Categories
Vie en general

C’est quoi???

Mais c’est quoi comme bestiole??

Je sais pas ce que c’est, mais comment il est cool cet animal!!

Categories
Vie en general

Mêles-toi de tes affaires, Cable…

Discussion entre mes collègues.
“(…blablabla…) et un cancer des poumons, tu meurs et qu’est-ce que tu morfles!”
Moi:
“Quand tu meurs, tu morfles de toute façon. Quelle que soit la façon de mourir. Mourir paisiblement pendant son sommeil, c’est que dans les livres pour enfants.”
– … euh..ah… Mais un cancer des poumons, ça dure des mois.
– Ah oui, la faute des toubibs.
– Hein?
– Ils prolongent ta vie et donc tes souffrances. Pas de toubib pas de traitement, tu meurs vite.
– … (choc)

(je précise que c’est pas de moi, c’est de … je me rappelle plus… Proust, je crois)

Le but n’est pas forcément de vivre longtemps! Je ne dis pas que je ne prendrai pas le traitement si j’ai un truc grave un jour, mais je vais hésiter. Oh bon, je prendrai ma décision le moment venu.

Categories
Ryu Vie en general

Ça faisait longtemps. Une petite sur les toubibs.

Il y a des jours où je ne vois rien de ce qu’il y a à moins d’un mètre de moi. Surtout les jours où je n’ai pas beaucoup dormi la nuit d’avant. Bizarre non? (je blague)

Bon. Il faut que j’aille voir un opticien. Pour le moment j’utilise une paire de lunettes achetée au conbini (8 euros), elle fonctionnent mais il faut que je me colle le nez sur ce que je veux voir. Elles fonctionnent pas bien, quoi. Mais j’ai tellement pas envie d’aller donner de l’argent à un opticien riche comme pas possible à faire un boulot facile et chiant comme un rat mort.

Ça me rappelle une histoire. Ryu a des copines. Certaines meilleures que d’autres. Genre, oh et si il allait se marier avec elle? ou avec elle? Oh non pas elle, elle est trop … (insérez un adjectif péjoratif). On s’amuse quoi. Comme on peut. Mais il en a 2 ou 3 bien sérieuses. Il y en a une en particulier (que j’aime bien, et ses parents aussi), qui voulait devenir médecin. Alors j’ai dis “oui mon fils, marries-toi avec elle.”. Puis la jeune fille a changé de refrain. Maintenant elle veut faire speakerine. (attends attends!! ça se dit encore ce mot en France?? Je parie que non.). Enfin speakerine, présentatrice de journal quoi, c’est à peu près la même chose dans mon esprit, c’est des bouffons tout pareil qui racontent n’importe quoi à la télé. Oui, j’ai une bien piètre opinion de la télé.

Et donc la copine de Ryu veut devenir présentatrice. Elle a 10 ans, c’est aussi raisonnable que de vouloir devenir barbie, mais j’ai marqué l’arrêt quand même. Alors j’ai dit “bon bah Ryu tu te marieras pas avec elle.”. Ahahah. C’était une blague bien sur, allons. Si ça a un effet sur ce que Ryu pense, c’est pas de ma faute.

Avec ce que je raconte par contre, Ryu commence à avoir des opinions sur 2, 3 trucs. Genre sur les toubibs justement. Au contraire de ce que vous pensez surement, je ne dis pas ouvertement de mal à leur sujet. Je dis juste qu’ils gagnent des montagnes en foutant rien, et que donc c’est une bonne idée de carrière. C’est pas dire du mal, on est d’accord?

L’autre jour on s’est amusé avec Ryu à faire un calcul tout simple. Ryu avait un rhume, on a été voir le toubib. Consultation: 2 minutes (je n’exagère pas, c’était VRAIMENT 2 minutes. C’est TOUT LE TEMPS 2 minutes). 10 euros. Sachant que la secu paye (en amont) 70%, le toubs a en fait gagné 30 euros pour un rhume (je vous raconte pas ce qu’il charge pour une prise de sang ou une radio). Il enchaîne 20 consultations par heure (au moins). 160 par jour. En admettant qu’ils travaillent 5 jours par semaine (ils travaillent souvent 6 jours par semaine, c’est pas comme si ils pouvaient mourir de surmenage) soit 21 jours par mois, 3360 consultations par mois, soit 100.000 euros par mois. Il y a des poussières en plus, quelques milliers d’euros, mais ils ont des frais, genre l’infirmière qui fait aussi réceptionniste, il faut bien payer ses 2000 euros de salaire.

Et ça choque personne bien sur (personne n’est jamais choqué de quoi que ce soit de toute façon). Tout le monde est là, ouais les médecins c’est des gens vachement importants et intelligents qui ont fait de longues études, blahblahblah. Oh, ça me touche. Mais je vous laisse deviner où ça me touche.

Et Ryu était là, ouaaaaaaaaah. Eheheh. Une bonne chose de faite.

Categories
Chats Travail Vie en general

Année 2019

Et voici l’année 2019, sûrement, forcément, bonne. Moi je pars du bon pied, je suis optimiste car je suis LI-BRE. Yeah!!

Une autre façon de le dire est que je suis au chômage. Ohlàlà, la honte suprême. Si j’étais Japonais. Mais là non, ça va. Je n’étais vraiment pas heureux dans cette boite, mais je n’avais jamais eu le cran de démissioner au vu de tous les avantages qu’il y avait.

Alors donc je cherche du boulot et puis comme j’ai du temps et que j’aime bien les plans B, je vais monter une petite boite de derrière les fagots. 20 ans d’expérience, ce serait bien que ça serve à autre chose que à des boites plus affamées de profits les unes que les autres. Et puis j’en ai marre de mettre des costumes, j’ai l’impression de ressembler à un bouffon. Et puis Tokyo c’est loin, j’aimerais éviter de passer 1h30 dans le train matin et soir TOUS les jours.

Donc voila je suis au chômage…euh… qu’y a-t’il donc comme autre bonne nouvelle… Ah oui, une autre encore mieux: Jordan est en train de mourir. Cancer des poumons. On peut avoir 15 ans, n’avoir jamais fumé, et mourir d’un cancer des poumons. Soyons positifs hein, j’aurais appris quelque chose.

On dit jamais deux sans trois, j’attends la nouvelle suivante. Ahah. Je plaisante, je vais tres bien, le temps est radieux. Il fait juste un peu sombre parfois?

Je posterai des nouvelles des enfants quand j’aurai des photos récentes (et que je me serai habitué à la nouvelle interface de WordPress 5!!). En voici une d’Akira en attendant.

7 ans 10 mois!
Categories
Loisirs Vie en general

A la recherche des loisirs

Le vide. Le grand vide. C’est comme ça que je vois le futur à moyen terme. Autant dire que je ne vois rien de ce qui va arriver.

Le temps: présent. On est débordé par les devoirs des enfants, les loisirs des enfants, les questions des enfants, les juku des enfants, le travail des enfants, l’éducation des enfants, et le travail. Car oui, on travaille aussi. Ça n’est qu’une petite partie de la vie, mais ça nous prend 8 heures par jour (plutôt 12 heures pour Yukiko). Personnellement, je ne me rappelle même plus comment je m’occupais avant la naissance des enfants. Beaucoup de films, sans doute. Des sorties et visites, assurément. Des fêtes aussi, oui.

Quand les enfants ne sont pas là, pour quelques heures ou une journée, comme quand ils vont en camp 2 jours avec leur école, on se retrouve seuls, ou du moins tout comme. Il nous reste bien un enfant dans le cas du camp de l’école, car ils y vont à tour de rôle. Mais un enfant sur deux qui nous reste, ça n’est pas la moitié du temps qui nous reste, mais 90% du temps. Le temps requis pour s’occuper de 2 enfants n’est pas le double de celui requis pour un enfant, mais 10 fois plus. On compte en binaire en fait.

Et alors, quand les enfants ne sont plus là ou bien qu’on a 90% de notre “temps libre”… libre, et bien c’est le vide. Je ne sais plus quoi faire ni comment m’occuper. En général je dors mais ça a ses limites pour occuper son temps. Yukiko encore, elle peut en profiter pour travailler plus, mais moi? Que dalle, j’ai rien à faire.

Et du coup, je me demande comment je vais bien m’occuper quand les enfants ne seront plus là. Déjà qu’il commence à y avoir des discussions de les mettre en pension dès le collège (pas mal de bonnes écoles sont en pension complète), c’est peut-être pour bientôt, avec Ryu qui rentre au collège dans 3 ans et demi. Du coup, je transpose ce que je fais maintenant quand les enfants ne sont plus là (= rien, du vide) au futur, et je suis mal. Il va falloir que je me trouve des loisirs. Drôle de problème tout de même. Alors que je n’ai le temps de rien faire, il faut que je cherche des loisirs. Heureusement, je me console en me disant qu’on a dèjà vu pire comme problème dans la vie…

Categories
Vie en general

Mort d’un voisin

Un voisin est mort. 79 ans, cancer du poumon. Brrr.

Ancien prof de littérature française à l’université, il parlait couramment français et me tapait la discussion quand on se croisait dans l’escalier. Sa fille que j’ai rencontré par hasard après le décès m’a aussi parlé en français, un bon français.

Sur la fin il manquait de forme et avait vraiment maigri, mais il continuait de monter et descendre les 140+ marches de l’escalier (plus de marches pour aller chez lui que chez moi), jusque dans les derniers jours. Pas de traitement palliatif au Japon? Au moins il est mort chez lui, mais comme il a dû morfler…

J’aurais dû aller prendre un verre avec lui, je suis sûr que ça nous aurait apporté quelque chose à lui et à moi. Il était sympa, je me demande pourquoi je ne lui ai jamais proposé.

Categories
Vie en general

Des nouvelles

Cela va faire deux mois que j’ai repris le travail. Pour l’instant, je flotte. C’est l’impression que j’ai. Ça a du bon, parce que le stress des projets ne m’atteint pas. Ça a du mauvais, parce que je n’arrive pas à me motiver. Le travail sans motivation, c’est une forme élaborée de torture. Tout ça me passe bien au-dessus de la tête… en un sens, je ferais bien de changer de travail pour en trouver un qui me plait (j’aimerais bien retourner dans l’administration système/réseau). Mais je perdrais les avantages de mon travail actuel, et ils sont bien… bon salaire qui augmente chaque année, travail de chez soi, liberté de ses horaires, pas mal de congés payés…

Je prends toujours une tonne de médicaments, 14 pilules par jour. Le médecin du travail a un peu halluciné: 3 anti-dépresseurs, 1 anti-psychotique, 2 stabilisateurs. Quand je lui ai dit que je me sentais un peu mou et que j’aimerais bien un truc pour me donner un peu plus la pêche, il me dit que c’est ce à quoi servent les anti-dépresseurs, et que bah, je suis déjà au max de max. Ah bon. Bah qu’est-ce que ce serait sans alors!

Autre effet des medocs, quand j’oublie de les prendre, je ne dors pas de la nuit. Umh, j’ai développé une petite dépendance a priori. D’habitude je dors comme un loir, alors maintenant quand je me réveille la nuit, je me rappelle des medocs oubliés, je me lève et vais les prendre. Du coup je les prends vraiment tous les jours.
funny-quotes-i-stopped-fighting-my-inner-demons-we-are-on-the-same-side-now
Au travail, ils me ménagent. J’ai une bonne dizaine de projets à gérer, contre une petite quarantaine pour mes collègues. D’après ma toubs c’est une bonne boite dans laquelle je travaille, et que ce qu’il y a de mieux c’est d’avoir une dose de travail telle qu’on s’ennuie pendant 3 à 6 mois. Je n’ai pas particulièrement l’impression de m’ennuyer, mais c’est vrai que quand je suis à la maison et que je n’ai pas de travail à faire, je m’occupe différamment… Dans ces conditions, je ne trouve pas honnête de changer de travail, et même je trouve ça dangereux. On va attendre que je revienne à un rythme normal et je ré-évaluerai.

Sinon, la santé ça va. Après avoir atteint les 69 kilos, je crois que je suis en train de tout perdre hélas. “Je crois” parce que je ne vérifie pas avec la balance. Pas de sport. J’ai arrêté le tennis parce que Yukiko ne pouvait pas rentrer tôt en semaine et le samedi impossible pour moi de me motiver à quitter la maison. Maintenant qu’on a une au pair, peut-être que je pourrais reprendre le tennis le jeudi soir… Je vais y penser. Sinon, je devrais aller courir mais dur dur de se motiver pour un truc que je n’aime pas. Déjà que pour le tennis c’est dur.

Categories
Vie en general

Les touristes

J’habite au bout de cette rue. Il y en a 300m. C’est tout le temps comme ça, mais surtout le week-end et jours fériés. Quelle plaie d’habiter dans un quartier touristique!

komachi

Categories
Vie en general

5 mois

J’arrive à la fin de mon 5e mois de congé, les jours passent et se ressemblent. En un sens c’est préférable pour les enfants, c’est mieux qu’ils aient un rythme régulier. Et comme c’est moi qui les encadre 90% du temps en semaine, et ben moi aussi j’ai un rythme régulier. Au moins je dors beaucoup, de ce point de vue là, j’en profite.

Je me rappelle quand je travaillais, je me disais “Ah si j’avais des congés longue durée, qu’est-ce que je pourrais étaler comme boulot pour la maison”. Ouais… ça marche que les premières semaines, ça. Après on n’en fout pas plus que quand on travaillait. Ceux qui veulent/peuvent en faire beaucoup feront beaucoup, les autres non. Ça tient pas à avoir un travail qui prend “tout son temps” ou toute autre excuse. Bon j’en fais un peu tout de même, mais bien loin de ce que je m’imaginais. Le temps s’est rafraichit, l’humidité de l’été a disparu, les bestioles aussi, c’est le bon moment pour aller dehors. On va voir ce qu’on peut faire pour le jardin… on va voir.

Sinon j’essaie de reprendre le tennis. J’ai trouvé un bon club (bien loin de ce qu’on appelle un “club” en France) avec 40 courts, et des cours pas bondés. Vu qu’il n’ont aucun système de classement au Japon (sauf les… 1000 (?) [EDIT: 1700] meilleurs nationaux qui ont un numéro entre 1 et 1700, de ce que j’ai compris), on doit s’évaluer avec un classement maison du club, sur une échelle entre 1 et 14. J’ai lu les descriptions des niveaux. A 14, c’est numéroté international. A 13 c’est numéroté national. J’ai dis “bah niveau 12 alors”, d’après la description de leur fiche c’était à peu près ça. Enfin mon niveau d’il y a presque 20 ans. Leur réponse: “on a personne de ce niveau, donc pas de cours”, ahahah. Ça commence mal. Finalement je vais essayer un cours de niveau 8, on va voir…

J’ai aussi trouvé des tournois, y compris avec des niveaux vétérans. Il n’y en a pas des masses, ils sont chers (80 €) et ils se jouent sur un seul week-end (avec à priori des matches en un seul set sauf la finale). Je vais essayer d’aller m’y frotter, gonflé d’espoir de faire un carton. On va voir…

Le job ne me manque pas. Je confirme qu’on vit très bien sans travailler. C’est surtout les à-côtés qui manquent, la bouffe un peu, les collègues (sympas) pas mal, et aussi le rythme un peu soutenu qui entretient une illusion de dynamisme et de but dans la vie (mais c’est une connerie d’illusion, hein! Il n’y a rien de tel en fait). C’est un peu Matrix en fait. Un peu beaucoup même, on se demande si Matrix n’était pas une allégorie du travail, avec des machines sans âme qui nous suce notre énergie tout en nous maintenant dans une illusion débilitante.

Ma date de retour n’est pas définie, mais je vais devoir prendre une décision bientôt. Soit je reviens dans les prochains mois, soit je prolonge de beaucoup (pour des raisons techniques et bassement concrètes). Mon toubs me conseille de prolonger… Au Japon c’est généralement une bonne idée de suivre l’avis d’un toubs qui vous demande de vous arrêter, vu que c’est rare qu’ils le demandent… on va voir…

Categories
A propos de ce blog Vie en general

The time is now

Vu que je suis en congé pour quelque temps, je vais essayer de reprendre le blog un peu plus sérieusement. Après tout, j’ai plus de temps qu’avant. Moins de motivation, mais plus de temps.

Je ne vais pas faire un résumé de tout ce qui s’est passé; d’abord je ne m’en rappelle plus, et puis c’est moins drôle que de parler du présent.

Je ne vais toujours pas parler de l’actualité, puisque maintenant je ne me tiens même plus au courant – j’entends par là que je ne lis plus les journaux en ligne (j’ai appris par une blague nulle sur facebook que Rocard était mort il y a une semaine… c’est nul que j’aie été mis au courant d’infos bien plus insignifiantes plus rapidement, genre un shooting au Minessota aux US ou les 70 ans de Sylvester Stallone) .

Sans surprise les thèmes seront les mêmes qu’avant.

Je lisais la bio Wikipedia de Rocard (je le fais souvent pour les personnalités récemment décédées) qui annonce presque d’entrée “issu d’une famille de la moyenne bourgeoisie”… Le gars passe un bac scientifique en 1946, rentre à L’IEP de Paris l’année suivante, passe ses étés en Angleterre, intègre l’ENA en 1956, papa est professeur chercheur à Normale Sup…

Moyenne bourgeoisie? Et c’est quoi la haute bourgeoisie à cette époque alors? Bon, c’est Wikipedia alors ça vaut ce que ça vaut, c’est à dire pas beaucoup plus que n’importe quelle feuille de choux qui se revendique canard. Mais quand même. Qu’il ait été moyen ou haut, je trouve ça écœurant d’injustice d’avoir juste eu les moyens de faire tout ça à cette époque et qu’on présente ça comme rien de spécial puisque maintenant tellement de gens font de même, que 80% des nouveaux jeunes passe un bac et que beaucoup vont jusqu’à bac +5. Je me dis qu’il y a forcément toujours le même genre d’injustice dans le même domaine (éducation) ou d’autres, sans que je les repère. Mais celle-ci (grosse éducation avant ou juste après la 2e guerre mondiale), je la vois très souvent dans les bio des personnalités récemment décédées (sauf celles des artistes!).

Bref, je n’étais pas parti pour écrire sur ça, mais voilà l’un des intérêts des blogs: on peut diverger sur n’importe quoi et choisir le titre après. Pas comme sur cette merde impersonnelle de Facebook où on balance juste une info en vitesse… écrire deux paragraphes relève de la prouesse. Au mieux, certains croient que mettre un lien vers leur blog à chaque nouvel article est une bonne idée, mais c’est inutile (et c’est même du spam à mon avis); si le blog m’intéresse, il est dans mon client rss. Sinon, c’est pas un lien à chaque nouvel article qui va m’encourager à aller voir le dit blog. Un message par an pour rappeler que le blog trucmuche existe suffirait.

BREF! J’essaie d’être de retour et d’écrire plus souvent. A bientôt alors.