça faisait 7 jeunes garçons. Et bien, 7 garçons (de 8-9 ans, sauf Akira à 6 ans) ça bouge beaucoup et ça fait beaucoup de bruit. Surtout pendant les batailles au sabre laser.
FB_IMG_1502079724511
Les enfants ont aidé Yukiko à préparer le repas du soir.

P_20170806_171738_vHDR_Auto

On a passé un moment dans la soirée à la plage en faisant des feux d’artifices et en explosant une pastèque au shinai (et en ayant les yeux bandés).

Au retour, le bain et film. Grandes discussion entre les enfants pour le choix du film, et finalement ce sera Batman: Dark Knight. Qu’ils avaient déjà vu. Ça me rassure que les autres enfants aient vu Batman et autres films un peu violents: c’est pas que mes enfants qui les ont vus, et donc je ne suis pas un mauvais père de leur avoir montré (ou au moins pas pire que les autres). Ce fut LA bonne nouvelle de la journée, parce que j’avoue, je me posais des questions avant, genre “ai-je bien fait de les laisser regarder”.

Les enfants ont l’air de s’être bien amusés, et j’espère que cela leur fera un bon souvenir des vacances qui leur restera longtemps.
FB_IMG_1502079703995
Ce genre de réunion entre enfants de la même école est rare pour leur école, et peut-être pour toutes les écoles privées. En effet, pour les écoles publiques (de secteur), par définition les enfants habitent tous les uns à côtés des autres et c’est facile pour eux de se voir après l’école ou pendant les vacances. Pour les écoles privées, les enfants n’habitent pas à côté (sauf quelques rares cas) et donc c’est moins facile de se voir: il faut prendre le train ou que les parents accompagnent en voiture.

Categories
Ryu

Premier cours de Juku

Yukiko a inscrit Ryu dans une Juku, une boite de préparation aux concours d’entrée au collège. Ça faisait deux ans qu’elle en parlait, voilà c’est fait maintenant. Les 4 prochaines années Ryu va donc passer ses samedi après-midi à travailler dur. C’est de 13h à 17h, sans pause. Particularité du Juku en question, les mères assistent aux cours et font les mêmes exercices que les élèves. Le but supposé: que l’enfant et la mère s’entraident.

Bon, bon, bon. soit. 400 euros de plus qui partent tous les mois.

Premier cours, ils ont vu la moyenne. La moyenne, qu’est-ce c’est, comment on la calcule, etc. Sauf que Ryu n’a pas encore appris les divisions. “ouais c’est normal t’es arrivé en cours de route”. Effectivement les cours commençaient en Avril, mais bon… dur. On va lui apprendre les divisions vite fait alors.

Puis arrivent les exercices. Le premier:

Un élève a une moyenne de 76 points (sur 100) dans les tests qu’il a passés jusqu’à présent. Le dernier test, il a eu 100 points et la moyenne est passée à 82 points. Question: Le dernier test était le test numéro combien.

Ahahah. C’est amusant comme petit problème, mais je vois mal des élèves de CE2 le résoudre. Yukiko me dit que les autres y arrivent pourtant…

Je vous donne les autres problèmes abordés:

2/ Une classe de 50 élèves passe un test. La moyenne des notes est de 70 points. La moyenne de ceux qui ont eu plus de 70 points est de 76 points, la moyenne de ceux qui ont eu moins de 70 points est de 61 points. Question: Combien ont eu moins de 70 points.

3/ On pèse le poids de 5 personnes A, B, C, D, E. La moyenne du poids de A et B est 6Kg plus élevée que celle des 5 personnes. C, D et E font un poids total de 120 Kg. Question: Quelle est la moyenne du poids des 5 personnes?

4/ Un produit coûte 100 yen quand on en achète entre 1 et 10. A partir du 11e il coûte 90 yen, et à partir du 21e il coûte 60 yen. Question: Combien faut-il en acheter pour que le coût total moyen du produit coûte 70 yen?

5/ Il y a une classe avec 25 garçons et 20 filles. Sur un test, la moyenne de la classe est de 60 points. La moyenne des garçons est 9 points supérieure à celle des filles. Question: quelle est la moyenne respective des garçons et des filles?

Categories
Japon Ryu

Juku

Les enfants ont repris l’école, mais pas sans bien travailler pendant leurs trois semaines de vacances. Yukiko a même inscrit Ryu dans un Juku, 4 jours, un court séjour pour tâter le terrain des juku.

Les juku sont les écoles du soir (ou des vacances, ou des week-ends), des boites de préparation aux concours d’entrée en collège, ou lycée, ou université. Ça va entre 40 et 70% des élèves qui fréquentent les juku, c’est un truc bien implanté culturellement.

Les 4 jours n’ont pas plu à Ryu. Normal, les juku ne font que faire travailler les enfants, c’est pas très amusant. Cependant, j’ai trouvé leurs exercices intéressants. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai remarqué dans les cours de Ryu tout au long de l’année; c’est rarement du par-cœur, et beaucoup plus d’application de ce qu’ils ont appris, ou au moins des exercices qui les font réfléchir plus que de débiter un truc appris par-cœur. Par exemple, leurs devoirs ne leur demanderont jamais de réciter une table de multiplication.

Par exemple:

cof

où il s’agit de mettre un seul chiffre dans chaque case, compris entre 1 et 9.

Ci-dessous, il s’agit de relier A à A, B à B, C à C, sans que les 3 courbes ne se croisent.

cof

Ci-dessous, il faut rajouter une barre (verticale, horizontale ou oblique) et une seule, à chaque équation, pour que celles-ci deviennent correctes. Il y a un exemple dans le cadre du début.

cof

Et ça, c’est à la fin du CE1. J’avais lu une annale de concours d’entrée à un collège (réputé), c’était d’une difficulté que je n’avais jamais imaginée. Aurai-je la force un jour d’en faire un article, mystère… mais ça en vaudrait le coup.