Categories
Amis/Famille Photo

Des photos arrivent

J’ai enfin réussi à trouver un peu de temps pour inspecter les photos prises pendant la période de fin d’année…vieux motard que jamais. Il y aura des trucs variés comme…la bûche de Noël.

Oui, enfin non, elle n’avait pas la forme typique d’une bûche, mais au goût je vous assure qu’on ne voit pas la différence.

Puis il y aura des photos de la famille.

Puis des photos des chats.

Que des trucs sympa, quoi.

Categories
Japon Ryu Y

Une sortie pour des prunes

Samedi dernier, nous sommes allés voir les pruniers en fleur. C’était pas trop loin, à deux stations. Le parc aux pruniers se trouvait à deux minutes de la gare. Ce fut toute une histoire pour Yukiko de me tirer de ma sieste…c’est à croire que je suis atteint de neurasthénie; plus je prends de l’âge, moins je sors. Mais bon, j’ai réussi à bouger mon derrière, et nous voilà partis voir les pruniers.

On n’était pas les seuls avec un bambin, d’autres couples aussi avaient sortis les mioches tout ptiots. Mode de locomotion préféré: la poussette. Puis, il y avait les ceintures pour tenir le bébé collé contre soi. On en a une à la maison, mais je sais pas pourquoi, on s’en sert pas beaucoup en dehors de la maison.

Alors la poussette, c’est toujours moins fatiguant que de porter un bébé de 7 kilos dans les bras, mais dans les côtes, on la sent bien quand même…on sent aussi le manque de sport.

Dans le parc, pas mal de monde, mais à la limite moins que ce qu’on peut voir d’habitude dans n’importe quel évênement japonais. On n’était pas les uns sur les autres, quoi. Quelques stands ci et là pour vendre des gourmandises japonaises…pas de sandwich au paté, pas de cornet de frites, mais des yakitori et autres takoyaki. J’ai passé mon tour.

Question type de population, c’était majoritairement des familles jeunes avec leurs jeunes enfants et des retraités. Pas beaucoup de couples sans enfants, pas beaucoup d’enfants âgés. On n’était pas dépaysés.

Ryu est resté éveillé jusqu’à la fin de la visite du parc. Ça nous a permis de prendre des photos avec lui. J’ignore pourquoi, mais face à un appareil, il ne sourit pas beaucoup…alors qu’en dehors de ça, au naturel, il rit beaucoup. Bon. Pas de photo sourire dans cette série, tant pis.

Il faisait froid…mais pas trop. On a beau porté des manteaux et écharpe ou bonnet sur les photos, on était très loin d’être transis. Et le temps était superbe. Je crois n’avoir jamais vu un hiver aussi doux que celui de cette année. Quelle chance pour le premier hiver de Ryu.

Bilan de la sortie: c’est vachement cool de faire des sorties avec sa petite famille. Et de faire des photos pour marquer le coup. Les 20+ prochaines années vont être cool. Et puis, les pruniers, ça en jette moins que les cerisiers. Quand même. Pâle imitation.

Ryu aura été super cool. Pas de pleurs, pas de râles, pas de réclamation de lait. Il est cool ce bébé. Et sorti du parc, il s’est endormi direct. Il sait déjà reconnaître ce qui est intéressant (le parc) de ce qui ne l’est pas (les transports).

Categories
Amis/Famille Electronique/IT/AV/Net

Cadeau de Noël

Je ne vous ai pas dit ce que j’ai reçu de Yukiko pour Noël? J’ai reçu une Wii. C’était sympa avec la famille qui était là, la Wii est sympa quand on est plusieurs à y jouer.

Mais une fois la famille partie, je n’ai pas eu le courage de m’y mettre tout seul. Ils sont partis le 6 janvier, et mi-février, je commençais à me dire que la Wii était en train de se transformer en presse-papiers. Il se trouve que je ne suis pas un joueur; j’ai une PS3, mais je l’ai achetée pour regarder les films en Blu-Ray (je n’ai qu’un jeu dessus, et je n’y joue absolument jamais). J’avais bien essayé une fois de jouer à la Wii tout seul (une fois la famille partie); j’avais allumé la Wii, m’était installé sur le canapé, avait pris le pad en main…puis avant même de commencer le jeu, ça me gonflait, alors je m’étais levé et avais éteint la TV et la Wii. Motivation pour jouer: zéro. J’ai vraiment d’autres choses à faire qui m’intéressent bien plus.

Après permission de Yukiko, j’ai revendu la Wii aux enchères Yahoo 😳 Oh, c’est pas bien de refourguer les cadeaux qu’on a reçus, je sais…Mais Yukiko avait conscience qu’une Wii n’était pas super bien indiquée pour moi, et le concept de jeter l’argent par les fenêtres n’est pas au goût du jour.

Heureusement pour moi, la Wii a de la valeur sur le marché de l’occasion. La Wii, les deux jeux et quelques accessoires que j’avais achetés avaient une valeur d’environ 40000 JPY (334 €), et j’ai réussi à revendre le tout pour 33000 JPY (275 €). Bon, ça fait toujours 7000 JPY de perte, mais c’est toujours mieux que 40000 JPY de perte, et puis on s’en est servi un peu pendant les vacances tout de même.

A la place, j’ai acheté un nouveau moniteur. Mon ancien moniteur de 19 pouces avait près de 5 ans d’âge, et même si il marchait toujours bien, j’en voulais un plus grand (et puis Mitsubishi, c’est une compagnie que j’ai un peu pris en grippe ces derniers temps).

Mon moniteur de 19 pouces avait coûté 90000 JPY (750 €) à l’époque, mais les prix des moniteurs se sont littéralement effondrés récemment. J’ai donc opté pour un moniteur…de 26 pouces (25,5 exactement) de chez Samsung, au prix de 35000 JPY (292 €) chez Yodobashi Camera, avec 7000 JPY de points pour un achat futur.

Un moniteur 26 pouces, ça change la vie quand on est devant son PC. Au début, normal, j’ai de sacrés problèmes à utiliser toute la place disponible. Mais ça commence. J’ai même commencé à utiliser les gadgets de Vista, qui m’horripilaient avant sur mon moniteur 19 pouces. Maintenant, ils ne sont plus dans mon champ de vision, alors ils ne me dérangent pas.

L’édition de photos est assez agréable sur un grand écran; je me suis découvert une forte envie d’en apprendre plus sur Photoshop (j’ai même commandé un bouquin sur le sujet).

Les films sur cet écran sont un vrai plaisir à regarder, bien plus que sur le 19 pouces.

Et alors le design est assez différent de tout ce que j’ai pu voir chez les autres fabriquants. On aime ou pas, car c’est assez typé, mais moi j’aime beaucoup.

Enfin, on peut trouver parfois de mauvais commentaires sur cet écran, comme par exemple l’angle de vision qui est assez restreint (150 degrés), mais franchement, en me servant du PC ou en regardant des films, je n’ai pu vérifier aucun des problèmes mentionnés sur le net par d’autres utilisateurs (l’angle de vision par exemple…). Pour l’instant (une semaine d’utilisation), je ne trouve aucun défaut à ce moniteur. Pourvu que ça dure.

Categories
Ryu

La visite médicale de Ryu, et autres nouvelles

Ryu fait 65 cm pour 7,2 kg, selon le toubs de l’arrondissement. La visite médicale des 4 mois et demi se passe à la mairie, des dizaines de mamans avec leurs bébés respectifs s’y pointent après convocation.

Toujours selon le toubs, Ryu est exactement dans la moyenne (japonaise! diront certains) de taille et poids pour son âge. Avec ce poids-là, il n’est pas loin de dépasser Darma. Je ferai sûrement prochainement un billet sur Ryu et les chats, car leur interaction et leurs rapports sont assez drôles.

Ryu arrive à tenir sur le ventre -la tête relevée- sans s’énerver. Mais il n’arrive toujours pas à avancer, bien sûr. Il essaie, mais sans se servir de ses jambes, c’est pas facile  😉

Il nous fait toujours autant de sourires et de rires, c’est un vrai bonheur…insoupçonné de ma part. Je prends maintenant comme un réel challenge de le faire rire ou sourire. Mais qu’est-ce que ça fatigue! Et puis des fois je vais trop loin. Par exemple, mon imitation du requin le laisse indifférent, le singe et l’otarie le font sourire, mais le cheval le fait pleurer. Allez comprendre. J’ai pas osé faire l’âne encore, car trop bruyant (qui va oser faire une mauvaise blague?).

Yukiko lui chante beaucoup et lui raconte beaucoup d’histoires. Elle ne le fait que rire…sauf une fois où, après s’être lavé les cheveux, elle avait une furieuse ressemblance avec Sadako (de Ringu ou “The ring” pour ceux qui connaissent); elle avait les cheveux tombant en avant, cachant son visage. Il avait explosé en pleurs de peur.

Il arrive de mieux en mieux à attraper les objets autour de lui. C’est pas encore facile pour lui de les amener à sa bouche, des fois il les amène à une oreille. Mais déjà, il faut faire gaffe que ce qui lui tombe dans les pattes n’a pas traîné par terre.

Enfin, il ne pleure plus beaucoup. Quand il chouine, on sait qu’il a besoin de quelque chose et on fait en sorte de le mettre plus à l’aise. On le met à table avec nous pour le diner. Il ne mange pas (quoiqu’on lui donne des aliments de base dans la main [pain, salade…], qu’il porte à sa bouche et machouille naturellement), il nous regarde. Au bout d’un moment, ça ne lui suffit plus, alors il coupe notre conversation en faisant beaucoup de bruit.Exemple.

Yukiko: Alors j’ai été vois la crèche xxx aujourd’hui.
Ryu: eeeee
Moi: C’était comment alors?
Ryu: eeeeeeeee
Y: Le bâtiment était bien
Ryu: eeeeeeeeeeeee
Y: Mais il n’y avait pas de cour extérieure.
Ryu: eeeeEEEEEEEEEEEEEE
Moi: Et les profs?
Y: Ça allait mais (EEEEEEEEEEEEEE) mal.
Moi: quoi? J’ai pas entendu le (EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE) la phrase.
Y: Attends, je mets Ryu (EEEEEEEEEEEEEEE) genoux (EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE)
Ryu: EEEEEEEEE….ahaaaaa! (sourire)

C’est parti pour 22 ans à ce rythme, le bonheur  😉

Categories
Japon

Attribution des place en crèche: la boite noire de la mairie (suite)

(suite du billet précédent)

Et figurez-vous que certains ont eu la finesse de venir parler avec les employés de la mairie avant la première sélection pour s’enquérir des demandes qui avaient déjà été faites, pour savoir quelles crèches avaient vraisemblablement encore des places disponibles. Ceux-là ont eu une place, parce qu’ils savaient quelle crèche demander. C’est quoi cette politique de pays du tiers monde, où il faut aller tchatcher avec la conne du comptoir de bar de la mairie pour soutirer des infos??!? En gros, ceux qui font dans les règles en croyant en la justesse et l’équité du travail de la mairie se font avoir. C’est moi et Yukiko, par exemple.

Accessoirement, Yukiko en parlait avec notre voisine d’en face (une grand-mère). Remarque de la grand-mère: “Mais quand on voit la maison que vous avez, c’est un peu normal que vous ayez été refusés.”. C’est sympa, elle aurait pu dire “T’es riche sale con, t’as droit à rien, tu te démerdes et bien fait pour ta gueule”, mais elle s’est retenue. En France, on y aurait eu droit tel quel, mais au Japon, voilà, les gens se retiennent et vous assassinent tout en retenue. Mais alors l’aspect de fond socialo-naze déblatéré par des crétins aigris et jaloux, je l’ai bien retrouvé. Ah, séquence nostalgie, je me suis crû retourné en France.

Cette même voisine dont la fille habite à quelques centaines de mètres, nous racontait que sa fille avait eu une place sans problème il y a quelques années (vu que sa mère habite à côté, elle aurait dû avoir une priorité moindre que tout les autres dont ce n’était pas le cas, c’est à dire la majorité des familles). La technique de la fille que nous a racontée sa mère? Elle est allée à la mairie habillée en gueunilles, pleurer qu’elle n’avait pas de sous, que sa mère (qui habite juste à côté d’elle, donc) était malade (asthme!!), qu’elle devrait peut-être s’en occuper et que donc elle devait absolument avoir une place en crèche. Pas besoin de certif médical, sa parole a suffit, et elle a eu la place en crèche. On est VERTS! C’est bien simple, pour avoir une place en crèche, il faut mentir, pleurer, hurler, négocier(!), harceler, exagérer sa situation. Remplir les papiers, être honnête, laisser faire l’administration est la solution des perdants ici.

Bon, on est dans la mouise. On va chercher des crèches, à peu près n’importe laquelle (dans une certaine limite, car on n’a pas envie de mettre Ryu dans une crèche de type prison non plus). Pas trop loin. Il ne nous reste plus qu’à inspecter les crèches non reconnues par l’état, avec lesquelles on peut discuter (et contracter) directement…mais elles semblent bien pleines aussi. On a bon espoir de trouver quelque chose, donc je suis confiant que ça devrait aller, mais franchement sur le concept de la chose, je suis vénère.

(à suivre ?)

Categories
Japon

Attribution des place en crèche: la boite noire de la mairie

Samedi dernier, mauvaise nouvelle; Ryu a été refusé dans les deux crèches dans lesquelles on a postulé. Motif fantôme de refus: pas assez de place.

Yukiko est allée à la mairie lundi pour demander de plus amples explications, comme par exemple pourquoi d’autres ont été acceptés et pas nous, car on remplissait tous les critères de sélection. Elle a dû faire la queue, car beaucoup de mères faisaient la queue pour insulter l’employée de la mairie. Purée celle-là, elle a pas dû dormir entre dimanche et lundi, car j’imagine que c’est la même chose chaque année et qu’elle devait savoir ce qui l’attendait. Yukiko m’a racontée ce que certains parents lui ont dit, et oh! la vache, qu’est-ce qu’elle a pris. Son chef de service aussi d’ailleurs, avec des “regarde-moi dans les yeux, connard!” et autres “nan mais tu te fous pas de ma gueule?” de parents irrascibles.

Donc, explication de la mairie à Yukiko: ceux qui payent le plus de taxes…sont ceux qui sont tout en bas de la liste d’attente, même à rang égal. Alors même que Yukiko et moi étions dans le rang de plus haute priorité (les deux parents travaillent à plein temps, et leurs parents n’habitent pas dans la même région géographique). Très logique, non? On se croirait en France. Plus on gagne de sous, moins on a de chance d’être accepté, SI il y a ballotage. Accessoirement, cette règle n’est a-priori marquée nulle part, elle semble officieuse. On avait choisi deux crèches qui ont beaucoup de succès (à côté de gares), donc en fait on n’avait aucune chance. L’une d’elles avait 10 places disponibles, 60 familles ont postulé. L’autre, 6 places dispo, et 42 familles postulantes. Bien.

C’est tout simplement inadmissible. On paye plus de taxes que tout le monde. SI on est pris dans une crèche, on paye plus que tout le monde. Mais en fait on n’est même pas pris, sur la base d’un critère même pas officiel. C’est quoi comme service public?

Le pire de tout, qui nous a rendu verts, c’est qu’on a trouvé deux crèches pas loin de chez nous (mais en voiture), bien meilleures que celles pour lesquelles on avait postulé. Ces crèches ont encore 6 places de libre. Et elles sont remises en jeu pour tous les laissés pour compte. C’est le truc horrible; si on avait mis ces crèches dans notre première demande, on aurait eu les places. Mais maintenant on va devoir reparticiper à une sélection qui est bien partie pour tourner à notre désavantage (vu qu’à priori on paye beaucoup de taxes!).

(à suivre)

Categories
Ryu Vie en general Y

Duako à plat

Dimanche vers 16h. Y et moi avons une course à faire en voiture. On ne s’est pas servi de Duako pendant un bon mois.

Ça commence mal, la clé électronique ne marche pas, la porte refuse de s’ouvrir. La pile est morte, je pense alors. Sauf qu’en utilisant la deuxième clé, rebelote! Deux piles mortes en même temps, j’y crois pas. La batterie de Duako est sûrement à plat. Pourtant, elle n’a pas roulé pendant un mois seulement. Et il est pratiquement impossible qu’on ait laissé une lumière allumée, car Duako refuse de fermer les portes si toutes les lumières ne sont pas éteintes, et les portes étaient bien fermées. Bon, on verra la cause plus tard, on va d’abord réparer, je me dis. On appelle JAF.

JAF arrive 20 minutes plus tard. Je lui explique le problème. Le gars ouvre le capot et dit de suite “on n’a pas ce genre de batterie, on pourra pas la changer”. OK… Il dit qu’on a dû laissé une lumière allumée, et moi je lui dit que non, pas possible. Il mesure la tension à la batterie: 13,8 V. Umh, dit-il. Effectivement, la batterie a toujours du jus, donc il ne s’agit pas d’une lumière restée allumée. Il branche la batterie avec des pinces croco sur une drôle de machine portable et pas grosse (un générateur quelconque), et de suite Duako se rend compte qu’on existe. Duako démarre sans problème.

Avis de JAF: sait pas trop…il conseille de changer la batterie au plus vite et de faire chercher la cause du problème. Je laisse le moteur tourner pendant qu’on téléphone à Nissan pour vérifier qu’on peut aller leur porter Duako tout de suite. Yukiko téléphonera pour moi.

Yukiko portait Ryu pendant qu’elle téléphonait, et celui-ci était incroyablement calme et patient. Il est resté silencieux tout du long de la conversation téléphonique, sauf à un moment. Yukiko expliquait le problème au techos de Nissan, quand elle a stoppé trois secondes pour chercher ses mots. C’est à ce moment que Ryu nous a sorti un rot de compétition, alors même qu’il était juste à côté du combiné téléphonique. Yukiko a bien pensé à dire au techos de Nissan que le rot ne venait pas d’elle, mais ça aurait fait genre “mais non mais non c’est pas moi” 😳

Bref, après accord de Nissan (garage qui travaille le dimanche, remarquez bien), je file chez eux. Je ré-explique ce qui s’est passé, et j’attends sur place.

Trois quarts d’heure plus tard, je reçois le verdict. Non seulement ils n’ont pas trouvé la cause, mais en plus selon eux la batterie se porte comme un charme; elle est pleine et elle dépote. Ils m’ont questionné à mort sur l’ordre et la nature des manip qu’on a faites quand elle ne voulait pas démarrer, mais aucune cause logique ne leur est venue à l’esprit. C’est un peu comme si la batterie se reposait dans les limbes, et qu’on l’avait fait revenir sur Terre en lui branchant les pinces croco.

On a perdu deux heures dans cette histoire, et on n’a pas pu faire notre course (pas grave pour la course). Nissan m’aura au moins lavé Duako, elle commençait à être un peu poussiéreuse. La prochaine fois que ce prob arrivera, on devra appeler Nissan pour qu’ils viennent eux-mêmes inspecter Duako. En espérant que le problème ne se reproduise pas lorsqu’on est à Pétaouchnok.

Categories
A propos de ce blog

Ré-édition de tous les billets…

Je me suis décidé à utiliser la fonction des “Tags” des billets. Du coup, je me retrouve à éditer les 800+ billets du blog pour y mettre les tags appropriés. La majorité des billets étants sur les films et séries (plus de 300 billets maintenant), la majorité des tags sera sur les acteurs et réalisateurs de films.

Ça fait deux ou trois semaines que j’y suis, et je le fais petit-à-petit. Le contenu affichable du nuage de liens est raffraichi tous les jours.

Comble du comble, j’ai aussi décidé de mettre des sous-catégories pour les films et séries, avec le genre des films/séries, ainsi que leurs pays de réalisation respectifs.

Dans la frame de droite, on peut donc maintenant voir les sous-catégories de films (en bas à droite), mais attention, au moment où je poste ce billet, la liste n’est absolument pas à jour…il faudra attendre quelques semaines avant qu’elle soit complètement à jour, mais chaque jour elle sera de plus en plus correcte dans son contenu. C’est pareil pour le nuage de liens; le mot-clé “Bébé” est le mot clé le plus utilisé à ce jour, mais c’est parce que ce sont les tags des derniers billets que j’ai mis à jour en premier.

Categories
Electronique/IT/AV/Net Humour

Férié!

Aujourd’hui, c’est férié, alors pas de billet sérieux (en fait, c’est une excuse, j’ai pas eu le temps d’en écrire). Juste un lien.

Vous connaissez les perles? Ces bourdes faites par tout le monde dans le cadre de leur métier/occupation. Faites une recherche sur Google sur par exemple “Perles assureurs” (les plus connues?), il y en a de bien drôles. Récemment, j’ai cherché “Perles professeurs”, et j’ai trouvé ce site. La présentation est basique, mais il y a peu de remplissage et toutes les perles sont mises à la suite les unes des autres (plus de 1200 pour le moment). La qualité est très inégale et la majorité ne prête qu’à sourire au mieux, mais certaines sont drôles. Site pour ceux qui ont du temps à perdre.

La meilleure que j’ai trouvée n’était même pas une perle de prof (c’est un comble pour un site de perles de profs):

Le Prof: Allez, toi, tu dois bien connaître un film avec Charlton Heston?

Elève: …

Prof: Allez! Un de ses films a le titre qui commence par Ben…

Elève: …

Prof: …et finit par Hur.

Elève: Benne à ordures?

Categories
Electronique/IT/AV/Net

Proxy publics

Tout le monde sait ce qu’est un proxy dans le monde de l’Internet? Ceux qui ne savent pas peuvent aller voir la définition sur Wikipedia. En gros, il s’agit d’un serveur qui gèrera tout le traffic entre vous et votre destination; vous envoyez vos requêtes vers lui, et lui les envoie vers là où vous voulez vous connecter (par exemple n’importe quel site web).

Il y a plusieurs avantages à l’utilisation d’un proxy, mais ceux qui m’ont toujours attiré le plus étaient l’anonymat et le fait que le site de destination (dans le cas d’une utilisation d’un proxy pour le web) croit que votre résidence physique soit la même que celle du proxy.

L’anonymat, pourquoi? Ça pourrait être parce que le site de destination ne voit que l’adresse IP du proxy. Donc si on fait le troll dans un forum et que son adresse IP est bannie par l’admin de ce forum, on peut toujours y revenir via un proxy, car l’adresse IP est différente. Mais ça n’est pas our cette raison que cette fonctionalité m’intéresse, car je ne fais pas le troll sur les forums. Non, dans mon cas, c’est que ça anonymise les sites que je vais voir. Par exemple, si à mon travail je ne fais pas confiance aux admin, que je craigne qu’ils vérifient les sites que je vais voir, alors je peux passer par un proxy. En ce cas, les admin de ma boite ne verraient que le serveur proxy en guise de destination de mon traffic web, ils ne verraient pas qu’en fait je vais voir des blogs/le journal français/le forum/ etc. (en fait ils pourraient savoir tout de même, en regardant les pages web que je téléchargerais, mais même si ça n’est pas difficile à mettre en œuvre [il faut être un peu outillé tout de même], il faudrait vraiment m’en vouloir pour qu’ils aient la motivation de le faire) Déjà, l’apport est énorme.

Pour ce qui est de la résidence physique, c’est que certains sites n’autorisent l’accès qu’aux visiteurs de certains pays. Par exemple, dans mon cas, je ne rêve que de pouvoir accéder au service pandora (www.pandora.com) qui délivre une radio Internet basée sur les goûts du visiteur (et ils ne se trompent pas, c’est effarant). Sauf que Pandora ne fournit son service qu’aux personnes physiquement situées aux Etats-Unis. Si le proxy se trouve aux Etats-Unis, et qu’on accède à Pandora via le proxy, alors Pandora pense qu’on se trouve aux Etats-Unis. cqfd.

Alors, il y a plein de serveurs proxy publics…tapez “public proxy” dans Google, et vous devriez en trouver plein. Sauf qu’ils sont tous surchargés, lents et instables (tous ceux que j’ai essayés en tous cas). 3 minutes pour afficher une page web, et en plus ils disparaissent du jour au lendemain.

C’est alors que je me suis demandé s’il était possible d’héberger soi-même un proxy, chez mon hébergeur, sur les serveurs qui servent à héberger ce blog (entre autres). J’ai cherché. Et j’ai trouvé.

Les plus connus de ces proxies semblent être:

Tous écrits en php, basique. J’ai personnellement essayé phpMyProxy, et ça marche de folie. Formidable. Je vais m’en donner à cœur joie (vous pouvez l’essayer aussi, sur leur site dont l’adresse est ci-dessus). Si vous l’installer sur le serveur de votre hébergeur, au minimum je vous conseille de protéger l’accès à ce proxy par mot de passe…pour éviter que tout le monde s’en serve, génère une tonne de traffic et fasse des bêtises avec…c’est votre hébergeur qui ne sera pas content.

Pour moi, grosse ombre au tableau; Pandora ne fonctionne toujours pas avec lui…Pandora voit bien que je suis aux Etats-Unis, le site essaie de charger l’appli de la dite radio qui m’intéresse…et plante!! Comme je ne me rappelle plus si Pandora utilise une applet ou un activeX quelconque, je ne sais pas bien encore où chercher la cause du problème…si quelqu’un a une idée, merci de me faire savoir…