Des nouvelles de Ryu (1/4)

(L’article était trop grand -illisible- alors je l’ai coupé en quatre parties, que je vais publier à la suite)

Vendredi 26 septembre, sortie de l’hôpital, on se fait présenter la note; 90000 JPY (600 €). N’oubliez pas que de la note réelle ont été soustraits les 350000 JPY (2300 €) que l’état rembourse deux mois plus tard, mais que la boite de Yukiko nous a avancés. Ça fait une note totale de 440000 JPY (2900 €) qui est nettement inférieure à ce que  nous attendions. L’hôpital nous avait donné une estimation initiale d'”environ” 550000 JPY (3600 €), mais “variant selon les différents services fournis” (donc je m’attendais à la grosse arnaque financière). Et bien on dirait que leurs 550000 JPY prennent en compte le coût des visites mensuelles et hebdomadaires que Yukiko a faites pendant toute sa grossesse…dingue! Si ils ont une équipe marketing qui s’occupe de leur communication, il faut qu’ils virent tout le monde! En attendant, quelle bonne surprise pour nous. Ce fut donc un accouchement pas cher (et de bonne qualité, j’y reviendrai quand je ferai l’article qui raconte la journée de l’accouchement).

Puis, ce fut le retour à la maison. C’est pas que ce soit horrible de s’occuper d’un bébé, c’est qu’on n’a plus le temps pour quoi que ce soit d’autre. Le bébé, il a beau dormir 16 heures par jour (donc on doit s’occuper de lui 8h par jour, ce qui est énorme), il s’endort plus vite que nous, et il ne supporte pas d’être réveillé alors que nous ne le sommes pas 😆

De vendredi à aujourd’hui, vendredi fut le pire; on s’est couché à 3h du matin samedi, complètement rincés. Mais Ryu a fait sa nuit jusqu’à 8h, tranquille. Yukiko m’a laissé dormir (elle me permet de dormir tous les matins, ouf!), et après la journée s’est bien passé. L’un dans l’autre on s’en sort de mieux en mieux, et après 3 jours j’ai réussi à passer plus de 20 minutes sur mon PC (les articles d’hier et d’aujourd’hui étaient en réserve).

This entry was posted in Ryu and tagged , . Bookmark the permalink.

0 Responses to Des nouvelles de Ryu (1/4)

  1. Sylvain says:

    “on n’a plus le temps pour quoi que ce soit d’autre”

    Si ça peut te rassurer, c’est vrai au début. Après, je ne sais pas si on s’organise différemment ou si on change ses repères, mais on retrouve à nouveau du temps pour soi.

    Et puis pour l’instant, tu n’as pas à courir après Ryu. Dès qu’il se déplace seul, c’est l’enfer. L’escalier, les bibelots, les coins de table, les queues de casseroles d’eau bouillante, les toilettes qui se ferment de l’intérieur, les cache-cache impromptus dans le supermarché, les clés de voiture et le téléphone portable bien rangés au fond des toilettes… Tu redécouvres ton espace de vie dans ses moindres détails. Et tu te dis que Jason Bourne n’est pas dans une situation si dramatique que cela.

Leave a Reply

Your email address will not be published.