Categories
Films / Series Ryu Vie en general

News en vrac

Ryu adore notre poinçonneur. Comme on peut l’attendre d’un enfant de 5 ans, il essaie de tout poinçonner. Hier, il a essayé de poinçonner des chips.

####################################

On a vendu notre Land Cruiser. Ce fut toute une (courte) aventure qui mériterait un billet à elle seule. Entre le moment où on a décidé de le vendre (samedi à minuit) et la signature du contrat de vente: 15 heures (dimanche à 15h). Et on l’a vendu au prix que je voulais, c’est à dire le prix où on l’a acheté. J’aurais pu en tirer plus si je l’avais vendu à un particulier, mais là ça aurait pris beaucoup plus de temps.

On se retrouve avec uniquement notre vieille mini, dont le contrôle technique est dans un mois, et il devrait coûter bien cher. Je dois justement aller prendre une quotation pour savoir combien ça coûterait. On sait pas encore si on va la garder, si on va en changer, pour quelle voiture, etc.

####################################

Ryu a passé la nuit chez un copain le week-end dernier. Un sleepover, dans une famille franco-japonaise (dont la mère est prof de français). Son premier, à 5 ans. Et en plus il a dormi avec son copain et pas les parents. Perso je trouvais ça un peu risqué et je ne l’aurais pas autorisé, mais Yukiko oui. Tout s’est bien passé apparemment. Avec seulement un enfant à la maison le soir chez nous, c’était calme!! Le lendemain, après être revenu chez nous, Ryu était un peu bizarre quand même. Genre distant et calme. Mais le jour suivant, il était de retour à la normale.

####################################

Ryu a prononcé un “R” parfaitement. Il a dit “Ryu” en français, et la prononciation était parfaite. Formidable! Accessoirement, Ryu et Akira n’ont aucun problème avec les sons nasaux, genre “in” ou “en”. Akira apppelle d’ailleurs toujours son doudou “lapin” et rarement “usagi”.

####################################

“Game of thrones”: excellente série TV! Pas facile à regarder dans le train sur ma tablettte, avec toutes les scènes de cul et les décapitations qu’il y a. Comme la série n’est pas finie, je m’arrête à la seconde saison, et vais attendre que la série soit finie pour regarder le reste. Je vais donc devoir attendre 2 ou 3 ans 🙁

J’ai appris que la série “Burn Notice” était finie. J’ai chargé les saisons que j’ai pas encore vues, et vais finir de regarder cette série, pas formidable au demeurant….

Categories
Akira Loisirs Ryu

Fujikyu Highland, encore

Petit tour à Fujikyu Highland samedi dernier, sur demande de notre au pair qui aime les montagnes russes. On a fait leur dernière montagne russe montée il y a quelques mois (je crois qu’elle s’appelle Takabisha), et deux fois le eenjanaika, une fois de jour une fois de nuit. La première fois qu’on y avait été, c’est ici, ici, et . Pas de maison hantée cette fois (snif).

On est parti de la maison à 6h30, arrivé à 9h30 (on a fait une heure de pause petit déj sur la route), et on est reparti à 21h pour arriver un peu avant 23h. Au retour, tout le monde dormait dans la voiture (Yukiko a testé le fait de pouvoir s’allonger entièrement [jambes tendues] sur le siège avant), sauf le conducteur (moi). On s’est pris une putain d’averse comme on en voit rarement, genre essuie-glaces à fond mais on n’y voit quand même rien, et route inondée. Je n’ai vu qu’un seul accident sur la route, fait rare surtout avec une telle pluie.

Le détecteur de radar marche bien, même si il m’indique beaucoup de fausses alertes, genre “attention gars, là-bas il y a toujours beaucoup de flics qui guettent”, mais à chaque fois il n’y en avait pas. Il m’a bien indiqué la position des radars fixes par contre.

Pour en revenir au sujet principal, FujiQ, les enfants ont passé la plupart du temps à Thomas Land, normal, quoique Ryu commence à être intéressé par les manèges un peu plus grands. Avec sa maman, il a même fait une montagne russe pour laquelle il avait juste la bonne taille, il a eu la frousse mais pas outre-mesure. Plus tard quand il sera grand nous a-t’il dit, il montera sur “tous les manèges du parc”. Je me réjouis de passer de bons moments quand les enfants seront plus grands, quoique j’appréhende un peu que les clubs d’activité de leurs écoles respectives ne me les monopolisent tous les week-ends. Je crains qu’il ne faille faire le forcing plus tard avec Yukiko en premier puis les écoles et même les enfants pour garder un semblant de vie active familiale. Le futur est lumineux, mais incertain.

photo

photo(3) photo(2) photo(4)  fq4 fq3 fq2 fq1

photo(1)

Categories
Vie en general

Photo d’ensemble

nc12

Je rappelle que le Land Cruiser est plus grand que moi. Et la mini, on a presque du mal à rentrer dedans.

Vu la différence de taille entre les deux voitures, en cas de choc frontal bien violent, le gars dans la mini pourrait se prendre le moteur du Land Cruiser en pleine gueule, pendant que le moteur de la mini irait s’incruster sous le Land Cruiser.

Il n’y a plus de place sur notre parking, donc tant pis pour la RX-8 (ou la FairLady), on ne l’achètera pas encore.

Categories
Vie en general

Frado le Prado

La grosse caisse (Land Cruiser Prado, surnommé “Frado” par Ryu) est arrivée et on l’a déjà bien testée (550 km).

Ryu nous a piqué une crise parce que la voiture est noire. Les parents de son meilleur copain ont la même voiture en blanc, alors Ryu voulait du blanc aussi. Au retour de la crèche, crise de nerf, refus de faire quoi qu’on lui demande (à savoir, rentrer dans la maison). J’ai mis 30 minutes pour le convaincre de rentrer dans la maison, et sans m’énerver s’il vous plait.

Frado est véritablement énorme. Pas plus que les plus gros minivans qui pullulent au Japon, mais pourtant cette voiture paraît plus grosse. Les gens nous regardent dans la rue, surtout quand elle sort du nettoyage et est toute clinquante. Deux de mes voisines retraitées m’ont déjà dit qu’elle “est trop grosse”. Nan mais de quoi j’me mêle, encore une fois! Leur éducation, elle l’ont eu où, dans un paquet de lessive Attack? Alors je leur réponds que bah non, cette taille est très bien quand on part en vacances et qu’on est très satisfaits. Mais évidemment, elles s’en foutent de mon avis et hochent de la tête comme pour dire “n’importe quoi, l’autre!”.

Bref, les gros cons sont parmi nous, rien de neuf sur terre.

Les sièges sont hyper confortables; avec mes 8 heures de conduite dimanche dernier, je n’ai rien ressenti au derrière, pas de douleur, pas de fatigue corporelle. Formidable.

La place à l’arrière est délirante. Même avec les deux sièges bébé (achetés samedi dernier), il reste une place pour une troisième personne. Ça, c’était absolument impossible avec la voiture précédente.

Le coffre est géant. C’est très appréciable. Bon, quand une personne monte sur la 3e rangée de siège, il ne reste plus grand chose (pas de quoi aller au ski par exemple). Dommage, mais à priori c’est pareil pour toutes les voitures, même les minivans.

Le navigateur Toyota, pas mal pour la partie navigateur, une merde sans nom pour la musique. Je me suis beaucoup plaint au commercial, et ils vont m’installer les commandes au volant en récupérant des pièces qui normalement ne vont pas sur ma voiture. Les navigateurs Toyota, oubliez! Si vous achetez une toyota un jour, ne prenez surtout pas leur navigateur, achetez-en un séparément (Carrozzeria, Kenwood, etc).

L’alarme de quasi-série, sympa comme tout. C’est sûr que ce modèle de voiture semble très convoité par les voleurs. Tant qu’à faire, on a mis des vis de sécurité sur les plaques, qui apparemment sont aussi pas mal la cible de vols.

Le moteur 2700 cc, pas mal mais un clair manque de reprise par rapport à la Dualis (Qashkai) dû sans doute aux 2 tonnes de la voiture. Un moteur 4000cc serait le bienvenu (l’option disparaît en novembre cette année), si il ne coutait pas 7000 euros de plus. Bon, cette voiture n’est pas faite pour faire la course mais pour rouler tranquille de toute façon. Curieusement mon comportement au volant n’est pas le même avec cette voiture qu’avec la précédente, je roule beaucoup plus tranquillement.

Ça ne m’a pas empêché d’installer un détecteur de poulets et de radars, puisque ces cons sont capables de filer une prune à un gars qui dépasse la vitesse de 1km/h, et de laisser filer un gars qui roule à 200 à l’heure. Bon, la fonction détecteur de poulets ne fonctionne pas dans le Kanagawa, puisque apparemment les poulets du Kanagawa ont décidé d’utiliser une autre fréquence de communication que le reste du pays. J’avoue ne pas bien comprendre pourquoi les détecteurs de radar ne se sont pas adaptés immédiatement, ni pourquoi à ce moment les poulets de toutes les régions ne se mettent pas à utiliser des fréquences fantaisistes. On est au Japon remarquez, donc ce genre d’incohérences est légion.

Je précise ne pas avoir pris un détecteur de poulets/radars pour faire des conneries ou rouler vite, mais pour éviter de me prendre une prune pour une connerie. Quand la vitesse est limitée à 60 sur l’autoroute, à 2h du matin, quand je vois personne devant ni personne dans mon rétro, sur une 4 voies, il m’arrive de dépasser le 60. J’aimerais pas du tout me prendre une prune dans un tel cas.

Le détecteur de poulets a une connection à l’ordinateur de bord (OBDII pour ceux qui connaissent, c’est la grosse mode du moment je crois), ce qui lui donne accès à des tas d’info sur la voiture que la voiture ne me donne pas sur les écrans de contrôle standard. Par exemple, le détecteur de radar me donne ma vrai vitesse (telle que mesurée par l’ordinateur de bord), alors que le compteur de vitesse exagère de 10% la vitesse à laquelle on roule (un standard sur les voitures japonaises parait-il). Il m’informe aussi de malfonctions quand il y en a (moteur, freins, etc). Amusant mais limité dans son intérêt, c’est plus pour faire joujou à mon avis.

Les finitions intérieures de la voiture sont bien moins luxurieuses que celles des minivans familiaux, les minivans sont bien plus pratiques d’emploi, et on sent bien que notre voiture est plus un modèle pour le outdoor bien sauvage que pour un usage familial. Mais on s’en fout, au moins la gueule de notre voiture nous plait plus que celle des minivans.

En gros, notre nouvelle voiture, on l’aime beaucoup. Toyota pourrait mieux faire, en particulier si ils amélioraient un peu les équipement intérieurs, mais globalement c’est une sacré bagnole quand même.

Même Ryu l’adore maintenant, en grande partie grâce aux tablettes qui lui permettent de regarder un dessin-animé dedans.

nc1

Categories
Loisirs

Virée à Odaiba

Dimanche dernier, on a fait un tour à Odaiba (l’île articielle de Tokyo) pour aller voir une certaine boutique. La même boutique existait près de la gare de Yokohama (donc environ 4 fois plus près), mais pour aller à Yokohama, il vaut mieux prendre le train à cause de la circulation trop dense. Le train avec Ryu, c’est un peu galère, alors la perspective de prendre la voiture, même pour une durée bien supérieure à celle du voyage en train vers Yokohama s’est imposée tout naturellement.

Dimanche après-midi, j’attendais des kilomètres de bouchons. Et bien, la route était déserte. En 40 minutes, on était à Odaiba (j’en attendais le double). Et arrivés à Odaiba, surprise: Odaiba était désert.

Où était donc passer tout le monde, mystère, mais en tous cas j’étais bien content qu’ils y soient!

On a fait un petit tour sur la plage, Ryu avait l’air super content, il était tout excité. J’ai trouvé que beaucoup de gens nous regardaient…est-ce moi qui me fait des idée, sont-ce les gens qui regardent tous les bébés qui passent quels qu’ils soient, avais-je une grosse tache sur le front, mystère. Décidemment, ce fut la journée des mystères.

Même la route du retour était dégagée. Un vrai plaisir d’utiliser la voiture dans ces conditions pas si courantes.

Categories
Ryu Vie en general Y

Duako à plat

Dimanche vers 16h. Y et moi avons une course à faire en voiture. On ne s’est pas servi de Duako pendant un bon mois.

Ça commence mal, la clé électronique ne marche pas, la porte refuse de s’ouvrir. La pile est morte, je pense alors. Sauf qu’en utilisant la deuxième clé, rebelote! Deux piles mortes en même temps, j’y crois pas. La batterie de Duako est sûrement à plat. Pourtant, elle n’a pas roulé pendant un mois seulement. Et il est pratiquement impossible qu’on ait laissé une lumière allumée, car Duako refuse de fermer les portes si toutes les lumières ne sont pas éteintes, et les portes étaient bien fermées. Bon, on verra la cause plus tard, on va d’abord réparer, je me dis. On appelle JAF.

JAF arrive 20 minutes plus tard. Je lui explique le problème. Le gars ouvre le capot et dit de suite “on n’a pas ce genre de batterie, on pourra pas la changer”. OK… Il dit qu’on a dû laissé une lumière allumée, et moi je lui dit que non, pas possible. Il mesure la tension à la batterie: 13,8 V. Umh, dit-il. Effectivement, la batterie a toujours du jus, donc il ne s’agit pas d’une lumière restée allumée. Il branche la batterie avec des pinces croco sur une drôle de machine portable et pas grosse (un générateur quelconque), et de suite Duako se rend compte qu’on existe. Duako démarre sans problème.

Avis de JAF: sait pas trop…il conseille de changer la batterie au plus vite et de faire chercher la cause du problème. Je laisse le moteur tourner pendant qu’on téléphone à Nissan pour vérifier qu’on peut aller leur porter Duako tout de suite. Yukiko téléphonera pour moi.

Yukiko portait Ryu pendant qu’elle téléphonait, et celui-ci était incroyablement calme et patient. Il est resté silencieux tout du long de la conversation téléphonique, sauf à un moment. Yukiko expliquait le problème au techos de Nissan, quand elle a stoppé trois secondes pour chercher ses mots. C’est à ce moment que Ryu nous a sorti un rot de compétition, alors même qu’il était juste à côté du combiné téléphonique. Yukiko a bien pensé à dire au techos de Nissan que le rot ne venait pas d’elle, mais ça aurait fait genre “mais non mais non c’est pas moi” 😳

Bref, après accord de Nissan (garage qui travaille le dimanche, remarquez bien), je file chez eux. Je ré-explique ce qui s’est passé, et j’attends sur place.

Trois quarts d’heure plus tard, je reçois le verdict. Non seulement ils n’ont pas trouvé la cause, mais en plus selon eux la batterie se porte comme un charme; elle est pleine et elle dépote. Ils m’ont questionné à mort sur l’ordre et la nature des manip qu’on a faites quand elle ne voulait pas démarrer, mais aucune cause logique ne leur est venue à l’esprit. C’est un peu comme si la batterie se reposait dans les limbes, et qu’on l’avait fait revenir sur Terre en lui branchant les pinces croco.

On a perdu deux heures dans cette histoire, et on n’a pas pu faire notre course (pas grave pour la course). Nissan m’aura au moins lavé Duako, elle commençait à être un peu poussiéreuse. La prochaine fois que ce prob arrivera, on devra appeler Nissan pour qu’ils viennent eux-mêmes inspecter Duako. En espérant que le problème ne se reproduise pas lorsqu’on est à Pétaouchnok.

Categories
Y

Duako égratignée

Yukiko a joué aux auto-tamponneuses contre un mur. Elle a perdu.

Cette fois-ci, il n’y avait personne pour la gêner dans sa manœuvre. Elle faisait une marche arrière pour garer Duako chez nous, et hop! Toujours le même mur, mais cette fois c’est le coin avant-gauche qui a été flingué.

C’est quand même la troisième fois en 2 mois. A ce rythme-là, les réparations nous coûtent plus cher que notre crédit pour rembourser l’achat de la voiture. Je comprends bien comment Yukiko a pu flinguer sa voiture de fonction en 3 ans sans jamais avoir un seul accident, quand elle était commerciale.

Devis de la réparation: 35000 JPY (233 €), pour la partie beige seulement; on ne réparera ni le pare-choc (hors de prix), ni le phare (un peu rayé sur le bord).

Le côté qui me rassure; le prix des réparations de ces trois incidents coûte sûrement bien moins cher que si il y avait un bon vieux accident des familles (genre emboutissement de tôle).

Mais Yukiko qui n’arrive visiblement pas à “sentir” la largeur de Duako pendant les manœuvres va devoir faire des efforts.

Categories
Vie en general

Le Retour de Duako

Comme prévu, Yukiko a été donner Duako vendredi pour un lifting de son arrière-train gauche. Elle a reçu une March en échange.

Samedi, j’ai été porté la March pour reprendre Duako. En conduisant la March, j’avais l’impression de conduire un kart, mais avec beaucoup moins de reprise qu’un kart. En appuyant sur la pédale d’accélération, il fallait bien 2-3 secondes pour être sûr que j’appuyais bien sur la pédale d’accélérateur (une cylindrée d’un litre en automatique, forcément…vous noyez le moteur à chaque accélération). J’avais les jambes autour du volant. Un accident, et la March se transformait direct en cercueil. Quelle expérience fortement intéressante!

Mais je dois bien reconnaître que pour la conduite en ville, une March, c’est très pratique. C’est tout petit, ça se faufile partout, et on peut même la conduire avec les genoux. Par contre, confort minimum, et tableau de bord typique d’une Lada. Brrrh…je comprends tout à fait comment on peut vouloir acheter une March (aspect pratique), et peut-être que nous-même en aurons-nous une un jour, mais j’ai été quand même sacrément refroidi.

Et quel plaisir ce fut de retrouver Duako. On s’était habitué à sa taille (et en tout état de cause, ce n’est pas une grosse voiture), mais c’est incomparable à une March. 600 Km dans la journée avec Duako, no problem.

(une March)

Categories
Japon Vie en general Y

Duako balafrée

Yukiko m’a encore donné des preuves de sa grande civilité envers “les autres” (sans rire, mais avec un peu de sarcasmes).

La maison à côté est en réfection, il y a des travaux toute la journée. Les gars qui font les travaux viennent avec un camion (normal). Ils garent leur camion n’importe où (pas étonnant) puisque de toute façon il n’y a pas de parking gratuit dans le coin, et la maison à côté ne semble pas avoir de parking (c’est bien la seule dans le pâté de maison, pas de bol). En gros, leur camion était garé devant chez nous, i.e. juste devant notre parking.

Yukiko est arrivé de sa n-ième visite à l’hôpital et a vu le camion garé devant chez nous. Elle a sans doute réalisé que le camion l’empêchait de rentrer la voiture chez nous. Mais elle a eu des remords à aller les déranger pendant leur travail pour leur demander de déplacer leur camion. Alors, elle a tenté de se faufiler entre le camion et le mur pour rentrer chez nous.

Résultat…notre Duako est balafrée.

On a été chez Nissan encore une fois pour demander un devis. Ils ont été sympa, ils se sont pas foutus de nous.

Nissan – Ah oui, c’est vous qui aviez dégommé votre rétroviseur!

Nous – Oui. Cette fois, on a essayé de dégommer le pare-choc arrière, mais on n’a pas réussi.

(je vous le dis tout de suite, et tous ceux qui ont déjà habité au Japon le savent déjà, le second degré, ça n’a pas beaucoup de succès ici)

Devis par Nissan en dix minutes: 100000 JPY (615 €)

100000 JPY, quand même! Chérie, tu ferais mieux de viser le rétroviseur à chaque fois, tu sais, au prix où ils sont…

On a demandé le décompte parce qu’on trouvait que ça faisait cher. Et il se trouve que le pare-choc prend 75000 JPY à lui tout seul. Moi, j’étais étonné qu’un pare-choc coûte plus cher que la carrosserie, mais le vendeur nous a dit qu’un pare-choc était inréparable, donc qu’il fallait le changer intégralement. Alors on ne va pas réparer le pare-choc. De toute façon, il devrait s’en prendre d’autres dans le futur.

Réparation de la carrosserie seulement: 25000 JPY (154 €). Yukiko va leur amener Duako après-demain, et ils nous la rendront samedi. Entre-temps, ils nous prêteront une March (la plus petite caisse de chez Nissan, un vrai plaisir à conduire en ville, j’en suis sûr). En même temps, on profite pour faire faire la maintenance des 6 mois (je ne sais même plus quel est le contenu…ils changent l’huile et ils font je sais plus quoi d’autre).

Categories
Japon Vie en general Y

Expérience scientifique

Commençons par une devinette. Devinez ce qu’est ceci.

Pas facile peut-être? Bon alors je vous donne un indice.

Vous avez deviné, là? Allez je vous le donne dans le mille (pan!).

Yukiko a tenté une expérience scientifique; qui est le plus résistant? Un rétroviseur de Dualis, ou un poteau en béton armé?

Bon alors ce qu’il s’est passé selon Yukiko (je n’y étais pas): dans une rue très étroite comme il y en a beaucoup autour de chez nous, Yukiko a croisé un vieillard marchant sur le bord de la route (il rognait carrément sur la route). Elle a donc mis 1 mètre entre la voiture et le vieillard à droite, et elle a mis -10 cm sur la gauche (vous avez bien remarqué le signe “-” dans ma phrase?). Le rétroviseur a donc été dire bonjour au poteau électrique, qui avec son cœur de pierre lui a en retour fendu le coeur (en fait, il l’a fendu tout court, et le choc l’a même arraché de son attache sur la voiture). Je suis sûr que le vieillard était pété de rire sur le bord de la route. Salaud, va! 😆

Estimation par téléphone de la réparation: 55000 JPY (326 €). J’attendais beaucoup plus cher. Je me rappelle d’un ami qui avait pulvérisé le rétro d’une porsche avec son scooter, et la facture avait été élevée (je ne me rappelle plus exactement du prix, mais c’était à plusieurs centaines de milliers de JPY). Pour notre Duako, on a même appris que ça ne coûterait que 30000 JPY (178 €) si il n’y avait pas eu de caméra intégrée dans le rétro (oui, figurez-vous que notre rétro gauche a une caméra intégrée…ça aide pour les créneaux, même si je n’en fait que très rarement au Japon).

Finalement, quand nous sommes allés au garage Nissan pour faire un devis formel, on nous a dit que ça ne coûterait “que” 33000 JPY (195 €). Bonne surprise en fait. Temps de la réparation? Une heure. “Revenez demain en soirée. On vous offre le café pendant 1h, et vous repartez avec votre voiture et sa nouvelle oreille.”. En semaine, en soirée, on n’a pas le temps, alors on y repassera samedi prochain. C’est cool, je m’attendais à ce qu’on doive se passer de la voiture quelques jours.