Categories
Y

Duako égratignée

Yukiko a joué aux auto-tamponneuses contre un mur. Elle a perdu.

Cette fois-ci, il n’y avait personne pour la gêner dans sa manœuvre. Elle faisait une marche arrière pour garer Duako chez nous, et hop! Toujours le même mur, mais cette fois c’est le coin avant-gauche qui a été flingué.

C’est quand même la troisième fois en 2 mois. A ce rythme-là, les réparations nous coûtent plus cher que notre crédit pour rembourser l’achat de la voiture. Je comprends bien comment Yukiko a pu flinguer sa voiture de fonction en 3 ans sans jamais avoir un seul accident, quand elle était commerciale.

Devis de la réparation: 35000 JPY (233 €), pour la partie beige seulement; on ne réparera ni le pare-choc (hors de prix), ni le phare (un peu rayé sur le bord).

Le côté qui me rassure; le prix des réparations de ces trois incidents coûte sûrement bien moins cher que si il y avait un bon vieux accident des familles (genre emboutissement de tôle).

Mais Yukiko qui n’arrive visiblement pas à “sentir” la largeur de Duako pendant les manœuvres va devoir faire des efforts.

Categories
Y

La forme

N-ième visite de Yukiko à l’hôpital (c’est toutes les semaines maintenant, à 5000 JPY [34 €] par visite qui n’est d’ailleurs pas remboursée. Des visites de 15 minutes).

Le diagnostique: tout va très bien. Tout va peut-être même trop bien d’ailleurs, car selon le toubs, le bébé n’a pas commencé à amorcer sa descente, ce qui veut dire qu’il va probablement être en retard (je sais déjà de qui il va tenir). Je rappelle que le Jour J est censé être lundi prochain, le 15 septembre. C’est férié au Japon, et donc ça aurait été bien qu’il naisse ce jour-là. Mais à priori, non.

Il y a des cliniques au Japon qui forcent la naissance à la date prévue (j’en ignore la proportion, mais elle n’est pas négligeable en tous cas); si le bébé veut sortir avant, ils l’en empêchent, et le Jour J ils le font descendre de force. Avec Yukiko, on était contre ce système, et notre hôpital, donc, est un de ceux qui privilégient une naissance “naturelle” (si on peut dire, car je ne vois pas bien où est le naturel dans toute cette médecine pseudo-protective).

Donc pas de souci, si le bébé est en retard, bah il est en retard. Sauf que si il devient trop en retard, alors ils le feront sortir de force (quand même). En gros, ils autorisent entre 1 et 2 semaines de retard, mais pas plus.

En tous cas, le bébé peut naître d’un moment à l’autre dans les jours qui viennent…on est dans la dernière ligne droite des préparatifs. D’ailleurs, je crois qu’on est des futurs parents indignes; on a acheté des tonnes de trucs pour bébé, et on n’a rien sorti des cartons et plastiques. Enfin si, un peu quand même. J’ai installé le siège bébé dans la voiture. J’ai monté le lit pour bébé (merci Christian!!). On a sorti des emballages tous les cadeaux qu’on a reçu de la famille.

Sinon, on ne s’est documenté sur rien. Genre les infos au sujet des couches, qu’est-ce qu’il faut surveiller chez le bébé, les courbes de poids, les papiers à faire à la mairie, comment aseptiser les biberons, etc, on n’a rien cherché. Durant toute la grossesse de Yukiko, on a acheté UNE seule revue sur les bébés. Je crois qu’elle a acheté un bouquin aussi…genre “Le bébé pour les nuls”. Bref, on est loin du niveau moyen des autres futurs parents. Enfin, je suppose.

Sinon bonne nouvelle, quand Yukiko a apporté des gâteaux à la voisine pour s’excuser de l’effraction de Jordan dans leur maison; en dehors du fait que la voisine a dit qu’elle comprenait bien qu’un chat, ça se lache dans la nature et qu’il fait ce qu’il veut, elle a dit à Yukiko qu’elle pouvait l’accompagner à l’hôpital si l’heure de l’accouchement était arrivée et que je n’étais pas là pour l’y accompagner. C’est non seulement très sympathique, mais en plus surprenant de la part d’un(e) japonais(e), du moins de l’idée que je m’en fais.

Categories
Japon Vie en general Y

Expérience scientifique

Commençons par une devinette. Devinez ce qu’est ceci.

Pas facile peut-être? Bon alors je vous donne un indice.

Vous avez deviné, là? Allez je vous le donne dans le mille (pan!).

Yukiko a tenté une expérience scientifique; qui est le plus résistant? Un rétroviseur de Dualis, ou un poteau en béton armé?

Bon alors ce qu’il s’est passé selon Yukiko (je n’y étais pas): dans une rue très étroite comme il y en a beaucoup autour de chez nous, Yukiko a croisé un vieillard marchant sur le bord de la route (il rognait carrément sur la route). Elle a donc mis 1 mètre entre la voiture et le vieillard à droite, et elle a mis -10 cm sur la gauche (vous avez bien remarqué le signe “-” dans ma phrase?). Le rétroviseur a donc été dire bonjour au poteau électrique, qui avec son cœur de pierre lui a en retour fendu le coeur (en fait, il l’a fendu tout court, et le choc l’a même arraché de son attache sur la voiture). Je suis sûr que le vieillard était pété de rire sur le bord de la route. Salaud, va! 😆

Estimation par téléphone de la réparation: 55000 JPY (326 €). J’attendais beaucoup plus cher. Je me rappelle d’un ami qui avait pulvérisé le rétro d’une porsche avec son scooter, et la facture avait été élevée (je ne me rappelle plus exactement du prix, mais c’était à plusieurs centaines de milliers de JPY). Pour notre Duako, on a même appris que ça ne coûterait que 30000 JPY (178 €) si il n’y avait pas eu de caméra intégrée dans le rétro (oui, figurez-vous que notre rétro gauche a une caméra intégrée…ça aide pour les créneaux, même si je n’en fait que très rarement au Japon).

Finalement, quand nous sommes allés au garage Nissan pour faire un devis formel, on nous a dit que ça ne coûterait “que” 33000 JPY (195 €). Bonne surprise en fait. Temps de la réparation? Une heure. “Revenez demain en soirée. On vous offre le café pendant 1h, et vous repartez avec votre voiture et sa nouvelle oreille.”. En semaine, en soirée, on n’a pas le temps, alors on y repassera samedi prochain. C’est cool, je m’attendais à ce qu’on doive se passer de la voiture quelques jours.