Sneakerhead

Depuis que mon âge tient sur deux chiffres, j’ai toujours été fasciné par les chaussures de sport Nike. Je me rappellerai toujours de ma première paire de tennis Nike quand j’étais… umh… en 5e ou 4e (avant elles on achetait toujours les nastases d’Adidas, dont je détestais le look). Elles étaient bien plus chères que les Nastase, mais elles ont duré bien plus longtemps que les nastase (genre 3 fois plus longtemps), et elles avaient un design d’une qualité à des années lumières des pauvres nastase. Mes parents n’ont jamais posé de problème à continuer à m’acheter des Nike (à ma grande surprise), et en fait depuis ce jour où j’ai eu mes premières Nike, je n’ai fait que un ou deux écarts (en 25 ans donc). Je me rappelle en particulier d’une paire de Reebok au look excellent, mais qui m’ont laché en 2 semaines (contre en général 6 mois pour les Nike, donc).

En plus, à l’époque les chaussures de sport dites “multisport” n’existaient pas, et donc le focus du design des fabricants allaient sur les chaussures de sport bien définis, basiquement: running, basketball, tennis. Les chaussures de hand avaient une semelle spéciale rendant la chaussure difficilement mettable en dehors des salles de hand, les chaussures de foot… euh, avec les crampons, pas pratique en dehors du terrain de foot, etc.

C’était donc une époque où les chaussures de tennis avaient un design très recherché. J’ai eu des modèles formidables… je vous le redis, ma première paire de Nike, je m’en rappelle encore bien. Je voulais même dormir avec à l’époque. Grâce à internet, je devrais pour voir retrouver quel modèle c’était. Je vais essayer dès que j’aurais un peu de temps.

Puis les chaussures “multisport” sont sorties (malgré leur nom, elles n’existaient pas pour faire du sport, mais pour trainer en ville), et le design des fabricants s’est clairement concentré sur ce type de chaussures. Vers la fin de ma carrière de tennisman, les chaussures de tennis avaient un design assez basique/ennuyeux. C’est toujours le cas en ce moment, de ce que je peux voir.

Mais la fin de ma carrière de tennisman correspond au début de ma vie active, c’est à dire le moment où on commence à toucher du pognon conséquent à la fin de chaque mois, et à pouvoir se faire plaisir sur des conneries. J’ai sauté à pied joints dans les sneakers, et depuis un peu plus d’une dizaine d’années maintenant, je m’achète régulièrement des shoes Nike qui ne me servent pas à faire du sport. Depuis que je suis dans la vie active, je n’ai mené des chaussures Nike en fin de vie que 2 fois… ben oui, vu que je ne peux les mettre que le week-end ou en vacances, j’arrive pas à les user jusqu’au bout, et après 5 ou 6 ans utlisant la même paire de shoes, on se lasse.

J’ai compté dans ma commode; j’ai actuellement 9 paires de Nike. Je suis un exemplaire soft de ce qu’on appelle un sneakerhead (“soft” parce que mes achats sont plus ou moins contrôlés, et je n’achète guère plus d’une ou deux paires par an en moyenne. Et puis je n’achète que des Nike).

Depuis longtemps, j’ai aussi toujours eu une paire de Caterpillar, coquée si possible, et toujours montante. Mais récemment, les Caterpillar ont commencé à me fatiguer; un peu trop lourdes (duh!), un peu trop dures (duh!), pas forcément adaptées à de longues marches, surtout avec des enfants (duh!), pas imperméables, froides en hiver, trop chaudes en été. Ça fait beaucoup de défauts. Alors j’ai cherché un équivalent chez Nike. J’ai trouvé un vieux modèle de… 2008 (?). Pratiquement introuvables au Japon, surtout à ma taille (US: 12, JP: 30, FR:46), j’ai trouvé une paire sur eBay.

La chaussure est un hybride de deux modèles, utilisant une semelle goadome (la collection de chaussures de marche en montagne de Nike) avec un corps de foamposite (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un design assez connu chez Nike), le tout transformé en botte (chaussures montantes). Elles sont imperméables, la semelle est faite pour la marche, et elles gèrent bien la chaleur (le pied reste au chaud, et si trop de chaleur, elle est évacuée). Formidable. Elle sont énormes (j’adore), elles sont légères (comparées aux Caterpillar, même si on sent bien que la semelle est quand même sacrément lourde par rapport à une paire de sneakers normale), et le design est à mon avis excellent. Bon, la couleur violette posera peut-être problème selon les fringues que je mettrai (j’ai pas trouvé de couleur noire, ou alors trop cher), mais c’est un violet sombre discret qui paradoxalement est relativement passe-partout (relativement).

Quand je commence à faire des achats, je ne peux pas m’arrêter. Lors de mes recherches, je suis tombé sur des Air Jordan formidables. J’ai toujours été intéressé par les Jordan, mais bizarrement n’en ai jamais acheté (plusieur raisons à mon avis: peu de modèles au Japon, trop chers, etc). C’est fait maintenant.

Je n’aime pas trop les designs récents des Jordan (il y en a des excellents), mais les vieux modèles par contre… alors je me suis décidé sur un modèle rétro, et assez discret (?). Les Air Jordan retro 9 Cool Grey.

Je recommande le site kicksonfire.com pour les sneakerheads.

This entry was posted in Loisirs, Souvenirs, souvenirs. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.